TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Donatello : la liquidation a-t-elle profité à d'autres voyagistes ?

Des reports et des alternatives proposées par les producteurs


Rédigé par Anaïs BORIOS le Jeudi 12 Mars 2015

Un mois après la mise en liquidation de Donatello et de sa marque Équatoriales, TourMaG.com a cherché à savoir si l'arrêt de cette production a "profité" aux autres producteurs. Si certains affichent clairement leur positionnement après le vide laissé par le TO, d'autres ont simplement apporté leur aide sur les dossiers urgents. Entre reports et augmentation de l'offre, voici un tour d'horizon des alternatives proposées par les voyagistes français.



Les TO positionnés sur l'Afrique Australe ont enregistré des reports importants, après l'arrêt d'Equatoriales - DR : Donatello
Les TO positionnés sur l'Afrique Australe ont enregistré des reports importants, après l'arrêt d'Equatoriales - DR : Donatello
Depuis la mise en liquidation de la société Euro Services Voyages (Donatello, Équatoriales), que reste-t-il de sa production ?

Les candidats à la reprise ont jusqu'à ce jeudi 12 mars 2015, pour déposer leurs offres.

On le sait, Travel Europe, intéressé par la production de Donatello, a jeté l'éponge.

Sur la partie distribution, Travel Lab (ex-Kuoni) se disait intéressé par la reprise de 2 agences, tandis que Savanna Tours et Safaris espère pouvoir reprendre la marque Equatoriales, 3 agences Donatello et une partie des anciens salariés.

D'autres repreneurs pourraient s'être manifestés, et nous en saurons certainement davantage dans les heures qui viennent.

En attendant, depuis l'annonce de la cessation de paiements du groupe, en décembre dernier, les agences ont dû rebondir pour faire partir leurs clients.

Des demandes à la carte sur l'Italie

"Il est évident que l'arrêt de Donatello a provoqué un vide et, malgré la présence massive de certaines centrales de réservation sur l'Italie, comme Albatravel, les agences recherchent des services plus sophistiqués et sur-mesure, que pour le moment nous sommes seuls à pouvoir satisfaire, selon les dires des distributeurs eux-mêmes", indique Fabio Casilli, co-gérant d'Italie&Co.

"Nous avons depuis plusieurs semaines, en effet, une recrudescence de demandes de la part des agences, à la recherche de conseils et surtout de spécialistes de la destination", confirme son associée, Carine Scrimenti Ayadi.

Même topo chez TUI France. "Nous notons des reports importants en Sardaigne et en Sicile chez Marmara, avec 3 clubs sur chaque destination", précise une porte-parole du groupe.

Sur le reste de l’Italie, l'offre sur-mesure (agritourisme et hôtels de charme) et les circuits Nouvelles Frontières connaissent "une très belle croissance".

Il faut dire que pour l'été 2015, Marmara a augmenté ses capacités hôtelières sur l'Europe, pour ses concepts différenciés (SplashWorld , Magic Life, Couples).

Le TO a notamment intégré le Baja Bianca (ex Donatello) en Sardaigne, ainsi qu’un nouvel hôtel en Sicile.

De son côté, Jean Brajon, directeur général d'Héliades et d'Italowcost a également ressenti une demande accrue de la part des agences sur l'Italie.

"Nous constatons un vrai report, notamment sur la Sicile, où nous sommes implantés depuis 3 ans déjà, précise Jean Brajon.

Nous recevons beaucoup de demandes pour du "à la carte", et nous essayons de les satisfaire au mieux, sans toutefois disposer de la production et de l'expérience de Donatello".

Le TO propose en outre, de juin à septembre 2015, une offre dans les Pouilles et sur la Calabre.

Italie&Co se positionne également sur la Sicile et les Pouilles, pour l'été, avec des circuits en départs garantis sur une quinzaine de dates. "Nous avons également une exclusivité sur le club Valtur, ajoute Fabio Casilli.

Nous essayons d'élargir notre offre, tout en conservant la qualité. Il faut dire que l'offre de Donatello était davantage mass market que la notre et nous avons tenté d'élargir notre gamme de prix".

L'Italie peut-elle encore se vendre en B2B ?

Le problème, confie Fabio Casilli, c'est que "depuis la déconfiture de Donatello, un certain nombre de tour-opérateurs qui ne sont pas des spécialistes de l'Italie prennent des bribes de la production.

Certaines agences n'y voient pas d'inconvénient, mais pour d'autres, i[les TO sont perçus comme des "chacals
".

Mumtaz Teker, président de Pacha Tours et Rev Vacances, est aussi très clair sur ce sujet.

Son TO a repris la commercialisation du Matta Village en Sardaigne pour la saison 2015 "pour des raisons personnelles", mais n'a pas augmenté son offre par ailleurs.

"Nous ne voulons pas faire les choses à moitié et nous ne sommes pas équipés pour vendre autre chose du jour au lendemain", martèle-t-il. Rev Vacances commercialise donc le Matta Village, le Baia del Porto et un autotour en Sardaigne.

"Dans tous les cas, vu le délai entre le dépôt de bilan et la mise en liquidation, il est certain que les agences ont déjà placé leurs clients", précise-t-il.

Didier Munin, patron de SicilFly va plus loin. "L'activité B2B de Donatello est devenue B2C.

Aujourd'hui, il est tellement simple pour un agent de voyages de réserver et d'assembler une offre vol+hôtel, il n'y a pas besoin d'expertise.

Les clients contactaient Donatello pour sa marque. Tout le problème est d'avoir transformé cette marque haut de gamme à la carte pour en faire du mass market
".

Enfin, chez Visit Europe, dont les circuits Merveilles d'Italie : Venise, Florence, Rome et Rome et les couleurs du golfe de Naples doublent en capacité tous les ans, la saison estivale s'annonce bien.

"Elle est même en avance au niveau des ventes, mais il est difficile de savoir si cela relève de l'arrêt de Donatello", précise Pascale Gaston, directrice générale du TO.

Des reports plus importants sur la production d'Equatoriales

Sur la Turquie (Bodrum) ou la Grèce (Rhodes), où Donatello se lançait, aucun effet de report n'est constaté, excepté pour TUI France, qui note des reports chez Marmara et Nouvelles Frontières, sur la Grèce continentale et les îles grecques.]b

Marmara propose notamment un club à Rhodes.

Quant à l'Afrique Australe, les TO positionnés sur ses destinations ont eu de nombreuses demandes.

TUI France note un fort report et une croissance soutenue en ce qui concerne le « sur mesure » chez Aventuria, de même en ce qui concerne les circuits chez Nouvelles Frontières.

"Entre le dépôt de bilan de Donatello et celui de Traces, nous avons récupéré des dossiers sur l'Afrique du Sud et la Tanzanie, que nous programmions déjà", explique Mumtaz Teker.

Du côté d'Afrique Authentique, marque du TO Ailleurs, "il y a eu un énorme effet de report, notamment sur l'Afrique du Sud, la Tanzanie et la Namibie", confirme Aurélien Aufort, directeur général adjoint de Voyamar-Aérosun.

"Evidemment, la situation n'est pas souhaitable, nous ne voyons pas ce dépôt de bilan comme une opportunité de faire du business.

Équatoriales était un concurrent direct, et il est toujours préférable que plusieurs acteurs soient positionnés sur un marché, surtout le marché africain, qui est particulier.

L'Afrique a besoin que l'on communique sur son offre et la présence de plusieurs TO n'a rien de négatif
".

Afrique Authentique et Soléa renforcent leur production sur l'Afrique Australe

Afrique Authentique, qui édite une brochure annuelle de 120 pages, prévoit de passer à 150 pages dans la nouvelle mouture, qui sortira fin août.

Le TO vient d'intégrer une nouvelle personne dans le service, un spécialiste du voyage sur-mesure, qui travaillera sur la production et à la réservation.

"Nous souhaitons développer les circuits en départs garantis, sur l'Afrique du Sud et la Tanzanie. L'idée serait de lancer notre propre gamme de circuits, 100% Afrique Authentique, avec des engagements aériens et terrestres", ajoute Aurélien Aufort.

Egalement positionné sur ce créneau, Soléa Vacances, a décidé de passer à la vitesse supérieure avec la sortie d'une brochure dédiée à la Tanzanie et Zanzibar, la semaine dernière.

"Nous souhaitons nous positionner sur ce créneau, où il n'y a quasiment plus personne", déclare Guy Zekri, directeur général de Soléa.

Présent depuis 2013 sur Zanzibar, le TO a ouvert la Tanzanie, suite à des demandes pour des combinés. Le TO fait aujourd'hui partir environ 1 700 clients vers ces deux destinations.

Avec les reports d'Equatoriales, il table sur 500 à 700 clients supplémentaires cette année, sur un potentiel estimé à 2 200 clients sur la Tanzanie.

Le TO propose 7 circuits et combinés, dont 2 circuits à tarifs et départs garantis (base 4 personnes) : « Splendeurs Tanzaniennes » et « Sur les Traces de Livingstone » avec chauffeur/guide francophone et 2 combinés nord Tanzanie ou Selous au sud, avec Zanzibar.

"Les retours sont extrêmement positifs, désormais ils doivent se concrétiser par des ventes, ajoute Guy Zekri. Sur les 9 personnes dédiées à la résa, 7 connaissent ces destinations, tout comme la majorité de nos commerciaux."

Soléa n'envisage cependant pas de reprendre la marque Équatoriales, car il dispose déjà d'une production et d'une équipe dédiée.

Lu 8115 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com