TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Elections APST - Mumtaz Teker : "Nous sommes là pour préparer le futur !"

l'interview de Mumtaz Teker, président chez Pacha Tours et Magic Ways



L'APST va renouveler son conseil d'administration dans le cadre d'élections organisées fin juin 2022, selon les nouveaux statuts de l'association. Aujourd'hui nous donnons la parole à Mumtaz Teker, président chez Pacha Tours et Magic Ways qui se présent au poste d'administrateur.


Rédigé par le Dimanche 12 Juin 2022

Mumtaz Teker se présent au poste d'administrateur de l'APST et se portera également candidat à la présidence - Photo CE
Mumtaz Teker se présent au poste d'administrateur de l'APST et se portera également candidat à la présidence - Photo CE
TourMaG.com - Pour quelles raisons souhaitez-vous vous présenter au conseil d’administration de l'APST, quelles sont vos motivations ?

Mumtaz Teker :
J'ai travaillé au sein de toutes les familles de la profession : agences de voyages, tour-opérateurs, groupistes.

Je suis élu au sein des Entreprises du Voyage depuis plus de 20 ans, j'occupe d'ailleurs actuellement le poste de vice-président des Entreprises du Voyage. Je siège également au conseil d'administration du SETO. Et j'ai rejoint l'APST en tant qu'administrateur et membre du bureau il y a quelques années.

Nous sommes tous unis, nous travaillons tous dans le même contexte et nous partageons les mêmes combats.

Je pense avoir l'expérience nécessaire pour apporter ma contribution à l'APST.

TourMaG.com - Envisagez-vous de vous présenter au poste de président de l’APST ?

Mumtaz Teker :
Il ne faut pas oublier que l'élection se fait en deux temps. Et que c'est le conseil d'administration qui élit le Président. Si je suis élu administrateur, je me porterai candidat au poste de président.

LIRE AUSSI : Elections APST : comment fonctionnera le nouveau conseil d'administration ?

"Œuvrer pour le renouvellement de la profession"

TourMaG.com - Quelles sont vos priorités pour l’APST ?

Mumtaz Teker :
L'APST rassemble des entreprises de tailles diverses : petites, moyennes, grandes, des groupistes, des compagnies croisières... La priorité pour moi est d'œuvrer pour le renouvellement de la profession.

Il faut renouveler le métier en permanence. Nous sommes là pour préparer le futur et pour faire entrer un maximum de jeunes ou de nouveaux entrants, car ce seront eux les piliers de demain.

TourMaG.com - Pensez-vous que le renforcement des contre-garanties est une bonne chose ?

Mumtaz Teker :
Le renforcement des contre-garanties n'est pas forcément une bonne chose. Nous ne pouvons pas demander toujours plus de biens personnels, ou de cautions. Ce n'est pas très sain.

L'association doit être capable de supporter les petites défaillances et en même temps il faut continuer de surveiller les entreprises plus à risque.

Effectuer un contrôle plus régulier

TourMaG.com - Justement selon vous, comment s'assurer du suivi des entreprises à risques et prévenir les risques ?

Mumtaz Teker :
Les petites structures n'ont pas de risques très importants. Mais il faut avoir suffisamment d'expérience, de compréhension du métier, et de connexions pour évaluer le risque réel d'une entreprise. C'est en partie ce que je souhaite apporter à travers ma candidature.

Aujourd'hui une grande partie des agences de voyages appartiennent à des réseaux. ces derniers jouent un rôle important dans le contrôle. Selectour, Havas, Tourcom ou encore Cediv, suivent de près leurs adhérents.

Ensuite l'APST doit être capable de suivre plus d'une fois par an ses adhérents, peut-être deux, trois voire quatre fois par an. Cela doit être étudié par des personnes dont c'est le métier.

Il faut bien sûr étudier les bilans, mais ce n'est pas suffisant. On peut facilement arranger les bilans...

L'étude des bilans est une partie importante mais ce n'est pas la seule chose sur laquelle nous devons travailler. Il faut aussi connaître le contexte global dans lequel l'entreprise évolue : les marges, le marché, les destinations... Il faut suivre toute la conjoncture du marché concerné.

Parfois le bilan est bon en janvier et tout se dégrade en avril. Il faut donc avoir une attention particulière sur les entreprises à risque et notamment celles qui pourraient porter un risque que l'association ne pourrait pas supporter.

TourMaG.com - Que pensez-vous des changements de statuts. Est-ce que cela était nécessaire ?

Mumtaz Teker :
Le métier évolue, le contexte général évolue, il est normal que les statuts évoluent également. Ils sont très clairement meilleurs que les précédents, mais il reste quelques évolutions à effectuer dans le temps.

"Il est important que les adhérents votent en masse à cette élection"

TourMaG.com - Laurent Abitbol (Président de Marietton ndlr) estime que "le problème ce n'est pas l'APST mais ce sont les règles qui régissent la caisse de garantie et les lois européennes". Partagez-vous cet avis ?

Mumtaz Teker : Effectivement ce n'est pas normal de garantir un consommateur à 100% ni d'avoir 100% de la responsabilité sur nos épaules. Il faut se battre au niveau de l'Europe.

A lire aussi : Elections APST : "Il n'y a pas de raison de garantir un consommateur à 100%" selon Laurent Abitbol

TourMaG.com - Etes-vous inquiet pour la réassurance publique, alors que celle-ci n’a toujours pas été validée par l’Europe ?

Mumtaz Teker :
J'aimerais que cela arrive, mais je ne suis pas particulièrement inquiet pour autant. Nous nous sommes sortis d'une des plus grandes faillites avec la défaillance de Thomas Cook par nos propres moyens, grâce à la vente de l'immeuble, à nos réserves et à la contribution des adhérents.

Après si nous obtenons la réassurance publique, cela sera plus confortable pour l'association.

TourMaG.com - Vous attendez-vous à devoir davantage travailler avec les autorités de tutelle ?

Mumtaz Teker :
Les pouvoirs publics ont un représentant au sein du conseil d'administration. Il est normal de rendre des comptes mais nous devons prendre nos responsabilités. Et les élus ont pleinement leur rôle à jouer.

TourMaG.com - Le mot de la fin ?

Mumtaz Teker :
Il ne faut pas oublier que l'APST est une association qui appartient à ses adhérents. Ce que je souhaite c'est que les opérateurs s'impliquent massivement dans la gestion et la continuité de l'APST, et cela passe en premier lieu par voter.

Il est important que les adhérents votent en masse à cette élection afin de garder une crédibilité au niveau des pouvoirs publics et de tous nos interlocuteurs et partenaires.

Retrouvez toutes les interviews des candidats au poste d'administrateur de l'APST en cliquant ici

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 1689 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par olivier le 14/06/2022 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans remettre en cause le probables qualités de Monsieur TEKER à ce poste.
Il est pour moi dans l'ADN même de l'APST que celle-ci soit présidée par un représentant des agence de voyages et en aucun cas par un administrateur ayant des intérêts directs ou indirects dans des TO adhérents. En effet les risques systémiques de l'APST sont justement liés à ces mêmes TO... Ainsi tout mélange des genres doit être évité pour restaurer la confiance. L'APST souffre cruellement d'un manque de confiance des petits adhérents :
- qui ont dû mettre la main au portefeuille pour combler les insuffisances de l'APST,
- qui ont leur bien perso autrement dit leur vie en contre garantie.
- qui ont l'impression que l'APST applique une rigueur à géométrie variable (pot de terre/pot de fer) . Pour citer La Fontaine : "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir"

Par contre 100% d'accord sur le fait que les adhérents et plus particulièrement les agences de voyages doivent se mobiliser fortement pour ce vote afin que celles-ci soient fortement représentées au sein du CA et au final à la présidence. Après il sera trop tard pour se plaindre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 17:49 Géovisions en état de cessation des paiements






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias