TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo DestiMaG  



Emeutes Nouvelle-Calédonie : état d'urgence, aéroport fermé.. quelle situation ?

L'aéroport de Nouméa fermé jusqu'à nouvel ordre


La Nouvelle-Calédonie fait face à une flambée de violences. L'Elysée a demandé l'instauration de l'état d'urgence dans l'archipel, qui est entré en vigueur ce mercredi 15 mai 2024, dès 20 heures. L'aéroport reste fermé jusqu'à nouvel ordre et les vols commerciaux annulés.


Rédigé par le Mercredi 15 Mai 2024

Emeutes Nouvelle-Calédonie : l'Etat d'urgence déclaré et l'aéroport fermé - Depositphotos.com Auteur Matpix
Emeutes Nouvelle-Calédonie : l'Etat d'urgence déclaré et l'aéroport fermé - Depositphotos.com Auteur Matpix
La Nouvelle-Calédonie a connu deux nuits de violences dans la capitale Nouméa depuis lundi 13 mai 2024.

Le Haut-commissaire de la République a annoncé plus de 130 interpellations dans la seule agglomération de Nouméa.

En cause, l'examen lundi et le vote dans la nuit de ce mardi à mercredi à l'Assemblée Nationale d'une révision constitutionnelle visant à élargir le corps électoral propre au scrutin provincial de Nouvelle-Calédonie.

Ce texte qui a été adopté à 351 voix contre 153, est à l'origine de la colère du camp indépendantiste.

Les indépendantistes accusent l'État de vouloir "minoriser encore plus le peuple autochtone kanak" qui représentait 41,2% de la population de l'archipel au recensement de 2019, selon l'Insee.

Les heurts avec les forces de l'ordre, les barrages et les actes de vandalisme se poursuivent, selon les médias locaux.

L'Elysée annonce dans un communiqué que trois personnes sont mortes et qu'un gendarme est "très grièvement blessé".

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a demandé ce mercredi matin à l’occasion d’un conseil de défense et de sécurité nationale que le décret visant à déclarer l’état d’urgence en Nouvelle Calédonie soit inscrit à l’ordre du jour du Conseil des ministres, selon le communiqué. Il est finalement entré en vigueur dès 20 heures ce jour.

Nouvelle-Calédonie : aéroport fermé et vols annulés jusqu'à nouvel ordre

Le Haut-Commissariat de la République de Nouvelle-Calédonie dresse un bilan qui fait état de "nombreux incendies et pillages de commerces, d’infrastructures et d’établissements publics – dont plusieurs écoles et collèges"

Mardi 14 mai, l'aéroport de Nouméa-La Tontouta a fermé ses portes. Tous les vols commerciaux ont été annulés.

"Cette situation imprévue a entraîné des perturbations pour de nombreux voyageurs. Pour obtenir des informations actualisées et spécifiques à leur vol, les passagers sont encouragés à contacter directement leur compagnie aérienne".

Le 15 mai, l'aéroport a précisé qu'il était toujours fermé et que les vols commerciaux restent annulés jusqu'à nouvel ordre.

Nouvelle-Calédonie Tourisme en lien avec les agences et tour-opérateurs

L'accès aux commerces et services, essentiellement dans la Capitale, est limité. Les touristes sont invités à restreindre au maximum leurs déplacements sur place et à attendre les instructions de leur compagnie aérienne.

Les professionnels du tourisme sont également mobilisés pour adapter le séjour de leurs clients, nous précise Nouvelle-Calédonie Tourisme que nous avons contacté.

"La situation, étant amenée à évoluer, nous sommes quotidiennement en contact avec les agences de voyage, les tour-opérateurs ainsi que les voyageurs pour leur apporter le maximum d’informations et les aiguiller au mieux sur les mesures à prendre en fonction de leur situation".

Couvre-feu sur les communes du Grand Nouméa

Sur les communes du Grand Nouméa, un couvre-feu a été décrété de 18h à 6h et les rassemblements interdits.

Sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie, il est également interdit de transporter des armes et de vendre de l'alcool.

La population est appelée à limiter ses déplacements en journée.

Le Haut-Commissariat a activé une cellule d'information du Public joignable de 8h à 18h au +687 200 000.

Louis Le Franc, haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a une nouvelle fois appelé au calme ce mercredi matin estimant que "l'heure est très grave".

De son côté, Sonia Backès, présidente de la province Sud de Nouvelle-Calédonie a déclaré sur BFM TV : "Il faut que les forces armées qui sont présentes en Nouvelle-Calédonie interviennent le plus vite possible".

Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur a annoncé au micro de RTM que des centaines de personnes ont été blessés dont des "centaines de policiers et gendarmes" et des "dizaines de maisons et d'entreprises ont été incendiés."

Le Ministre a également ordonné l'envoi de renfort (4 escadrons de gendarmerie, GIGN et Raid).

Comment fonctionnent les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie ?

Pour les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie tout le monde ne peut pas voter. Seuls les électeurs inscrits sur la liste électorale spéciale peuvent voter. Cette liste est réservée aux personnes remplissant certains critères de résidence, établis par les Accords de Nouméa et la loi organique.

Les électeurs doivent remplir les critères suivants :

Résidence : Avoir résidé de manière continue en Nouvelle-Calédonie depuis au moins 10 ans à la date de la demande d'inscription, ou depuis le 8 novembre 1998.

Attache personnelle et matérielle : Les électeurs doivent pouvoir justifier d’une attache personnelle et matérielle suffisante avec le territoire, ce qui peut inclure des critères tels que la naissance en Nouvelle-Calédonie, la scolarisation, la résidence de longue durée, etc.

Citoyenneté : Être citoyen français.


Lu 1823 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Mai 2024 - 12:09 Nouvelle saison d'E-learning de COTAL-France












































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias