TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Eric La Bonnardière (Evaneos) : "la répartition des flux touristiques est l'un des défis essentiels de notre industrie"

La série (verte) de l'été 2019 par TourMaG.com



Le sur-tourisme, le transport aérien et maintenant la croisière sont montrés du doigt depuis quelques mois. En cause : leur impact sur l'environnement et leur implication dans le réchauffement climatique. Comment se positionnent les professionnels du tourisme et leur entreprise face à cette vague verte ? Nous leur avons posé la question. Aujourd'hui nous donnons la parole à Eric La Bonnardière, PDG d'Evaneos.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 30 Juillet 2019

Eric La Bonnardière (Evaneos) : "Je crois personnellement à une consommation plus raisonnée de ce mode de transport. Il faut promouvoir les acteurs (constructeurs et compagnies) qui font le plus d’efforts : nous devons voyager moins mais mieux et en compensant" - Photo Evaneos
Eric La Bonnardière (Evaneos) : "Je crois personnellement à une consommation plus raisonnée de ce mode de transport. Il faut promouvoir les acteurs (constructeurs et compagnies) qui font le plus d’efforts : nous devons voyager moins mais mieux et en compensant" - Photo Evaneos
TourMaG.com - Avec la montée en puissance de "l’avion bashing", avez-vous honte de prendre l’avion cet été ?

Eric La Bonnardière :
Il y a eu effectivement depuis quelques mois un engouement médiatique impressionnant sur le sujet qui me semble sain, même si, il n’est évidemment pas nouveau.

Une réponse simpliste au problème des émissions liées au transport aérien pourrait être d’arrêter tout simplement de prendre l’avion.

Mais je n’y crois pas tellement. L’Homme me semble-t-il, a une propension naturelle à vouloir découvrir le plus lointain qui lui soit techniquement accessible et qu’il sera impossible de contrer.

Je pense qu’il faut être plus subtil que cela en considérant le rôle majeur du tourisme et des rencontres entre cultures sur l’équilibre de notre planète.

Je crois personnellement à une consommation plus raisonnée de ce mode de transport. Il faut promouvoir les acteurs (constructeurs et compagnies) qui font le plus d’efforts : nous devons voyager moins, mais mieux, et en compensant.

TourMaG.com - Sur-tourisme, pollution du transport aérien, des croisières… Le tourisme a été pointé du doigt cette année. Pensez-vous que 2019 est une année charnière en matière de prise de conscience du grand public et des professionnels ?

Eric La Bonnardière :
Oui, il y a une prise de conscience du grand public qui est très forte et qui me semble essentielle pour compléter des décisions politiques (par exemple, la réflexion sur la taxation du kérosène) et des innovations techniques (par exemple, les recherches en cours sur l’éco-kérosène).

Le fait que les consommateurs, quelle que soit l’industrie, prennent du recul sur l’impact de leur geste de consommation est toujours une bonne nouvelle et poussera les professionnels à s’adapter à ces défis.

Personnellement, un défi qui me touche particulièrement est celui de l’appauvrissement de la diversité des cultures qui me paraît aussi majeur que celui de la destruction de l’environnement.

Et le tourisme a joué un rôle tout particulier sur celui-ci. En effet, à force de considérer des destinations comme des ressources à consommer, nous avons standardisé et sanctuarisé les lieux touristiques en les coupant des populations locales pour pouvoir toujours accueillir plus de monde.

Cela crée dans beaucoup d’endroits dans le monde une défiance des communautés locales et une disparition des spécificités culturelles. Le tourisme détruit finalement ce pourquoi il est né : la découverte des autres et de soi-même, de l’inconnu, de la diversité.

46% des touristes mondiaux se concentrent dans 10 destinations et se répartissent en général très mal sur les territoires. Je pense que la question de la répartition des flux touristiques est un des défis essentiels de notre industrie.

TourMaG.com - Pensez-vous qu’il faille revoir la façon dont on consomme « le tourisme » ?

Eric La Bonnardière :
Oui, je vois 2 priorités :

- Voyager moins et mieux pour réduire l’empreinte carbone de nos déplacements : prendre le train au maximum pour des trajets en Europe, éviter de prendre l’avion pour faire des voyages de pur confort et maximiser son expérience en restant longtemps sur place lorsque l’on fait un vol long-courrier.

- Mieux répartir les flux touristiques en éveillant les voyageurs à plus de curiosité et en donnant plus de pouvoir aux populations locales.

En effet, je pense que si les locaux reprennent le contrôle de leur tourisme, ils le développeront avec une dynamique plus vertueuse tout en maximisant les retombées économiques locales (par exemple, en Thaïlande, 70% des revenus du tourisme repartent vers l’étranger).

TourMaG.com - Et comment l’appliquez-vous ou qu’envisagez-vous pour votre entreprise ?

Eric La Bonnardière :
Nous sommes en train de travailler pour compenser systématiquement le carbone émis dans la destination pendant le voyage, qui représente 35% des émissions totales d’un touriste (le restant étant l’avion).

Par ailleurs, nous avons rédigé des « Codes de conduite » sur plusieurs thèmes dictés par les Nations Unies (UN Sustainable Development Goals) à destination de nos agences locales partenaires pour s’assurer qu’une éthique forte est appliquée dans le cadre de leurs prestations.

Enfin, sur le thème de l’éveil à la curiosité, nous menons actuellement des projets ambitieux de contenu avec nos agences locales pour diversifier au maximum les lieux et expériences qu’elles proposent.

Retrouvez tous les témoignages des pros du tourisme de notre série (verte) de l'été 2019 en cliquant sur ce lien.

Lu 1883 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips