TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Euro 2016 : les hôteliers des villes-hôtes de province ont bien profité de la compétition

hausses du taux de remplissage, du prix moyen et du chiffre d'affaires



Hospitality On dévoile les statistique d'occupation, de prix moyen et de chiffres d'affaires des hôteliers dans les villes qui ont accueilli des matchs de football pendant l'Euro 2016. La province s'ne tirent très bien globalement alors qu'à Paris, la compétition a été nettement moins profitable pour les professionnels du secteur.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 12 Juillet 2016

Les hôtels des villes de province qui ont accueilli des matchs de la compétition sont les grands gagnants de l'Euro 2016 de football - Photo : sdecoret-Fotolia.com
Les hôtels des villes de province qui ont accueilli des matchs de la compétition sont les grands gagnants de l'Euro 2016 de football - Photo : sdecoret-Fotolia.com
Dans l'ensemble, les professionnels français du tourisme ont plutôt bien profité de l'organisation de l'Euro 2016 de football en France du 10 juin au 10 juillet 2016.

Cela a particulièrement été le cas pour les hôteliers comme le montrent leurs résultats d'activité dévoilés par Hospitality On.

Ce sont néanmoins les villes-hôtes de province qui ont le mieux tiré profit de la compétition.

C'est le cas notamment à Saint-Étienne où le taux d'occupation (TO) des établissements de la ville (76,3 %) pour la période du 10 juin au 10 juillet 2016 a progressé de 14,6 % par rapport à la même période en 2015. Le prix moyen a, lui, grimpé de 53,6 % et le chiffre d'affaires (CA) de 76,1 % dans un même temps.

A Lille, le TO s'est hissé de 7,6 % pour atteindre 74,4 %. Le prix moyen a augmenté de 58,5 % et le CA de 70,6 %. Pour Lens, la hausse du TO atteint 11,5 % à 68,9 %), celle du prix moyen 52,9 % et celle du CA 70,4 %.

Toulouse aussi s'en sort très bien avec 79,2 % de TO sur la période de l'Euro 2016 (+10,9 %), une progression de 25,4 % du prix moyen et de 39 % du CA.

Marseille est l'une des deux villes-hôtes de province où le TO des hôtels a reculé (-3,4 %) pendant le tournoi. Mais le prix moyen y a gagné 47,3 % et le CA 42,3 %. L'autre est Nice où le TO a perdu 6,8 %. le prix moyen s'y est hissé néanmoins de 17 % et le CA de 9 %.


En revanche du côté de Paris et son agglomération, le taux d'occupation s'est nettement replié pendant l'Euro 2016 : -12,2 % à 76,4 %. Le prix moyen y a augmenté de 5,2 %. Mais cela n'a pas permis de compenser le manque de remplissage. Par conséquent le CA y est en baisse de 7,6 %.


Lu 1608 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias