TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Exclusif : HNA-Selectour Afat proposent une reprise ferme de Voyages FRAM

confirmation de D. Beljanski, aux forces de ventes de Selectour Afat



Le groupe HNA, dont on commençait à douter de la constance, sort de son silence et émet une proposition ferme et définitive pour le rachat du voyagiste Fram, selon les modalités que nous avions indiquées dans nos précédentes publications. Dominique Beljanski l'a confirmé lors d'une conférence de presse en marge des Forces de Vente Selectour-Afat qui se tiennent actuellement à Kos.


Rédigé par le Lundi 12 Octobre 2015

Voyages Fram prêt pour un ravalement de façade des murs au plafond ? /photo JDL
Voyages Fram prêt pour un ravalement de façade des murs au plafond ? /photo JDL
Il était temps... Mais c'est enfin arrivé !

Après un intense va-et-vient de correspondances entre le groupe HNA et Fram en ce week-end d'octobre, cette fois c'est bouclé : le groupe HNA a fait une proposition "in bonis" pour le rachat de Fram…

Au cours du week-end, le groupe chinois a en effet "passé la vitesse supérieure". Après un échange de correspondances et la modification de certains "détails", il s'est enfin jeté à l'eau...

Il est vrai qu'il y avait urgence. Le CIRI qui doit tenir une réunion dans les jours qui viennent, avait clairement manifesté sa préférence pour le groupe Karavel et, selon nos informations, aurait clairement mis les actionnaires au pied du mur.

En effet, dès le passage de Fram devant le Tribunal de Commerce, ces derniers auraient été mis "en demeure" d'accepter la proposition Promovac/Karavel, "sous peine d'être tenus responsables pénalement" de la faillite de Fram !

De quoi donner quelques sueurs froides à Georges Colson et Marie-Christine Chaubet…

Une reprise sans passer par le dépôt de bilan

Or, selon nos informations, le Conseil d'Administration de Selectour Afat du 31 juillet dernier, a pris la décision de faire, en partenariat avec HNA, une offre ferme de rachat de l'intégralité des titres actuellement détenus par les actionnaires de FRAM.

Contrairement à celle de Promovac, cette offre HNA - Selectour Afat est « in bonis », autrement dit sans passer par la case (la casse ?) dépôt de bilan.

Une offre qui protégerait la valeur de la marque mais aussi les agents de voyages à l'égard des clients (acomptes déjà versés) ainsi que les clients directs de FRAM (garantie de la fourniture des prestations) et les salariés.

Autre avantage et non des moindres : l'APST n'aurait pas à mettre la main à la poche. En effet, les deux repreneurs s'engageraient à régler les fournisseurs et l'Etat (dettes sociales) dans le cadre d'un protocole.

Bien entendu, cela ne signifie pas que les deux repreneurs garderaient tout le monde. Selon une source près du dossier, 20% des effectifs feraient l'objet d'un PSE dans le cadre de ce projet.

Les deux repreneurs vont devoir débourser 40 millions d'euros

L'affaire et le destin du voyagiste toulousain sont désormais entre les mains des actionnaires et du CE, qui doivent trancher dans les prochaines heures.

Si les uns et les autres lèvent l'option pour le rachat de FRAM, les deux repreneurs vont devoir débourser 40 millions d'euros - somme principalement avancée par le groupe chinois - pour s'offrir le voyagiste toulousain.

Une transaction qui passera par la création d'une société holding dont le capital - 5 millions d'euros - sera détenu à 90% par HNA et à 10% par Selectour Afat.

Ce qui correspond donc à un investissement d'environ 500 000 euros pour le réseau d'agences de voyages. La somme devrait être tirée des réserves de la coopérative Selectour Afat.

L'entreprise ainsi créée rachètera donc Voyages Fram et devrait injecter 25 millions d'euros dans sa trésorerie, sous la forme de primes d'émissions.

Une partie des fonds - environ 10 millions d'euros - est destinée aux actionnaires du voyagiste : Marie-Christine Chaubet, Georges Colson, Air France Finance et la famille Colson/Chaubet. Ils seront répartis au pro-rata des parts de chacun dans le capital de Fram. (*)

Avec ce montage, c'est HNA qui devient ainsi l'actionnaire majoritaire du tour-opérateur.

(*) Le paiement de l'essentiel du prix serait quand même conditionné à un « retour à meilleure fortune » de FRAM.

Qui est HNA ?

Ce groupe chinois, propriétaire de la compagnie aérienne Hainan Airlines, est principalement actif dans le secteur de l'aérien.

Il est déjà présent sur le marché français puisqu'il a intégré le capital d'Aigle Azur en 2012 pour développer les liaisons aériennes entre la France et la Chine.

Le groupe discute par ailleurs actuellement avec Air Tahiti Nui pour accroître la desserte de la Polynésie par le biais d'un accord de partage de codes ou un accord interline.

Hainan Airlines opère, par ailleurs, déjà en France. Elle assure notamment trois vols par semaine vers Hangzhou-Xiaoshan, sa base, au départ de Roissy-Charles de Gaulle, depuis septembre 2014.

Le groupe chinois a également annoncé, en mars 2013, une commande de 7 milliards d'euros pour l'achat de 30 Boeing B787-900 pour développer ses liaisons aériennes à l'international.

Mais HNA diversifie aussi ses domaines d'activités. Il a signé un protocole d'accord en vue d'un partenariat stratégique avec Pierre & Vacances en juillet 2015. L'objectif étant de développer le concept de la marque et celui de Center Parcs en Chine.

Un développement qui permet à HNA de figurer dans la liste des 500 plus grandes fortunes du monde, selon le magazine Fortune.

Il affiche un bénéfice net de 223 millions d'euros, en hausse de 232 %, pour le premier semestre 2015 et vient de finaliser le rachat de Swissport, groupe d'assistance et de sous-traitance aéroportuaire pour 2,5 milliards d'euros.

Lu 7397 fois

Notez



1.Posté par 007 le 12/10/2015 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que serait l'avenir et le devenir des filiales en Tunisie et au maroc et surtout des salariés

2.Posté par Cachou31 le 12/10/2015 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tourmag critiquable et critiqué mais qui informe les salariés ! Manquons peut être de paramètres mais il est difficilement acceptable d'apprendre notre sort via la presse ....

3.Posté par ancien le 13/10/2015 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le problème chez fram c'est quand à laisser partir des compétences plus tôt on les a poussé à partir et on a laissé la boîte entre les mains des gens qui est sont enrichis au détriment de fram

4.Posté par 007 le 13/10/2015 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mise à part ceux qui sont partis en retraite les autres sont partis ailleurs et ceux qui sont restés n'ont aucune valeur ajoutée pour révolutionner la boîte

5.Posté par Inconnue le 13/10/2015 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujours les salariés ... les derniers au courant !!!
Et encore ... nous ne savons pas à quelle sauce , nous allons être mangés ...

6.Posté par Le Petit Prince. le 13/10/2015 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage aux équipes Fram qui vont voir le bout du tunnel et qui sauront répondre present pour redresser l'entreprise.
Un gâchis cependant criminel des actionnaires qui portent une lourde responsabilité et méritent le mépris de la profession et les collaborateurs.

7.Posté par lui le 13/10/2015 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'espère que les nouveaux patrons seront se débarrasser des bras cassés qui n'ont pas sus gérer la boîte

8.Posté par lui le 13/10/2015 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher petit prince de qu'elle équipe vous parlez

9.Posté par lui le 13/10/2015 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fram et ses filiales à besoin d'une mise-à-jour à commencer par faire le ménage il y a des têtes qui doivent sauter

10.Posté par Inconnue le 13/10/2015 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait d'accord avec "lui" car 2 poids / 2 mesures dans cette société ...
Personne est logé à la même enseigne ...
Faut attendre la suite de cette saga !!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 19:02 Maroc : FTI Voyages rachète Les Dunes d'Or



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips