TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Go Voyages remporte un nouveau procès

une cliente inverse le nom du payeur et celui du passager



Go Voyages remporte un nouveau procès. Une cliente a inversé le nom du payeur et celui du passager, lors de sa réservation en ligne. Elle assigne l'agence en ligne devant la Juridiction de Proximité de Mantes la Jolie, prétextant une erreur informatique de la part du site.


Rédigé par La rédaction le Mardi 4 Novembre 2008

Un nouveau jugement a été rendu en faveur de Go Voyages. Au coeur du litige : lors de sa réservation sur le site Internet du voyagiste, une cliente inverse alors de nom du payeur et celui du passager.

Selon l'agence en ligne : "Elle ne se rend compte de son erreur qu'après réception de son mail de confirmation et donc, de l'émission du titre de transport. Prétextant une erreur informatique de la part du site, celle-ci exige le remboursement intégral du billet devenu inutilisable."

De son côté, GO Voyages effectue une demande de remboursement à titre commercial auprès de la compagnie mais n’obtient que le remboursement des taxes aéroportuaires, somme que la cliente qui refuse.

Elle assigne donc l'agence en ligne devant la Juridiction de Proximité de Mantes la Jolie réclamant le remboursement de son billet (393€), les frais de recommandé(18€) et 250€ de dommages et intérêts.

Verdict : le Tribunal déboute les demandes de la cliente et demande à GO Voyages d'attribuer à sa cliente uniquement le remboursement de ses taxes aéroportuaires, comme proposé initialement.

Lu 4128 fois

Notez



1.Posté par alexis selinger le 05/11/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le délibéré rendu par le tribunal de proximité de Mantes la Jolie démontre si besoin était que les professionnels du tourisme ne sont pas les mal aimés de la justice comme tendait à le faire croire M. Jean-Pascal Siméon après sa condamnation au Pénal.

Messieurs les Président et Juges n'ont pas une empathie particulière pour les clients consommateurs et dans les litiges qui peuvent opposer ces derniers aux AGV ils ne font qu'appliquer les textes comme cela est leur mission.

Malgré l'article 15 de la loi sur la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004 qui est plus contraignant pour les vendeurs en ligne qu'elle ne l'est pour les agences physiques, dès lors où la demanderesse a été dans l'incapacité de démonter comme cela lui appartenait de le faire qu'il y a eu faute de la part de Go Voyages, elle a été deboutée.

Seconde leçon à tirer pour les clients consommateurs, on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière, les économies sur les frais de dossier peuvent comme dans le cas présent être onéreuses si l'erreur leur est imputable.

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel