TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Grand Paris : l'UMIH s'insurge contre la taxe de séjour

Le GNC opposé aussi



Majorer de 30% la taxe de séjour pour financer la Société du Grand Paris et le développement du réseau de transport en commun ? Une solution "fortement pénalisante" pour les acteurs du tourisme, selon l'UMIH.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 7 Septembre 2018

Carte du Grand Paris - wikicommons CC BY-SA 4.0
Carte du Grand Paris - wikicommons CC BY-SA 4.0
Le vice-président LR de la Métropole du Grand Paris Gilles Carrez propose de majorer de 30% la taxe de séjour afin de financer la Société du Grand Paris (SGP) qui gère notamment la mise en place du réseau de transports en commun.

Très mauvaise idée, selon l'UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) et le GNC (Groupement National des Chaînes), qui s'insurgent ce matin vendredi 7 septembre 2018 dans un communiqué.

Selon les syndicats professionnels des métiers de l'hôtellerie et la restauration, cette solution serait « fortement pénalisante pour la compétitivité et l'attractivité de la première région d'accueil des touristes français et étrangers ».

Et de mettre en avant 3 points particulièrement problématiques :

  • l'impact sur le pouvoir d'achat des touristes français, qui représentent 50% de la fréquentation annuelle.
  • le manque de compétitivité du tourisme d'affaires, qui représente 50% du chiffre d'affaires du tourisme de la région
  • la chute de l'attractivité de l'Ile-de-France qui deviendrait la destination a plus taxée d'Europe


"à l’opposé des travaux du Conseil interministériel sur le Tourisme"

Pour appuyer leur propos, l'HUMIH et le GNC notent que la taxe de séjour a plus que doublé en seulement 6 ans (de presque 47 à 100 millions €), « sans compter la taxe de séjour additionnelle départemental », ajoute le communiqué

Pour Roland Heguy, président de l'UMIH, S'appuyer sur les bons résultats de la région Ile de France en terme de tourisme pour mieux la taxer serait une véritable « schizophrénie fiscale ».

« Cette proposition est à l’opposé des travaux du Conseil interministériel sur le Tourisme qui a l’ambition d’accueillir 100 millions de touristes et de porter les recettes touristiques à 50 milliards d’euros » ajoute-t-il.

Exasperé, le président de l'UMIH conclue : « Les touristes étrangers et français qui chaque année découvrent Paris et la région Ile-de-France ne sont pas responsables de la situation financière du Grand Paris Express et n’ont pas à supporter un nouvel impôt venant pallier les carences et les manquements des parties responsables. »
A quoi ressemblera le réseau de transport du Grand Paris en 2030 ? - wikicommons CC Hektor
A quoi ressemblera le réseau de transport du Grand Paris en 2030 ? - wikicommons CC Hektor

Lu 785 fois

Tags : grand paris, umih
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 10:43 Nemea ouvre un Appart'Hôtel à Cannes



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle