TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Guadeloupe : pas de septaine pour les voyageurs à leur retour en métropole

qu'est que c'est l'isolement prophylactique et où se déroule-t-il ?



Le tourisme a connu en fin de semaine dernière une grande douche froide. Alors que les DOM-TOM restaient l'une des rares alternatives long-courriers sur les stands des agences, le préfet de la Guadeloupe impose dorénavant une septaine à tous les voyageurs métropolitains. En quoi consiste la septaine ? Comment se déclarer à l'isolement ? Est-il possible de s'isoler dans l'hôtel et/ou le club réservé ? Maïté MARIE-ANTOINETTE , la directrice du développement des marchés de la demande des Îles de Guadeloupe répond à vos questions.


Rédigé par le Mercredi 20 Janvier 2021

Guadeloupe, il n'y a pas de septaine pour les voyageurs à leur retour en métropole - Crédit photo : Les îles de Guadeloupe
Guadeloupe, il n'y a pas de septaine pour les voyageurs à leur retour en métropole - Crédit photo : Les îles de Guadeloupe
Jeudi dernier, Jean Castex a assené un grand coup de massue sur la tête des professionnels du tourisme.

Le contrôle aux frontières a non seulement été renforcé, mais en plus les préfets des territoires d'outre-mer imposent désormais un isolement de 7 jours (ou septaine) aux voyageurs métropolitains.

"C'est une vraie douche froide.

Ce qu'il faut comprendre avec ces dispositions : le gouvernement et les autorités veulent faire barrage aux variants du virus,
" nous explique Maïté MARIE-ANTOINETTE, la directrice du développement des marchés demande, des Îles de Guadeloupe.

Surtout que les vacances des fêtes de fin d'année ont eu un impact plus que modéré sur la situation sanitaire du territoire.

C'était sans compter sur l'émergence des nombreux variants.

"Le coup est dur pour nous, mais nous comprenons le choix qui est fait de protéger les habitants et les visiteurs.

Nous avons la double crainte, celle du variant Britannique, avec l'Hexagone, et le brésilien avec la Guyane,
" précise la responsable.

Ainsi, depuis le lundi 18 janvier 2021, la mesure est entrée en vigueur, toutefois de nombreuses zones d'ombres subsistent pour les professionnels et les voyageurs.

En quoi consiste l'isolement prophylactique ?

Malgré nos mails et appels répétés auprès du cabinet du Premier ministre, nous n'avons pour l'heure reçu aucune réponse.

Toutefois, la responsable de l'office de tourisme, nous apporte des précisions.

"Pour venir sur les Îles de Guadeloupe au départ de la France Hexagonale et de la Guyane, il faut impérativement présenter un résultat négatif d'un test PCR, exit l'antigénique, puis un isolement prophylactique de 7 jours."

Pour information, le test doit être réalisé 72h avant le vol.

Concernant l'isolement prophylactique, pour se prémunir de la maladie, il signifie que le voyageur doit s'isoler et limiter au strict minimum les interactions sociales.

"Il est nécessaire de respecter rigoureusement les gestes barrières.

Surtout, un voyageur qui est à son hôtel durant cette phase peut quand même profiter des installations communes, à la plage et piscine,
" nous précise Maïté MARIE-ANTOINETTE.

En effet, la septaine peut se dérouler sur le lieu de résidence, donc hôtel ou villages vacances, des voyageurs !

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux voyageurs en provenance de Martinique, sauf en cas de transit par ce territoire depuis un autre aéroport.

Après l'isolement sur l'honneur de 7 jours, il convient de faire un nouveau test PCR, une fois négatif, les vacances en liberté débutent.

Des sanctions et des contrôles de l'isolement sont-ils prévus ?

La durée moyenne du séjour dans les Îles de Guadeloupe est de 11 jours, et il ne fait plus doute que cette durée s'allongera de quelques nuitées, dans les prochaines semaines.

Pour l'isolement, le voyageur doit remplir une attestation sur l'honneur (à télécharger à la fin de l'article). Les contrôles des attestations sont faits en même temps que les contrôles des test RT-PCR à l'embarquement aux aéroports de départ et à l'arrivée à l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes.

Pour l'heure, aucune grille de sanctions n'a été communiquée.

"Nous n'en savons pas plus. Nous ne pouvons pas empêcher la libre circulation et nous ne sommes pas dans un format de quarantaine stricte.

Une chose est sûre, il y aura des contrôles.
"

Pour la responsable, il est important que les voyageurs observent strictement les recommandations du Préfet. Si la mesure va dissuader une bonne partie des voyageurs, il y a toutefois une bonne nouvelle dans tout ça.

"Il n'est pas nécessaire de faire un nouveau test pour rentrer dans l'Hexagone et contrairement aux voyages à l'étranger, il n'y a pas d'obligation d'isolement au retour à la maison," précise la directrice du développement des marchés de la demande des Îles de Guadeloupe.

Autre point positif, dans cette actualité morose, à destination, il n'y a pas de couvre-feu et tous les lieux accueillant du public, comme les musées, les restaurants ou les plages, sont ouverts.

Malgré tout, les professionnels s'attendent à une vague d'annulations, même si les voyages sont possibles vers les Îles de Guadeloupe.

"Il faut noter le professionnalisme de nos partenaires qui ont fait de gros efforts sur les politiques commerciales, pour offrir plus de flexibilité et accompagner la réalité très mouvante."

Télécharger l'attestation sur l'honneur :


Lu 44213 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias