TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Indonésia : un nouveau tsunami ravageur à Sumatra et Java (actualisé)

au moins 420 victimes et plusieurs dizaines de disparus



Au moins 420 personnes sont mortes et plus de 800 blessées dans compter une trentaine de disparus dans le tsunami qui a frappé conjointement leDétroit de la Sonde, au sud de Sumatra et à l’ouest de Java. Ce phénomène est très probablement lié à l’éruption du volcan Anak Krakatoa, survenue quelques heures auparavant.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 26 Décembre 2018

L'Indonésie pays aux 17000 îles et le détroit de la Sonde. /crédit carte Intercarto
L'Indonésie pays aux 17000 îles et le détroit de la Sonde. /crédit carte Intercarto
Après le tsunami de samedi dernier, "L’agence de météorologie indonésienne (BMKG) a lancé un appel à vigilance pour la période du 21 au 27 décembre 2018, en raison de vents compris entre 5 et 25 nœuds, dans la partie méridionale de l’archipel, rappelle le ministère des Affaires étrangères.

Des vagues de 1,25 à 2,5 m pourraient se former dans plusieurs régions, notamment dans le détroit de Bali, le détroit de Lombok ainsi qu’au sud du détroit d’Alas (situé entre Lombok et Sumbawa).

Il est recommandé aux personnes présentes dans ces zones côtières de faire preuve de prudence."


Plusieurs plages très fréquentées par les locaux et les touristes ont été littéralement balayées par le tsunami survenu samedi dernier dans cette partie de l'Indonésie.

La vidéo ci-dessous atteste de la violence du phénomène et du paysage de désolation.

A priori il n'y aurait pas de victimes étrangères dans la catastrophe et Lombock et Bali ne sont pas concernées.

De son côté l'Office du tourisme dans un communiqué officiel déclare que : "De fortes vagues ont déferlé sur la côte ouest de Banten et Lampung le 22 décembre 2018 à 21h27. Le Conseil de météorologie, de climatologie et de géophysique d’Indonésie (BMKG) a déjà fourni
alertes précoces concernant les hautes vagues pouvant survenir du 22 au 25 décembre 2018.

Un conseil national associé a collaboré, le ministère du Tourisme et d’autres départements continuent à travailler pour gérer les dégâts et les victimes.

Suite à cette affaire, le ministre du Tourisme de la République d’Indonésie, Arief Yahya, a activé le Centre de crise du tourisme (TCC) a activé le suivi de l’avancement de la catastrophe et assuré la coordination avec tous les conseils et départements nationaux concernés, tels que la gestion des catastrophes, le Conseil, département du tourisme local et divers acteurs du tourisme autour de la zone sinistrée pour recueillir et rassembler des informations sur les écosystèmes touristiques touchés et fournir des services aux touristes.

Le CCT exhorte les touristes à rester temporairement à l'écart du détroit de Sunda et à se tenir au courant de la situation avec les informations actuelles provenant uniquement des sites officiels du gouvernement ou des médias sociaux sur les comptes tels que @infoBMKG et @BNPB_Indonesia."




Lu 14500 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex