TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Jet tours : la marque veut retrouver son leadership sur l'Océan Indien

Le TO multiplie les produits et les engagements



La marque fleuron de Thomas Cook veut retrouver sa place de leader dans l'Océan Indien. Elle multiplie ainsi son offre pour séduire à la fois les clients à petit budget mais aussi les amateurs de luxe.


le Vendredi 11 Septembre 2015

Jet tours veut retrouver ses lettres de noblesse.

La marque fleuron de Thomas Cook a présenté, jeudi 10 septembre 2015, une production très enrichie, qui vise à la fois les familles séjournant dans ses clubs ainsi que les voyageurs à plus gros budget en attente d'hébergements de luxe.

Pour réussir à séduire une cible aussi variée, le TO augmente son offre et ses engagements sur ses destinations fétiches.

"Nous souhaitons retrouver notre position de leader sur l'Océan Indien et il nous faut pour cela une profondeur de gamme sur toutes ces destinations", explique Nicolas Delord, son directeur.

L'Océan Indien est donc en vedette, avec près de 150 produits, soit l'offre la plus large du marché, dont une grosse partie sur les Maldives et l’Île Maurice.

Ces deux îles proposent respectivement 40 et 49 hôtels, soit une progression de l'offre de 20%. Et pour mieux servir les agences sur ces destinations, le TO a rapatrié à Paris son service de réservations.

Jet tours lance également une collection baptisée "Exception" qui regroupe 17 des plus belles adresses de la production.

Un coach sera également présent dans trois hôtels aux Maldives afin de proposer des activités aux clients. Tous ces éléments montrent une volonté de montée en gamme du TO.

Séduire une large cible de clientèle

En parallèle, Jet tours étoffe son offre sur les clubs. Il parie cet hiver sur la Laponie, avec l'ouverture d'un Eldorador 4* à Ylläs Saaga.

Il y proposera 5 activités (incluses dans le prix), du chien de traîneau en passant par la motoneige. Il s'est engagé sur 147 sièges par semaine pendant trois mois et espère ainsi séduire 1 500 clients sur la destination, où il programme aussi 2 autres hôtels. Un objectif déjà rempli à moitié.

Il ouvre également un Club Eldorador Maspalomas Princess 4* sur l'île de Grande Canarie ainsi qu'un Club jumbo Vista Sol à Punta Cana. Il en profite aussi pour renforcer ses engagements sur la République Dominicaine avec 2 550 sièges au départ de Paris.

Il faut dire que les clubs marchent bien, comme le prouvent les chiffres de l'été 2015, où ils affichent une hausse de 6%. "Ils seraient même en progression de 25% si on excluait les établissements au Maroc ou Tunisie", remarque Nicolas Delord. Au global, le TO a fait partir 170 000 clients en séjour, en baisse de 4%.

Concernant les circuits, les chiffres sont en revanche beaucoup plus encourageants avec 11 500 clients l'été dernier (+22%), tirés par les Etats-Unis et l'Europe du sud. Une progression qui se poursuit sur l'hiver, avec des ventes déjà en hausse de +52%, portées par l'engouement sur le Sri Lanka, Cuba, le Vietnam et l'Amérique du Sud.

Devenir le leader sur le circuit entrée de gamme

Pour soutenir cette croissance, le tour-opérateur multiplie ses engagements sur l'Inde, l'Afrique du Sud et le Sri Lanka, ainsi que Bali et la Thaïlande.

Privilégiant les vols directs, il a renforcé son partenariat avec Air France. Il a également changé de prestataires sur le Sri Lanka, le Chili et le Mexique suite à de mauvais retours clients.

Il lance enfin la Colombie, les Philippines, le Cambodge et revient sur l'Australie. L'Iran sera également en vente pour la saison d'été à partir du 23 octobre prochain.

"Nous souhaitons devenir le leader sur le circuit entrée de gamme", assure Nicolas Delord. Il mise ainsi sur sa gamme baptisée essentielle, qui représente la moitié de sa production.

Au final, les premières tendances de ventes hivernales sont encourageantes en terme de chiffre d'affaires (+6%) mais plus négatives en terme de clients (-6%).

La faute aux destinations du sud de la Méditerranée : la Tunisie et le Maroc, qui s'effondrent de 50%. Mais la progression de destinations plus onéreuses fait grimper le panier moyen. Notons que les Antilles françaises repartent grâce à l'utilisation du package dynamique.

Au final, Jet tours espère séduire 60 000 clients cet hiver, soit une progression de 10%.

Jet tours parie aussi sur les nouvelles technologies

Le groupe poursuit ses investissements dans le digital à hauteur de 700 à 800 000 euros par an.

Au programme cette année, la refonte du site B2C ainsi que de l'outil B2B qui sera présenté à l'IFTM.

Un comparateur d'offres multi-TO est également disponible pour ses franchisés Jet tours.

Signalons enfin l'arrivée d'une brochure dite de réalité augmentée, dans laquelle les clients pourront flasher les pages afin d'obtenir plus de photos, de vidéos et de cartes.

Brochuresenligne.com vous présente

Voyages Thomas Cook Eté
Jet tours Circuits Hiver 2015/16
Jet tours Clubs
Jet tours Groupes 2015
Jet tours
Séjours lointains
Jet tours
Circuits

Jet tours
Les clubs
Jet tours
Groupes

Gentiane Brochuresenligne.com

Pour en savoir plus sur les brochures en ligne, contactez
Gentiane ROMANET
Manager Brochuresenligne.com
TEL : +33 4 91 58 57 54
gentiane@brochuresenligne.com
Plus de brochures en ligne


Lu 2047 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle