TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




La Compagnie des Alpes, vers une année record ?

Dans tous ses secteurs d’activités, la croissance est à deux chiffres


Publiant ses résultats sur 9 mois, la Compagnie des Alpes, qui partage son activité entre les remontées mécaniques, les parcs de loisirs et l’hospitalité, se prépare à une année record avec déjà 20% de progression de son CA.


Rédigé par le Mercredi 26 Juillet 2023

Astérix peut apprécier le chemin parcouru en 9 mois (©CDA)
Astérix peut apprécier le chemin parcouru en 9 mois (©CDA)
Le 3e trimestre de l’exercice, clos fin juin, entretient le dynamisme particulièrement fort des deux premiers. Le CA trimestriel de la Compagnie des Alpes affiche 215,2 M€ (5,8% à périmètre réel et 4,1% à périmètre comparable).

Sur les 9 premiers mois de l’exercice 2022/23 (voir tableau en bas de page), le chiffre d’affaires consolidé de la Compagnie des Alpes s’est élevé à 893,7 M€ contre 744,7 M€, soit une progression de 20,0% à périmètre réel et 11,6% retraitée de l’acquisition de MMV.

Les trois divisions ont contribué au dynamisme de La Compagnie des Alpes

La Compagnie des Alpes : les remontées ont bien fonctionné après un démarrage délicat (©CDA)
La Compagnie des Alpes : les remontées ont bien fonctionné après un démarrage délicat (©CDA)
Sur les 9 premiers mois de l’exercice 2022/23, le chiffre d’affaires des Domaines skiables et Activités outdoor s’élève à 479,4 M€, soit une progression sensible de 7,0% par rapport à la même période de l’exercice 2021/22. La très bonne dynamique de l’activité au cours du 1er semestre a ensuite été freinée par celle du 3ème trimestre, en retrait comme anticipé.

Sur la même période, le chiffre d’affaires de la division Distribution & Hospitality a plus que triplé, s’élevant à 100,5 M€. Cette croissance s’explique essentiellement par l’intégration de MMV, consolidé depuis le début de l’exercice. Grâce à la très bonne performance réalisée au 1er semestre, et malgré un 3ème trimestre en baisse par rapport à l’année précédente pour les mêmes raisons que celles ayant affecté les Domaines skiables, le chiffre d’affaires de la division est en hausse de 15,5% à périmètre comparable.

La croissance de l’activité de Travelfactory est d’abord portée par la progression des ventes de packages avec des achats fermes de prestations.

Son chiffre d’affaires a augmenté de 18%, grâce notamment à la croissance de la clientèle internationale individuelle et des groupes, ainsi qu’au succès de l’offre ferroviaire Travelski Express, notamment au départ de Londres.

Poursuite de la forte croissance de l’activité des parcs de loisirs

Mission Mars en orbite au Futuroscope (©CDA)
Mission Mars en orbite au Futuroscope (©CDA)
Alors qu’au 1er semestre la croissance de l’activité avait été essentiellement tirée par une forte hausse de la fréquentation, la progression du chiffre d’affaires du 3ème trimestre a été principalement portée par une augmentation sensible de la dépense par visiteur (DPV).

Celle-ci progresse de 13%, reflétant à la fois une augmentation du chiffre d’affaires lié à la billetterie, les hausses de tarifs des admissions ayant majoritairement eu lieu au moment de la réouverture des sites au début du printemps, mais également une forte augmentation des ventes in-park (boutiques, restauration, hébergement, services et parkings), reflet notamment de la hausse du panier moyen.

La fréquentation est restée en hausse au cours du 3ème trimestre, progressant de 1,4% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Au total, le chiffre d’affaires des 9 premiers mois de l’exercice 2022/23 de la division Parcs de loisirs s’élève à 313,8 M€, soit une croissance de 18,7% .

Des perspectives de fin d’exercice prometteuses

Pour la suite de l’exercice, le chiffre d’affaires sera plus modeste pour les remontées mécaniques, actives seulement pour les activités outdoor.

De même pour MMV surtout présent à la montagne et qui bénéficiera d’une nouvelle résidence à Risoul ouverte depuis le 8 juillet et dont la commercialisation s’est bien déroulée. Le groupe attend davantage de la fréquentation des parcs de loisirs pour lesquels le 4ème trimestre représente traditionnellement environ 40% de l’activité annuelle.

Les parcs du Groupe pourront s’appuyer cet été sur les investissements d’attractivité qui ont été réalisés, dont notamment l’hôtel Ecolodgee au Futuroscope, la zone Toutatis au Parc Astérix ou le restaurant La Table du Roi à Bellewaerde, tous plébiscités par les visiteurs, et sur les hausses de prix passées au début du printemps.


Lu 2321 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias