TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




La Corée du Sud réforme son autorisation de voyage électronique K-ETA

Validité étendue et nouvelles catégories de voyageurs dispensés de K-ETA


L'autorisation électronique de voyage en Corée du Sud verra sa validité prolongée à partir du 3 juillet 2023. Les jeunes voyageurs, ainsi que les seniors, seront dispensés de K-ETA à compter de cette même date.


Rédigé par le Jeudi 29 Juin 2023

La Corée du Sud simplifie ses formalités de voyage, en faisant évoluer la K-ETA | DR: Shutterstock
La Corée du Sud simplifie ses formalités de voyage, en faisant évoluer la K-ETA | DR: Shutterstock
En septembre 2021, la Corée du Sud a introduit une autorisation de voyage électronique pour les citoyens de 112 pays exemptés de visa court séjour.

Nommée K-ETA, pour Korea Electronic Travel Authorization, cette autorisation est actuellement valable 2 ans et permet de faire plusieurs voyages au pays du Matin Frais.

Alors qu'en début d'année les autorités sud-coréennes avaient déclaré qu'elles allaient prochainement faire évoluer la K-ETA, le service de l'Immigration annonce aujourd'hui une amélioration qui entrera en vigueur à partir du 3 juillet 2023.

Dès lundi, la validité de l'autorisation K-ETA sera revue à la hausse, passant ainsi de 2 ans à 3 ans.

Dans l'optique de simplifier ses formalités d'entrée, la Corée du Sud dispensera de K-ETA les voyageurs âgés de 17 ans, et moins, et ceux de 65 ans, et plus à compter du 3 juillet.

Dans un communiqué relatif à l'introduction de ces nouvelles dispositions, l'immigration sud-coréenne explique que "grâce à ces mesures, les étrangers peuvent facilement se rendre en Corée du Sud, plus longtemps, une fois qu’ils ont obtenu un permis de voyage électronique".

Le ministère de la Justice, en charge de la supervision de l'immigration en Corée, précise qu'il "continuera d’améliorer le système d’autorisation de voyage électronique et fera de son mieux pour que la K-ETA puisse contribuer à améliorer la commodité d’entrée des étrangers et la gestion sûre des frontières".

Pas besoin de K-ETA pour les voyageurs français

Ces nouvelles modalités ne concerneront pas (pour l'instant) les visiteurs français.

En effet, et comme le rappelle VisasNews, depuis le 1er avril 2023, les citoyens français et de 21 autres nationalités sont temporairement exemptés d'autorisation K-ETA pour voyager en Corée du Sud.

Cette dispense d'autorisation de voyage électronique sera appliquée jusqu'au 31 décembre 2024 aux ressortissants des pays suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, États-Unis (y compris Guam), Finlande, France, Hong Kong, Italie, Japon, Macao, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Singapour, Suède et Taïwan.

Sur simple présentation d'un passeport en cours de validité, les touristes et voyageurs d'affaires peuvent se rendre en Corée du Sud sans formalités préalables au départ.

Lire aussi : Le Vietnam assouplit ses politiques d'exemption de visa et de visa électronique

Lu 13018 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus





































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias