TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Air France, faut décider maintenant, nom d’un chien !

L’édito de Dominique Gobert



Pendant que le sort de Corsair est en train de se préciser, chez Air France, ça sent carrément le pâté. Et pour les professionnels du tourisme, ce joli mois de mai, bourré de ponts et viaducs, laisse présager… du sang et des larmes !


Rédigé par le Jeudi 26 Avril 2018

Grève Air France : e remarque le silence assourdissant face à cette stupidité de madame Borne, Ministre des Transport, de Monsieur Philippe, Premier Ministre et même de Président Macron, lequel semble avoir davantage de propension à faire des bises à Trompette… - Photo AIRBUS INDUSTRIES, GOUSSE H.   Agence AF
Grève Air France : e remarque le silence assourdissant face à cette stupidité de madame Borne, Ministre des Transport, de Monsieur Philippe, Premier Ministre et même de Président Macron, lequel semble avoir davantage de propension à faire des bises à Trompette… - Photo AIRBUS INDUSTRIES, GOUSSE H. Agence AF
Quel bel optimisme de la part de nos lecteurs, si j’en juge par les premiers résultats de notre sondage cette semaine.

A la question posée, 61.73% d’entre vous répondent que les salariés vont se prononcer en faveur de la proposition de la direction, tandis que 28,4% estiment que les collaborateurs d’Air France refuseront cette même proposition !

Voilà qui peut conforter le sentiment que j’éprouve en pensant que le bon sens, le réalisme est toujours présent et qu’il faut quand même être conscient de la réalité des choses.

Malheureusement, il existe un immense fossé entre rêve et réalité.

Ou, alors, finalement, la majorité n’a rien compris et c’est laisser la porte grande ouverte à une minorité aveugle, inconsciente et pourquoi pas, avide de détruire, entraînant un pan entier de l’économie dans sa chute.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Je trouve ça extrêmement grave, particulièrement dans cette période particulièrement agitée, dans un monde instable et en proie à des dangers insupportables.

A tel point que chez Air France, la poignée de démagogues furieux du SNPL semble vouloir balayer d’un trait rageur la démocratie et plonger l’ensemble de la société du tourisme dans le chaos à l’infini.

Car ce sont quatre jours de grève supplémentaires que vont instaurer ces irresponsables : les 3 et 4 mai prochain, ainsi que les 7 et 8 mai prochains. De quoi foutre en l’air, définitivement, les tentatives de nombreux Français qui espèrent (espéraient ?) profiter de ces nombreux ponts du mois de mai.

N’oublions pas non plus que la SNCF sera aussi en grève le jeudi 3 mai, le vendredi 4, ainsi que le mardi 8 et le mercredi 9. Comme ça, la boucle sera bouclée entre Air France et les cheminots, lesquels pourront ainsi ponter ou viaduquer durant pratiquement deux semaines d’affilée !

« Il faut continuer à mettre du poids sur nos revendications salariale, publie le SNPL dans un communiqué : notre objectif est de signer un accord raisonnable pour tout le monde » !

Et qu’ils « iront chercher ce rattrapage (de la grille des salaires, ndDG) ». Par la force et la terreur ?

Vous voulez le raisonnable de cette affaire ? Ben, je vais vous le dire : non seulement Air France va perdre le peu qu’elle avait réussi à redresser, les clients (dont je remarque que le nom n’est jamais évoqué par le SNPL) finiront par faire la « grève » d’Air France au plus grand bénéfice des Emirates et autres Qatar Airways et que bon nombre d’entreprises de tourisme, hôteliers compris risquent de déposer leur bilan !

Exagération ? Pas si sûr…

Philippe Evain, le Robespierre d’Air France n’est pas un inconnu : il a œuvré, en son temps chez AOM/Air Liberté, avec… devinez ? Jean-Charles Corbet, un pilote qui avait non seulement négocié la « reprise » de cette compagnie, pris au passage quelques centaines de milliers d’euros et fini… en taule ! En enterrant aussi la compagnie AOM/Air Liberté au passage.

Janaillac joue un coup. Mais rien dit qu’en cas de « victoire » de son référendum, il puisse imposer la signature de son accord. A moins que, pour lui, ce ne soit une manière de pouvoir tirer sa révérence face à une entreprise devenue (et je le crains), totalement ingérable !

Enfin, je remarque le silence assourdissant face à cette stupidité de madame Borne, Ministre des Transport, de Monsieur Philippe, Premier Ministre et même de Président Macron, lequel semble avoir davantage de propension à faire des bises à Trompette…

Faut arrêter maintenant. Soit l’état se retire et « cède » ses 14% de l’entreprise, laissant ainsi les actionnaires agir. Soit, c’est ce qui devrait être le plus efficient, on « liquide » la vieille Air France, et on rebâtit une nouvelle entité sur des bases saines. C’est possible. Il suffit d’un peu de courage et de volonté !

J’aime beaucoup la phrase de Jean-Pierre Mas que je vous restitue en guise de conclusion : « les syndicats SNCF et Air France sont les forces sociales les plus réactionnaires de France » !

Madame Bleu Marine a encore de beaux jours devant elle. Triste !

Lu 4061 fois

Notez



1.Posté par Christian Jean le 27/04/2018 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Certes il doit être difficile d'écrire tous les jours en apportant fraîcheur et nouveauté.
Force est de reconnaître que ce travail de billettiste (à mon humble avis il s'agit bien plus de billets d'humeur que d'éditoriaux) n'en est pas moins complexe et il faut bien du talent pour ne pas radoter.

Avouons que cela reste amusant d'observer les (no) limites en conseils et jugements de "la mouche du coche" ...
Souriez, la vie est courte.

Cordialement.

2.Posté par redbar le 27/04/2018 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage votre point de vue. Finalement l’issue négatif du référendum pourrait donner à M. JANALLIAC une sortie avec les honneurs. Et à l’inverse, rien n’oblige le SNPL à se plier à un référendum positif. Mais si la grève continue passé ce stade, l’avenir d’Air France sera sérieusement compromis. Dommage effectivement que le gouvernement n’intervient pas pour une tentative de médiation. Peut-être attend-il justement le résultat du vote.

3.Posté par Pierre le 27/04/2018 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme tout cela est vrai,l'etat doit se retirer,ensuite le menage et "GO"

4.Posté par jean pierre le 27/04/2018 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à quand le depôt de bilan ? et le redressement judiciaire ou liquidation judiciaire de Air Greve,je ne comprends pas comment la cie KLM sérieuse peut être avec cet engin de air grève!!!

5.Posté par jean pierre le 27/04/2018 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à air grève,sncf,edf etc..entreprises dont l'état est actionnaire ont des usagers et pas des clients car des clients ont les respecte!!!!

6.Posté par serge 13 le 27/04/2018 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur, vous perdez votre temps à leur donner de l'importance. Ils jubilent de vous lire. Tel que je l'ai lu sur ce site, le top serait de déposer le bilan. De faire comme la Sabena et autre SWISS pour recommencer avec d'autres statuts. Ils n'en ont rien à faire de ce que vous pensez et de ce que le client pense... Ils gagnent des milliers d'euros tous les mois, et ce n'est pas quelques jours de grève par mois qui va plomber leur salaire. Quant à la SNCF, le mouvement prend fin petit à petit. Et c'est tant mieux. Bien à vous mais ne vous épuisez pas..... Merci

7.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 28/04/2018 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À Christian Jean: vous travaillez, si tant est que vous connaissiez ce mot, au SNPL?

8.Posté par Christian Jean le 30/04/2018 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"À Christian Jean: vous travaillez, si tant est que vous connaissiez ce mot, au SNPL?"


????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle