TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Air France, la montagne a-t-elle accouché d'une souris ?

L’édito de Dominique Gobert



Fin de partie chez Air France ? Si j’en juge par toutes les gazettes du week-end, l’accord proposé par Uncle Ben, nouveau patron d’Air France, sur les salaires, est signé. Oui… mais non !


Rédigé par le Dimanche 21 Octobre 2018

Il faut aussi redonner confiance non seulement aux passagers, largement échaudés après les mouvements sociaux de ces derniers mois, mais également aux prescripteurs d'Air France. © Air France
Il faut aussi redonner confiance non seulement aux passagers, largement échaudés après les mouvements sociaux de ces derniers mois, mais également aux prescripteurs d'Air France. © Air France
Uncle Ben avait donné jusqu’à vendredi midi, dernier carat, à l’intersyndicale d’Air France pour entériner l’offre d’augmentation salariale.

A midi, une grande partie des syndicats avaient accepté l’offre, guère différente de celle proposée par Jean-Marc Janaillac quelques semaines plus tôt.

Fin du conflit ?

Sûrement pas. Effectivement, la majorité « représentative » des organisations syndicales d’Air France, vient d’accepter, après des mois de conflit, une augmentation… très légère.

En effet, si l’on calcule bien (ce qui est loin d’être mon cas mais que je laisse à des experts certifiés) tout ceci ne représente une augmentation d’à peine 1%...

Alors que les organisations syndicales réclamaient 6% ! Et les pilotes près de 10%.

Ces derniers, du moins le syndicat majoritaire chez Air France de leur corporation, le SNPL, pas plus que la CGT, n’ont rien signé…

Tout ça… pour ça ? Des grèves à répétition durant des mois, au coût faramineux d’environ 335 millions d’euros, une détérioration extraordinaire de la marque (ne l’oublions jamais), l’éviction d’un PDG qui n’aura pas eu le temps de présenter son plan « stratégique » de reconquête, une désunion gigantesque de toutes ces organisations syndicales qui pensent avant tout à leur réélection prochaine, un pétrole qui n’arrête pas d’augmenter et j’en oublie probablement !

A écouter, durant ce week-end, les observations des uns et des autres, on a vraiment l’impression que le conflit est enfin terminé. Chacun considérant avoir remporté une bien maigre victoire. C’est tout faux !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Rien n’est réglé.

Car, au-delà de ces fameuses « hausses de salaires », reste le problème crucial de ce SNPL qui, j’en reste persuadé, n’est pas décidé à céder.

Faut dire que lorsque l’on n'hésite pas à détériorer son propre outil de travail à coup de centaines de millions, il serait ballot de s’arrêter en si bon chemin, n’est-il pas ?

En même temps, on ne connaît pas encore les intentions d’Uncle Ben...

Et surtout, il va bien falloir (re)trouver (si tant est qu’elle en ait eu un jour) une certaine rentabilité… Ou alors, c’est une œuvre de bienfaisance, ce qui est tout à fait autre chose !

De ce côté-là, rien n’est gagné. L’important étant quand même de remplir des aéroplanes sur des routes extrêmement concurrentielles.

Pour cela, il faut aussi redonner confiance non seulement aux passagers, largement échaudés après les mouvements sociaux de ces derniers mois, mais également aux prescripteurs d'Air France.

Là aussi, rien n’est gagné et les services commerciaux épuisés par ces conflits, vont devoir, une nouvelle fois, aller au charbon !

Enfin, et c’est aussi un point important, quelle va être la position de cet Etat, quasi majoritaire (même s’il ne détient « que » 14% du capital dans le futur de la compagnie) ?

Va-t-il, enfin, à l’issue de ces Assises du Transport qui ressemblent de plus en plus à une vaste farce, donner le coup de pouce nécessaire au pavillon français ?

Et va-t-il, enfin aussi, laisser la place à des vrais entrepreneurs professionnels ? Air France n’est plus, depuis longtemps, la compagnie nationale, ce n’est quand même pas difficile à comprendre, non ?

Même Jean-Luc Mélenchon le peut !

Lu 2130 fois

Notez



1.Posté par balancetonmytho le 22/10/2018 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1%, 6%,... c’est de la fake news au kilo ? Bravo !
C’est sidérant de chercher ainsi la polémique, en racontant à ce point n’importe quoi... C’est aussi faire preuve d’une grande irresponsabilité.
Il est clair que ce nouvel accord vous dérange profondément !

2.Posté par Messie le 22/10/2018 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand vous évoquez l’hypothétique rentabilité de la Cie, vous avez tout faux ! D’ailleurs AF se prepare à publier les excellents résultats de cet été, le prix de l’action va faire un bond, l’état pourra enfin vendre à plus de 10€ et le nouveau DG aura fait son 2ème jackpot, et pourra se préparer au 3ème en rachetant une des nombreuses low-cost en péril. Les employés eux se battent pendant des mois pour 2%, c’est ridicule mais c’est ainsi que ça le monde...

3.Posté par Philippe le 23/10/2018 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah, Monsieur Gobert! Comment dire? Votre haine exprimée à tout bout de champ au sujet des pilotes d’Air France en général et du snpl en particulier vous aveugle une fois de plus.
Comme d’hab, vous n’hésitez pas à travestir la réalité des faits pour arriver à vos fins!
D’où sortez-vous les 1% d’augmentation?
Ici, chez Air France, nous avons obtenu grâce à cet accord, 2% rétroactifs au 01/01/18, et 2% au 01/01/19.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips