TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Christin, le désenchanteur du tourisme !

L'édito de Dominique Gobert



Tel le Concombre Masqué, encore que lui avance à découvert, Rodolphe Christin, mon sociologue favori a encore frappé. Ses déclarations sur le « surtourisme » lors du dernier Congrès des EdV m’avaient ému, cette fois-ci, ça devient gonflant…


Rédigé par le Dimanche 15 Septembre 2019

Le tourisme est devenu une grosse machine industrielle qui détruit, d’une certaine manière, ce dont elle vit - Auteur MadrugadaVerde
Le tourisme est devenu une grosse machine industrielle qui détruit, d’une certaine manière, ce dont elle vit - Auteur MadrugadaVerde
C’est en effectuant ma Revue de Presse quotidienne que je suis tombé sur lui, cet homme de bien, pour qui le tourisme est la source de tous les maux de notre planète.

J’ai nommé le « sociologue » Rodolphe Christin dont j’avais pu me régaler des propos à Madère, durant cet excellent congrès organisé par mon vieux camarade Paul (ben oui, c’est ainsi et personne n’est parfait) Teker.

Cette fois, c’est chez nos camarades et confrères de l’Echo Touristique que Son Excellence Christin a porté le fer face à cette industrie du tourisme qui ne cause que des malheurs à tout ce qui bouge !

Les méfaits du tourisme, annonce-t-il d’emblée, que « reconnaissent bien volontiers les professionnels du secteur ».

Et de s’étonner de, je cite, « l ’appétence des acteurs pour les systèmes de compensation de CO2, comme pour neutraliser les dégâts causés. Plutôt que de compenser avec des forêts artificielles, il serait à mon sens préférable de ne pas détruire ».

Voilà qui va faire plaisir à mon ami Rial qui consacre chaque année plus d’une brique d’euros à planter des arbres !

Ben tiens, faudrait que Monsieur Christin aille, par exemple, en parler à Bolsonaro, ce très sympathique homme d’Etat, dont l’état intellectuel m’inspire les plus grande craintes.

D’ailleurs, j’en profite pour dire à Madame Macron que je la trouve très jolie et que je souhaite à beaucoup de dames de son âge d’être à son image.

Quant à parler de « forêts artificielles », Chien Charly et les arbres que j’ai pu rencontrer (et planter) rigolent doucement !

C’est pas fini. Il faut, toujours de la part de ce brillant homme, « sortir de la société de consommation en général » et « désaménager » le monde !

Mazette, comme disait ma grand-mère, en voilà une super-idée. D’autant que, dit-il, le tourisme est devenu une grosse machine industrielle qui détruit, d’une certaine manière, ce dont elle vit.

Il faut essayer de sauver l’esprit de découverte, le défendre, ce qui implique d’aller à l’encontre des logiques de croissance touristique et de recherche sans limite de profits.

Quant au tourisme responsable, si Rodolphe Christin reconnait que « c’est mieux », il annonce sans vraiment réfléchir, je pense, que le « jour où les gens se rueront dessus, le tourisme alternatif disparaîtra » !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Ben voyons. Et donc, des pans entiers de l’économie mondiale, particulièrement pour de nombreuses destinations dont cette industrie fait vivre des populations entières, s’effondreront !

Je remarque d’ailleurs que Monsieur Christin annonce « ne pas avoir emprunté l’avion depuis 2012 », (pour ses besoins personnels), mais qu’il ne rechigne pas à accepter les invitations qui nécessitent un déplacement en aéroplane.

Et, accessoirement, d’accepter quelque rémunération, parce que, il faut bien vivre, n’est-il pas ? Monsieur Christin est, selon sa propre expression, « un désenchanté du tourisme » …

C’est bien dommage, pour ne pas dire navrant. Parce que, que cet homme le veuille ou non, le tourisme est source de connaissances, de rencontres, de partage de cultures sur la planète entière…

Et que, accessoirement, le tourisme contribue à la faire vivre, si j’en crois les publications qu’il a commises et qui ne se vendent pas gratuitement !

Conclusion : Agentes de voyages, fermez vos boutiques et refusez les clients.
Voyagistes : mettez la clé sous la porte !
Croisiéristes : coulez vos navires !
Compagnies aériennes: laissez vos passagers sur la piste... Enfin, pour ça, Aigle Azur a déjà commencé !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1210 fois

Notez



1.Posté par Henri Mora le 05/10/2019 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si tous les commentaires discourtois devaient être supprimés, ne devriez-vous pas supprimer cet article ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips