TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Guillaume Pépy (Sncf) n'a pas étanché ma soif… de savoir !

L’édito de Dominique Gobert



Surprise au courrier reçu hier, portant la mention « de la part de Guillaume Pépy ». Damned, quel honneur, une missive électronique émanant du président quasi à vie de notre bonne SNCF ? De quoi nous rassurer juste avant les grands départs de l’été…



Guillaume Pepy président du directoire de la SNCF a écrit une lettre à l'attention des usagers de la SNCF - Photo CE
Guillaume Pepy président du directoire de la SNCF a écrit une lettre à l'attention des usagers de la SNCF - Photo CE
Comment se sortir d’un bourbier qui finira par s’assécher de lui-même, tandis que le moustachu Playmobil continuera à s’agiter avec son homologue député du côté de Marseille ?

Guillaume Pépy a trouvé la solution : une belle lettre envoyée à je ne sais trop qui, vraisemblablement les millions de clients de la SNCF, qui se débrouillent pour continuer à mener leur vie durant cette grève…

Comme le dit Guillaume, « vous subissez une grève depuis plus d’un mois. (…) Nous sommes sincèrement désolés ».

Ben oui, nous aussi, mais en même temps il est indispensable de procéder à cette « réforme de la SNCF », ce qu’approuvent à plus de 60% les Français, selon un tout récent sondage !

Bien sûr, la missive du président SNCF est plutôt sympathique : « réduire l’impact de cette grève sur votre vie », écrit-il, en énumérant les mesures prises par ses services.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
J’avoue ne pas trop comprendre, moi qui vit la plupart du temps à une centaine de kilomètres de Paris.

Déjà, en temps normal, la liaison ferroviaire est plutôt aléatoire, entre les retards, les trains qui se perdent dans le brouillard ou qui glissent sur les feuilles mortes, mais ça, c’est de la routine.

Ben Guillaume nous rassure, ceux qui, comme moi, tentent de rejoindre quotidiennement la capitale sans emprunter leur automobile, histoire de moins polluer et de se faire aligner par Dame Dalgo, en annonçant dans son courrier qu’il a concentré « en priorité les trains disponibles sur les horaires de vos déplacements domicile-travail et sur les lignes les plus fréquentées ».

Ben sur la ligne Paris-Granville, doit pas y avoir beaucoup de disponibilités… Mais ça, c’est toute l’année !

Rassurez-vous, usagers usagés (usés ?), la SNCF à repensé toute son appli SNCF « pour vous permettre, en temps réel, de connaitre tous les trains qui circulent dès 17 heures, la veille des jours de grève ».

Ben tiens, j’ai un copain qui est resté bloqué à Marseille la semaine dernière, malgré les bons augures de cette appli !

Ah, j’allais oublier ces quelque 3 000 gilets rouges, gentils étudiants, « volontaires de l’information » (sic) qui parcourent nos belles gares mais ne sont pas forcément au courant de tout… Mais au moins, ils ne vous renseignent pas… avec un grand sourire !

Allez, j’allais oublier cette décision superbe : les jours de grève, les billets non échangeables et non remboursables le seront quand même ! Caramba, on se demande comment c’est possible ?

Et puis, de toutes façons, les Ouibus et autres autobus sont désormais pléthore les jours « fériés SNCF », le co-voiturage est encouragé, sans parler de la location de bagnoles à tarif très réduit !

Mais c’est pas fini, ce qui m’inquiète pour les jours à venir, puisque Guillaume annonce que, désormais, « nous allons anticiper davantage » afin d’informer sur les grèves à venir « plus en avance ». (sic)

Quant aux étudiants qui doivent passer leurs examens, pas de souci : Guillaume travaille main dans la main avec l’Education Nationale afin, je cite « de garantir les trains nécessaires à l’acheminement des candidats vers les centres d’examens ». Si ces derniers ne sont pas bloqués par d’autres, tout ira donc bien…

Y’a bien un truc que je n’ai pas compris dans cette missive, « nous allons garantir 300 tous les jours de grève et vous permettre de prendre vos réservations jusqu’à 15 jours à l’avance ». Traduction, SVP !

Et de terminer par cette phrase très rassurante : « Soyez assurés que pendant ces jours difficiles, nous sommes pleinement à vos côtés. Dans l’esprit de notre mission de service public ».

Alléluia. En revanche, pas un mot pour les professionnels du tourisme qui continuent à se débrouiller pour acheminer leurs clients… Et pas question de compensation non plus pour eux...

Jean-Pierre Mas, au boulot !

Lu 978 fois
Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 23 Mai 2018

Tags : grève, Mas, Pépy, SNCF
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle