TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Level... ou l'avis d'ouragan sur le pavillon français !

L'édito de Dominique Gobert



Encore et toujours de l’aérien dans cette industrie du tourisme. Tandis qu’en France, le pavillon aérien se détériore avec semble-t-il, l’indifférence des pouvoirs publics, les « autres » se démènent, histoire d’envahir le marché…


Rédigé par le Mardi 28 Novembre 2017

Level ne vient pas pour tricoter, loin de là, mais pour capter une clientèle française sur des routes particulièrement alléchantes : Montréal, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et New York ! - Photo IAG Level
Level ne vient pas pour tricoter, loin de là, mais pour capter une clientèle française sur des routes particulièrement alléchantes : Montréal, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et New York ! - Photo IAG Level
Cette fois, ce sont les grands Bretons qui tirent les premiers (façon de parler), en annonçant sans prévenir vraiment,l’arrivée de leur compagnie long-courrier et low-cost, Level.com à Orly dès l’été prochain.

A ce propos d’ailleurs (et comme pour Joon), je me demande quel est le rapport entre Level.com et Level.com ?

Ben si je ne m’abuse, cette Association, membre de l’ex-Znav, dont on ne sait pas trop d’ailleurs à quoi elle sert, se dénomme bien Level, n’est-il pas ? Enfin, ce que j’en dis…

Toujours est-il que le camarade Willie, qu’il ne faut pas encore sauver, Walsh, vient de jeter un léger pavé dans la mare, annonçant l’arrivée de la compagnie filiale d’IAG, Level à Orly.

Lire : Level.com à Air France : "Les modèles hybrides comme Joon ne sont pas de bonnes idées"

Level ne vient pas pour tricoter, loin de là, mais pour capter une clientèle française sur des routes particulièrement alléchantes : Montréal, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et New York !

Grâce à deux aéroplanes flambants neufs, des tarifs qui frisent la vente à quasi perte et une force de frappe particulièrement inquiétante.

Je remarque au passage que Level.com va purement et simplement remplacer OpenSkies, compagnie issue de l’Avion, créée par Frantz Yvelin et Marc Rochet…

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Sacrée offensive de ces damnés Anglais, lesquels, non contents d’avoir brulé Jehanne la Pucelle (ce qui n’a d’ailleurs jamais été prouvé), lancent leur grande offensive européenne au départ d’Orly.

Diable, entre Vueling qui opère avec un certain succès depuis Barcelone et Level qui va s’implanter à Orly, la nasse est grande pour recueillir un nombre pour le moins conséquent de passagers sur ces routes qui font saliver nos compagnies françaises.

Je remarque au passage que, bien qu’étant Anglais, Willie Walsh manque un peu d’élégance en annonçant que « les modèles hybrides comme Joon ne sont pas de bonnes idées ».

Et pourquoi ce ne serait pas une bonne idée, hein ? Même si je dois reconnaître que, peut-être, le camarade Willie n’a pas entièrement tort…

En revanche, et là ça devient inquiétant pour le pavillon français, les destinations que veut couvrir Level risquent de provoquer quelques dégâts pour French Blue ou XL Airways. Même Corsair risque d’y laisser quelques boulons…

Parce que faut pas trop se voiler la face : les Anglais vont y mettre le paquet, que ce soit sur les Antilles ou l’Amérique du Nord.

XL Airways, qui a souffert cruellement ces derniers mois et continue à tirer le diable par la queue n’aura pas vraiment les moyens de résister. Que ce soit sur les Antilles ou sur New York, ses deux destinations « fer de lance » !

Quant à French Blue, malgré ses bonnes performances, ça risque d’être aussi très difficile et je ne crois pas qu’un positionnement vers la Polynésie arrange les choses.

Quant à Corsair, il va falloir pour elle accélérer le processus de « consolidation » …

A moins qu’une entente entre pavillonnaires français ne finisse par se réaliser. Mais cela relève surement plus de l’utopie que de la réalité : les égos des uns et des autres sont encore trop exacerbés !

Reste aussi une notion essentielle : arriver à rentabiliser. C’est là que tout va se jouer…

Mais au fait, avec le Brexit, les Anglais vont pouvoir jouer dans notre cour ?

Lu 3733 fois

Notez



1.Posté par jetworld le 29/11/2017 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dominique :

2 petites rectifications.
Willie Walsh n est pas sujet de Sa Gracieuse Majesté.....mais dispose du même passeport que notre "ami" O'Leary....de la a faire une vilain raccourci sur le manque d élégance britannique, je vous laisse le soin de faire un rapprochement un peu douteux mais Ô combien facile et finalement bien délicieux.
Deuxièmement : LEVEL n est pas actuellement une compagnie britannique, mais une compagnie espagnole. Donc aucun soucis d histoire de BREXIT. Et quand bien même, EasyJet ayant filé a l anglaise en Autriche, rien ne l aurait empêché de faire pareil.
Au plaisir de vous lire.

2.Posté par serge13 le 29/11/2017 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble qu'il faut bien des prix d'appel.... Sans ça l'ouverture de ces lignes ne servent à rien. Comment avec 3 ou 4 vols/semaine, Level peut elle concurrencer AF avec son réseau, qui rempli ses avions malgré l'arrivée de toutes, et qui n'a pas réduit ses tarifs, et les vols quotidiens d'Air Caraïbe et Corsair? Ce qui fait vivre ces compagnies, ce sont les premium. ET là aucun souci à se faire, AF est la mieux placée... Quant à JOON, les prix sont trop élevés. (à mon goût) Merci pour vos articles

3.Posté par Lenordic le 30/11/2017 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme expliqué dans un autre article publié sur Tourmag.com et ailleurs, il s'agit ici d'utiliser l'AOC d'Openskies en faisant à terme disparaître la marque. Autrement dit, la Level qui volera au départ d'Orly sera légalement tout autant française qu'Air France... La question du Brexit en fin d'article est sans objet !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips