TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : SNCF, le bug de tous les dangers ?

L'édito de Dominique Gobert



A la SNCF, c’est comme aux Galeries Farfouillettes : il s’y passe toujours quelque chose ! D’habitude, ce sont les caténaires, ces fameuses caténaires qui se brisent ou décident subitement de se mettre en grève. Là, c’est encore inédit…


Rédigé par le Dimanche 5 Mai 2019

Bug informatique : en attendant, pour vous, agences distributrices, va falloir être quand même très vigilantes et « pointer » toutes les factures - DR : TourMaG.com, JdL
Bug informatique : en attendant, pour vous, agences distributrices, va falloir être quand même très vigilantes et « pointer » toutes les factures - DR : TourMaG.com, JdL
Mais oui, mais oui. Alors que les instances professionnelles et la vieille dame de fer remettent sur le tapis les prochains accords concernant le nouveau régime de commission envers les distributeurs, oh stupeur, un bug informatique a privé la SNCF d’un revenu pour le moins conséquent.

Voyez vous-même (et si vous ne voyez pas, consultez votre ophtalmo favori) : depuis janvier 2019, soit quelque 5 mois, les agences de voyages qui ont émis des tickets de train n’ont pas été débitées.

En clair, la SNCF a fait voyager des centaines de passagers… gratos !

Ce qui pourrait prêter à sourire, sauf que ça va créer un sacré bazar et qu’il est quand même heureux que la noble institution ferroviaire, après cinq mois d’errance, s’aperçoive de ce léger problème.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
D’accord, la SNCF a voulu procéder à un « changement informatique » à partir de janvier dernier. Pourquoi pas… sauf que, cata sublime, « rien ne s’est passé comme prévu » !

Enfer et damnation, personne, parmi les agences de voyages émettrices de tickets de cheval de fer, n’a reçu la moindre facture et par le fait (c’est comme ça que l’on dit dans ma province), n’a eu à payer de facture.

Grave… ou pas grave ? Telle est la question.

Pour certains réseaux, tel Selectour, il semble que les précautions aient été prises en amont, la centrale de paiement ayant ponctionné les agences et, semble-t-il, installé confortablement les sommes sur un compte séquestre.

Encore faut-il que ces agences participent à cette centrale. En revanche, et compte tenu de la difficulté de certains distributeurs à conforter une tréso parfois « compliquée », auront-elles eu la sagesse de « garder » ces sommes en lieu sûr ?

Rien n’est moins sûr !

Mais franchement, tout ceci est-il bien raisonnable ? Certes, pas question de jeter la pierre à cette bonne SNCF, qui, bon an, mal an, entre grèves et brisures de caténaires, réforme de ses statuts et arrivée de la concurrence, tente de survivre dans ce monde impitoyable, mais vraiment.

Changer de système informatique, qui fonctionnait pourtant bien, pourquoi pas, faut bien faire vivre les informaticiens. Et si tous les tests avaient été conduits… Alors quid ?

Tiens, c’est comme si le prélèvement à la source des impôts institué par ce bon Darmanin avait connu le bug… qui, heureusement ne s’est pas produit.

Bon, allez, c’est une nouvelle péripétie qui risque cependant de provoquer pas mal d’émoi dans les agences, malgré les propos rassurants de la SNCF qui promet que tout sera rentré dans l’ordre d’ici le mois de juin prochain.

Cette dernière certifie que, malgré le bug, toutes les données comptables de agences sont restées dans leur historique.

En attendant, pour vous, agences distributrices, va falloir être quand même très vigilantes et « pointer » toutes les factures. Un sacré boulot supplémentaire à l’approche de cette saison estivale toujours plus accaparante !

Et sans vouloir être de mauvaise foi, moi, à votre place et avant que les négociations se terminent, je suggérerais quelque modeste compensation.

Enfin, ce que j’en dis…

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1775 fois

Notez



1.Posté par KHOUALEF Malika le 01/10/2019 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Le bug informatique SNCF qui impacte toute la facturation depuis début janvier 2019, est survenu alors que la SNCF avait entrepris de passer le site Feria en bilingue -Anglais-Français.

Pensez-vous raisonnable que les agences Françaises aient besoin de communiquer en Anglais ?

Voilà le début de l'histoire .......

Par contre, il est très difficile de pointer les relevés mensuels qui arrivent avec 4 à 5 mois de retard d'autant que seul un montant total est repris (aucun relevé avec tous les titres émis).
Le dernier relevé mensuel reçu il y a 5 jours concernait le mois d'avril 2019 et était faux à mon niveau.
Deux jours plus tard, nous recevions un mail de la part de la SNCF qui précisait de ne pas tenir compte de ceux-ci.
Quel grand bazar !!!!!!!!!!

Malika

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips