TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : il n'y a qu'un seul pilote dans l’avion !

L’édito de Dominique Gobert



Voilà un sujet qui va rendre pâle ce bon Philippe Evain, encore patron du SNPL Air France (pour combien de temps ?). Selon Patrice Caines, patron de Thales, les constructeurs d’avions étudient déjà la possibilité de faire conduire leurs aéroplanes par un seul pilote… tout seul !


Rédigé par le Mercredi 30 Mai 2018

Il n’y a pas si longtemps que cela, c’est-à-dire à dire durant les années 80, la plupart des appareils long-courriers se pilotaient à trois personnes - © Nikolai Sorokin - Fotolia.com
Il n’y a pas si longtemps que cela, c’est-à-dire à dire durant les années 80, la plupart des appareils long-courriers se pilotaient à trois personnes - © Nikolai Sorokin - Fotolia.com
Et c’est pas une blague, certains envisagent cette possibilité à l’horizon de 2020, 2022 à tout casser !

En attendant, comme pour l’automobile, l’avion « intelligent », sans pilote !

Damned, ça fait un petit peu chaud quand même, à l’heure où les avionnistes arrivent à concevoir et faire voler des aéronefs qui peuvent quasi faire le tour du monde sans escale.

Vous me direz, en un vol très long-courrier, un pilote du SNPL aura bouclé son temps de travail pour au moins quinze jours !

Mais après tout, cette perspective est loin d’être farfelue. Il n’y a pas si longtemps que cela, c’est-à-dire à dire durant les années 80, la plupart des appareils long-courriers se pilotaient à trois personnes.

On se souvient aussi de ces vieux films qui ont fait mon bonheur où l'officier mécanicien (radio aussi), tripotait tout un tas de boutons et de cadrans en prévenant son commandant pilote que l’appareil « allait se crasher et qu’il fallait se magner le train d’atterrir vite fait… »

Cependant, lorsque Airbus a sorti ses nouveaux appareils, style A320, c’est une fois de plus chez Air France et son SNPL que tout le monde a hurlé au charron.

Grèves à répétition, parce que ces avions ne nécessitaient plus que deux pilotes, au lieu de trois. Et encore…

Ce n’est pas pour autant que les accidents ont été plus nombreux. Je dirais que c’est presque le contraire, même si, parfois, on puisse craindre que l’intelligence électronique ne pallie pas le jugement d’un professionnel.

Encore que… Un ordinateur n’enverra pas un appareil entier se crasher au prétexte qu’il veut se suicider !

En même temps, lorsque l’on constate que de grandes compagnies, telles Emirates par exemple, sont obligées de réduire certains vols par manque de pilotes, cette innovation pourrait simplifier beaucoup de choses.

Sans parler, mais ça c’est pas politiquement correct, d’une éventuelle économie salariale et, accessoirement de la formation des pilotes.

Ainsi, les beaux Dreamliner d’Air France par exemple, ne seraient pas restés sur leur parking durant plus d’un mois. Ça a coûté combien cette histoire ?

Franchement, et je compte sur vos commentaires, auriez-vous peur d’emprunter (en le rendant, bien évidemment) un vol piloté par un seul pilote ?

Compte tenu des énormes progrès technologiques, vraiment cela ne parait pas très incongru. Très souvent d’ailleurs, les avions atterrissent quasi « automatiquement » et sans problème…

Selon un excellent article de BFM Business, une étude menée par la banque suisse UBS estime que le passage de deux à un pilote permettrait aux compagnies d’économiser quelque 35 milliards de dollars par an.

Ce qui, par voie de conséquence, permettrait vraisemblablement d’abaisser les tarifs et de rentabiliser les compagnies.

Socialement, c’est indéniablement moins intéressant, encore que, cette pénurie flagrante de pilotes se trouverait ainsi réduite, permettant surtout aux « co-pilotes » de passer quasi directement commandants !

En revanche, j’imagine déjà la réaction du SNPL. Et surtout, les grèves qu’il pourrait déclencher. Imaginez une seconde, avec un seul pilote dans l’avion, le bordel que cela mettrait dans une compagnie en cas de grève.

Et comme le SNPL a des copains dans le monde entier, si jamais on passe au système du pilote unique, c’est le monde entier qui pourrait être paralysé !

Le jour où ça arrivera mon petit doigt me dit aussi que les contrôleurs aériens vont se manifester, juste pour qu’on ne les oublie pas...

Mais c’est bien connu, ça vole toujours en escadrille, comme disait mon vieux pote Audiard !

Lu 1461 fois

Notez



1.Posté par Wingburger le 31/05/2018 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dom, la crise du pilotage a 3 chez AF c etait pour le B737, pas les A320

Les 737 prevus pour le pilotage a 2 devaient faire l objet de modifications pour etre pilotés à 3 chez AF...

2.Posté par Pierre le 31/05/2018 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudra toujours une surveillance pendant le vol,mais pour le snpl la n'est pas le sujet,la position est d'être en dualité avec la direction d'air france.

3.Posté par olivier le 31/05/2018 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour monsieur Winburger, la crise du pilotage à 3, c'était d'abord, si je ne m'abuse Air Inter.
C'est dans cette compagnie que j'ai commencé ma (longue) carrière. Pour fêter mon arrivée (enfin, surtout l'annonce de l'arrivée des 320), les pilotes faisaient 2 heures de grève tous les jours (le matin, bien sur à l'heure des rdv en province ou à Paris)
Et pour Dominique, oui, je suis OK !

4.Posté par Henri le 05/06/2018 03:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Incroyable d’avoir rassemblé tant de stupidité dans un seul article.
Tout d’abord les avions n’ont jamais eu 3 pilotes : 2 pilotes et 1 officier mécanicien navigant. Le Boeing 737 (et non l’A320) a permis (grâce à la FAA qui ne voulait au début pas entendre parlé d’un avion de plus de 20 tonnes piloté sans OMN) de remplacer le travail du mécanicien navigant et de diluer sa tâche dans un cockpit à 2 pilotes.
Ensuite, votre connaissance du métier de pilote est aussi étendue que les absurdités citées dans votre billet : l’intégralité du réseau Ultra long haul dans le monde (vol de plus de 9h) est assuré par des équipages à 3 voire à 4 pilotes. Que ce soit Air France, Emirates ou Lufthansa... : il s’agit de dispositions légales sur les temps de service en vol.
Enfin pour finir, Thales a spécifié qu’un tel système nécessiterait la présence d’un duty pilot au sol... car, n’en déplaise aux aficionados du marketing en tout genre, les travaux publiés ces dernières années en sciences humaines et cognitives sont unanimes sur la nécessité de deux cerveaux pour assurer charge de travail dans un cockpit. Un peu de sérieux dans votre “travail” journalistique vous empêchera de pestiférer sur une profession dont vous ne maîtrisez apparemment aucun aspect.

Cordialement,

Un chauffeur de Boeing Non membre du SNPL.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle