TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Laurent Abitbol sur BFMTV : "Il n'est pas question d'appliquer des frais d'annulation"

Retour sur les déclarations de Laurent Abitbol lors de son intervention sur BFMTV



Laurent Abitbol, président du groupe Marietton et président du directoire de Selectour, était l'invité dimanche 11 octobre 2020, de BFMTV. A cette occasion, il a annoncé que les voyageurs qui n'auraient pas obtenu le résultat de leur test PCR dans les délais pourraient être remboursés. Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Nous l'avons contacté pour qu'il nous précise les modalités. Interview.


Rédigé par le Lundi 12 Octobre 2020

Laurent Abitbol sur le plateau de BFMTV dimanche 11 octobre 2020 - DR
Laurent Abitbol sur le plateau de BFMTV dimanche 11 octobre 2020 - DR
TourMaG.com - Vous avez annoncé sur BFMTV que vos agences allaient rembourser le voyage dès lors que les clients n'auraient pas obtenu le résultat de leur test PCR dans les délais. Cette annonce n'a pas manqué de faire réagir de nombreux professionnels du voyage, notamment sur les réseaux sociaux. Pouvez-vous nous dire exactement ce qu'il en est ?

Laurent Abitbol :
Lorsqu'on s'adresse au grand public, aux consommateurs, il faut faire passer des messages positifs. Il n'est pas question de parler de frais d'annulation, sinon nous n'aurons plus personne en agence.

C'est pourquoi pour toutes les réservations à partir du 15 septembre 2020, il n'est pas question d'appliquer des frais d'annulation.

Pourquoi ? Beaucoup de compagnies n'appliquent pas ces frais, comme Air France, Corsair... et comme beaucoup d'autres.

Il n'y aucune raison d'en appliquer aux clients. C'est à nous, agents de voyages et tour-opérateurs, de travailler avec des partenaires qui ne font pas de frais. Beaucoup de centrales hôtelières n'appliquent pas de frais non plus.

Pour le peu de réservations que nous avons à partir du 15 septembre 2020, ce serait quand même honteux de pénaliser des clients parce que l'Etat n'a pas pu donner de réponses adéquates... Là le résultat serait qu'on perdrait tous les clients.

Et en cas de litige devant un juge de proximité... on perdra.

TourMaG.com - Donc quelle est la consigne que vous avez donné à Havas Voyages et Selectour ?

Laurent Abitbol :
Je dis à toutes les agences Havas Voyages et Selectour : choisissez bien les fournisseurs et les compagnies aériennes lorsque vous faites du package dynamique.

Et prenez bien des transporteurs qui remboursent lorsqu'il n'y a pas de no show. Imaginons des clients qui doivent se rendre à La Réunion. Ils ont fait un test mais ils n'ont pas eu le résultat à temps. Air France a changé les dates et ils sont partis le lendemain. Il faut être souple ! C'est très important.

Le GIE ASHA propose aussi une assurance Assurever qui dispose de garanties contre tous les aléas liés au covid-19. Et l'assurance est fortement conseillée lorsqu'on part aujourd'hui...

TourMaG.com - Et si le client ne peut pas partir, il sera remboursé ?

Laurent Abitbol :
Evidemment ! Mais à nous de travailler avec les compagnies qui remboursent. Je ne vais pas travailler avec la TAP Air Portugal, car ils ne remboursent pas.

Il faut être souple et lorsque nous faisons une émission grand public comme BFMTV, il faut montrer que notre métier est souple. Et au lieu de s'interroger sur pourquoi et comment, il vaut mieux s'interroger pour avoir cette souplesse.

Je ne peux pas travailler avec un partenaire qui appliquerait 100% de frais...

Et puis y a-t-il des milliards de clients après le 15 septembre 2020 ?

TourMaG.com - Avez-vous lancé une procédure en référé contre les compagnies qui ne remboursent pas, comme vous l'aviez évoqué dans une précédente interview ?

Laurent Abitbol :
Oui nous avons lancé des procédures à l'encontre de plusieurs compagnies, notamment contre TAP. Cette compagnie doit au GIE ASHA - mais je pense aussi à toutes les agences de France - le plus d'argent.

Nous ne pouvons pas accepter que certaines agences de voyages puissent couler car les compagnies aériennes ne remboursent pas. C'est inacceptable.

Les compagnies aériennes n'ont pas eu l'à-valoir, donc elles doivent gérer, comme le font très bien 70% des compagnies aériennes.

Revoir l'émission de BFMTV en cliquant ici

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 7153 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Didier Calas le 12/10/2020 23:29
Je ne suis pas toujours d'accord avec Laurent, mais sa com sur BFM, est un vrai coup de Maître !
La priorité des priorités, c'est de redonner la confiance aux clients : "Vous pouvez réserver, et si vous ne pouvez pas partir (à cause du Covid), nous vous remboursons l'intégralité".
A nous, distributeurs, de savoir avec qui on travaille, et dans quelles conditions, de prendre un risque ou pas. C'est le b.a ba du commerce, c'est le quotidien de l'entrepreneur.

2.Posté par Cédric le 13/10/2020 11:37
J'aimerai savoir ce que pensent réellement les TO de ce "coup de maitre". Car quid des frais si les TO en ont... Une preuve de plus que ces relations TO/Distributeur sont à rééquilibrés..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.







QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance