TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Le Burkina Faso lancera bientôt son propre e-Visa



Après une annonce fin 2021 qui n’avait pas abouti, le lancement du visa électronique du Burkina Faso est imminent.


Rédigé par le Mardi 14 Juin 2022

© Roberto Vi - Pixabay
© Roberto Vi - Pixabay
Rappelons que l’e-Visa est un document permettant à son titulaire d’entrer dans un pays, de façon simplifiée, sans passer par “la case ambassade”, la déclaration se faisant entièrement sur Internet. Un gain de temps considérable.

Dans cet article, nous vous annoncions que l’Indonésie, Israël, le Japon, le Royaume-Uni et l’Europe souhaitaient se positionner sur le marché du visa électronique.

Ils ne sont pas les seuls à préparer le lancement de ce document de voyage. Pour sa part, cet article annonçait également la sortie du visa électronique burkinabè pour fin 2021, du moins dans l’idéal. Pour des raisons que nous connaissons tous, les délais de ce projet ont été allongés. Toutefois, il avance.

C’est donc à l’issue du Conseil des Ministres, le mercredi 8 juin 2022 dernier, que le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, a annoncé que le pays allait prochainement délivrer des visas en ligne aux voyageurs internationaux. Le gouvernement souhaite dématérialiser ces procédures administratives, en commençant par les pays voisins, comme le Bénin et la Côte d’Ivoire, qui ont sauté le pas du e-visa depuis un moment déjà.

Pourquoi le Burkina Faso se lance-t-il dans le développement du e-visa ? En 2018, le gouvernement annonçait le lancement du Projet de Sécurisation de Visa au Burkina Faso (PSV), afin de renforcer la sécurité à l'intérieur du pays, grâce à une meilleure maîtrise des flux migratoires, par la biais d’une plateforme dématérialisée.

Lorsque l’e-Visa sera officiellement lancé, les voyageurs pourront choisir entre un visa à entrée unique ou multiple pour un séjour touristique, d’affaires, familial ou pour un transit. Ils devront réunir leur copie de passeport, une photo d’identité, un justificatif d’hébergement, une preuve de vaccination contre la fièvre jaune ainsi qu’une assurance voyage pour compléter leur demande.

Aujourd’hui, pour voyager vers le Burkina Faso, tout voyageur doit attester d’un visa valide délivré par les représentations diplomatiques burkinabè ou par les ambassades ayant conclu un accord avec le Burkina Faso. Pour un tarif plus élevé, il est également possible de demander un visa à la frontière, sous réserve d’être citoyen d’un pays éligible.

Les pays africains sont de plus en plus nombreux à avoir compris l’intérêt du visa électronique, que ce soit pour les voyageurs que pour les services administratifs locaux. On compte par exemple le Kenya, la Tanzanie ou encore l’Egypte.

© Yoda Adaman - Unsplash
© Yoda Adaman - Unsplash
Les mesures sanitaires s’allègent de plus en plus dans le monde entier. Qu’en est-il pour le Burkina Faso ?

Les voyageurs attestant d’une preuve de vaccination complète contre le virus du Covid-19 sont dispensés de test PCR. Concernant les voyageurs non vaccinés, ou partiellement vaccinés, un résultat négatif à un test PCR Covid-19 datant de 5 jours maximum sera exigé.
Tous les voyageurs sont appelés à respecter les mesures barrières.

Dans notre article précédemment cité, nous avions abordé le sujet du tourisme équitable et solidaire. En effet, la France est le premier marché émetteur de l’activité touristique vers le Burkina Faso, avec une présence significative d’opérateurs du tourisme équitable et solidaire.

Qu’est ce que le tourisme équitable et solidaire ?
C’est d’abord voyager au sein d’un petit groupe, au plus près des populations locales, et loin des infrastructures de tourisme. C’est l’échange, la proximité avec les habitants, être accueilli chez eux, ou dans des hébergements tenus par des locaux, et donc favoriser l’économie locale. C’est également voyager dans le respect des populations, de leur culture et de leur environnement. Ou encore financer des projets de développement, donner de son aide lors de petits travaux… Ce mode de tourisme permet de mettre au centre l’homme, la rencontre et le partage.

Au Burkina Faso, de nombreux réseaux d’associations et de villages s’organisent afin d’accueillir des visiteurs, et vivre une réelle immersion. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir la vie, la culture et les coutumes ancestrales des Burkinabè, de façon plus saine et équitable.

Alors, qu’attendez-vous pour plonger vos voyageurs au plus profond de l’Afrique authentique et ancestrale ?

Attention : prenez soin d’avertir vos voyageurs de la situation politique et sécuritaire avant leur départ dans le pays.

Lu 932 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias