TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




Le tourisme est un facteur de "bien-être et de cohésion"

La CAT et ADN Tourisme affirme que le tourisme est une chance pour la France


À l'approche de la saison estivale et des grands événements internationaux qui marqueront l'agenda du tourisme français en 2024, les représentants des territoires et de l'industrie du tourisme et du voyage, tiennent à souligner les bienfaits économiques, sociaux et culturels du secteur pour le pays et les concitoyens.


Rédigé par le Lundi 17 Juin 2024

Les représentants des territoires et de l'industrie du tourisme et du voyage, tiennent à souligner les bienfaits économiques, sociaux et culturels du secteur pour le pays - Depositphotos @JoKalar01
Les représentants des territoires et de l'industrie du tourisme et du voyage, tiennent à souligner les bienfaits économiques, sociaux et culturels du secteur pour le pays - Depositphotos @JoKalar01
Dans ces temps troublés, d'élections et de grands évènements, la Confédérations des Acteurs du Tourisme et ADN Tourisme ont publié un manifeste pour rappeler que le secteur est une chance pour notre pays.

Les représentants de l'industrie du tourisme et du voyage ont tenu à mettre en avant les bienfaits économiques, sociaux et culturels du secteur touristique.

Alors que le secteur connait une mauvaise publicité médiatique, Les acteurs se sont engagés à préserver et valoriser, dans l'intérêt du pays et des Français, un secteur qui :

Contribue à la richesse économique, au rayonnement de la France et qui offre des opportunités d'emploi, d'intégration sociale et de carrières professionnelles réelles et rapides.

A entreprendre une transformation complète vers un tourisme mieux régulé, plus qualitatif et plus responsable, visant à faire de la France la première destination durable d'ici 2030.

Constituer un levier de développement et de dynamisme pour tous les territoires.

Favoriser la cohésion de notre société et le bien-être des concitoyens grâce aux valeurs de partage, de lien social, de tolérance, d'inclusivité et de paix.

Toutirmse : "un solde positif de 18,1 milliards d'euros" pour l'économie

Le tourisme est un pilier majeur du développement économique, représentant 8% du PIB et employant 2 millions de personnes, dont la moitié dans le secteur des hôtels et restaurants, en faisant un des premiers employeurs de France avec des emplois non délocalisables.

En 2023, il a généré un solde positif de 18,1 milliards d'euros dans la balance des paiements, soit 60% de l'excédent des services de l'économie française, et est le principal collecteur de taxes pour les collectivités locales.

Dans de nombreux territoires, le tourisme est la principale source d'emplois et le socle du développement local.

Résilient, il a été crucial pour la relance économique post-crise sanitaire, limitant le déficit commercial grâce à l'afflux de touristes étrangers et au maintien d'un tourisme domestique fort en 2022. Avec 63,5 milliards d'euros de recettes internationales en 2023, le secteur contribue également au rayonnement et à l'attractivité de la France en incarnant l'art de vivre à la française.

"Le tourisme offre une grande variété de métiers accessibles à tous les niveaux de qualification, permettant une formation sur le terrain et des opportunités de progression rapide." déclarent les acteurs du tourisme français.
"Il est essentiel de valoriser ces opportunités, particulièrement en période de pénurie de main-d'œuvre, et de souligner le rôle du secteur comme ascenseur social et facteur d'intégration." poursuivent-ils

Le secteur évolue, devenant plus attractif pour les jeunes générations avec l'émergence de nouveaux métiers, le décloisonnement des filières, et le développement de démarches en qualité de vie au travail (QVT) et en responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Le tourisme évolue... il se veut plus durable

Les professionnels et les territoires du tourisme ont réussi à évoluer et à s'adapter face aux crises, aux évolutions technologiques, aux changements climatiques et aux transformations du monde du travail.

"Grâce à de nombreuses initiatives, le secteur s'engage aujourd'hui dans une transformation profonde vers un tourisme plus inclusif et respectueux de l'environnement et de la société.

Cette transition valorise les entreprises locales et intègre les habitants tout en améliorant continuellement l'expérience client grâce à la digitalisation croissante.
" expliquent les acteurs du tourisme français.

Une charte d'engagements intitulée "Les acteurs du tourisme s’engagent pour réussir l’accueil et l’héritage des JOP 2024 ", conclue en vue des Jeux Olympiques de 2024, vient illustrer les nombreuses actions menées pour faire de la France la première destination touristique durable d'ici 2030.


Ces actions comprennent la gestion de l'eau, la sobriété énergétique et l'adaptation au changement climatique.

Tourisme : "opposer habitants et touristes est contreproductif"

Malgré les vents contraires médiatiques, la CAT et ADN Tourisme soulignent qu'opposer habitants et touristes est contreproductif.

En améliorant l'accueil et en impliquant les populations locales dans les politiques touristiques, ils affirment l'importance de cette activité pour tous les territoires. Ils rejettent également l'idée d'un "surtourisme" généralisé, préférant une gestion des flux touristiques par la promotion de lieux moins connus, la réservation préalable et la désaisonnalisation.

Depuis plusieurs années, les acteurs du tourisme collaborent avec les élus locaux pour réduire la congestion touristique. Leurs efforts incluent la promotion de lieux moins connus, la réservation préalable et la désaisonnalisation. Ils préconisent une meilleure répartition des flux touristiques pour valoriser les territoires délaissés tout en préservant les sites emblématiques.

Ils soulignent également qu'il est contre-productif de stigmatiser certaines formes de tourisme, comme le tourisme domestique et populaire, particulièrement à un moment où plus de 4 Français sur 10 ne partent pas en vacances.

Ils mettent en garde contre les conséquences négatives de remettre en cause le tourisme, telles qu'un repli sur soi, une société plus individualiste et une exacerbation de la disparité d'accès aux vacances pour les Français les plus modestes.


Lu 1173 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2024 - 16:16 Saint-Gervais inaugure l’ascenseur des Thermes










































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias