TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Travel in France





Le tourisme médical axe de développement en France ?

IFTM Top Résa 2018



« Atomique » en France, le marché mondial du tourisme médical représente plus de 60 milliards de dollars et devrait augmenter de 25% par an au cours de la prochaine décennie (selon Visa et Oxford Economics). Il concerne les soins liés au bien-être, mais aussi de réadaptation et la chirurgie, pratiqués à l’étranger. Une définition floue pour un marché qui semble lucratif. S’agit-il d’une niche à exploiter pour les professionnels du tourisme français ?


Rédigé par le Lundi 29 Octobre 2018

le tourisme médical représenterait un volume de 30 millions d’euros par an, dans le monde- Pexels
le tourisme médical représenterait un volume de 30 millions d’euros par an, dans le monde- Pexels
Prendre un billet d’avion, partir à l’autre bout du monde pour recevoir des soins médicaux n’a plus rien d’exceptionnel. Le tourisme médical se développe à vitesse grand V.

Sa définition est simple : il consiste à se faire soigner dans un pays autre que celui où l'on réside, sans prendre en compte la nationalité.

Suffisamment vague pour englober le tourisme de bien-être (spa et thalasso), le tourisme de réadaptation et le tourisme de traitement ou de chirurgie.

Le volume de voyages effectués pour raison médicale représente 30 millions d’euros par an, dans le monde selon les chiffres du magazine Medical travel, présenté lors d’une conférence de l’IFTM Top Resa, par Mickaël Guignier, CEO de Medifrance Solution.

Un marché mondial de plus de 60 milliards de dollars qui devrait augmenter de 25% par an au cours de la prochaine décennie, selon une étude de Visa et Oxford Economics, publiée en 2016.

Porté par la mondialisation, la facilité à se déplacer, s'informer et effectuer des démarches administratives, il se développe rapidement. Pourtant la France est à la traîne, malgré ses hôpitaux suréquipés et ses professeurs reconnus dans le monde entier.

Que représente le tourisme médical en France ?

Mickaël Guignier, CEO de Medifrance Solution. - LinkedIn
Mickaël Guignier, CEO de Medifrance Solution. - LinkedIn
Plusieurs établissements de santé, principalement privés, tel que l’Hôpital américain de Neuilly répondent à la définition du tourisme médical. Sur son site Internet, l'établissement fait la promotion de ses services aux patients internationaux : accompagnement personnalisé et interprétariat, conseils pour organiser son séjour, aide pour gérer les démarches administratives, room service, etc...

La France a plus d’un atout pour accueillir les patients étrangers, à savoir l’attrait touristique et ses soins de qualité, mais la France manque de structuration pour développer ce marché, selon Mickaël Guignier, CEO de Medifrance Solution. « Le tourisme médical nécessite de la réactivité dans l’émission de devis notamment, et un bon référencement sur Internet. La concurrence est rude », explique-t-il.

En Europe, l’Allemagne est la première destination du tourisme médical, avec 70 000 patients étrangers soignés par an, toujours selon le magazine Medical travel. Des chiffres encore une fois à prendre avec des pincettes, faute de précision et d’organisation régissant la pratique.

Un axe de développement pour la France ?

Des chiffres alléchants qui positionnent le tourisme médical comme un axe fort de développement de l’industrie du tourisme. La France apparaît à la 7eme place des destinations les plus prisées selon le classement d’Oxford Economics.

Les organisateurs de l’IFTM Top Resa ont souhaité lui réserver un village, sans succès, faute d'exposants. Alors qu'à l'ITB 2017 de Berlin, le salon réussi a réservé un espace à ce secteur touristique émergent.

Il existerait, en France, une dizaine d’agences de tourisme médical, capables de proposer des offres packagées avec transfert de l’aéroport à l’hôtel, d’après les recherches de Mickaël Guignier. Là encore, pas de registre officiel.

Quid de l’immatriculation à Atout France ? « Ces agences ne tiennent pas compte du code du tourisme », répond Mickaël Guignier.

Le tourisme médical est un marché « atomique », reconnait le CEO de MediFrance. Mais un secteur lucratif, qui dispose déjà d’un portail en France : meditravel.fr/

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1293 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75








Dernière heure







TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips