TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Léa : "si t’as pas eu un semblant de début de reprise alors... pose-toi les bonnes questions !"

La life de Léa, l'agent de voyages



La reprise chez les opérateurs de voyages et de séjours fait débat, alors que les aides gouvernementales deviennent dégressives. Notre Léa, toujours "modérée, pondérée et pleine de nuances" revient à sa manière sur le débat qui a animé nos colonnes ces derniers jours. Elle s'étonne que certains points de vente ne retrouvent pas d'activité et n'hésite pas à donner ses conseils aux agences de voyages qui n'auraient pas eu "un commencement de semblant de début de reprise"... Chaud devant !


Rédigé par Léa, l'agent de voyages (pas si) blonde le Jeudi 29 Juillet 2021

Monsieur/Madame agent de voyages, si tu es généraliste et que tu n’as pas vu un commencement de semblant de début de reprise dans ton agence, permets-moi de te suggérer de te poser quelques (bonnes) questions - Dessin Raf
Monsieur/Madame agent de voyages, si tu es généraliste et que tu n’as pas vu un commencement de semblant de début de reprise dans ton agence, permets-moi de te suggérer de te poser quelques (bonnes) questions - Dessin Raf
Le 6 juillet dernier, j’écrivais dans mon dernier billet que depuis le « 4 juin, nous sommes débordés, affolés par le nombre de demandes de départs immédiats : il règne à l’agence une ambiance survoltée à cause des (trop nombreuses) demandes de dernière minute. »

Bien sûr, comme à l’accoutumée, je me suis faite traiter de mytho. Mon témoignage serait ridicule et mensonger. Les EDV (qu’on ne peut pas soupçonner de tricher) annonçaient tout de même un volume de réservation de ses adhérents en forte hausse en juin 2021 par rapport à juin 2019.

Comme je suis une fille modérée, pondérée et pleine de nuances (tu me connais, depuis le temps…), je vais tenter de compléter mon propos : chez Big-Boss Voyage, on a très bien marché en juin et même en juillet. Voilà… je comprends très bien après que la situation de chaque agence dépend de son positionnement, de la niche qu’elle travaille, de sa clientèle.

D’ailleurs, mercredi, on en débattait vivement dans les commentaires de l’interview de Jean-François Rial dans nos colonnes !

Bien entendu, la situation doit être extrêmement compliquée pour les organisateurs de voyages de groupe (qui a envie de s’entasser dans un bus de 49 personnes avec des inconnus ?), pour les séjours linguistiques (vous avez lu que des jeunes Français ont été mis en quarantaine à Malte ? je pense qu'Education First (EF) se serait bien passé de cette publicité), mais pour de nombreuses agences généralistes « loisirs » ou « affaires », la reprise semblait bel et bien là en juin. Même si le soufflé est (un peu) retombé en juillet.

Les bons conseils de Léa

Monsieur/Madame agent de voyages, si tu es généraliste et que tu n’as pas vu un commencement de semblant de début de reprise dans ton agence, permets-moi de te suggérer de te poser quelques (bonnes) questions :

1) as-tu ouvert ta boutique ces 12 derniers mois ? On m’a dit qu’il y a encore des agences ouvertes 2 heures par jour !

Ne pourrais-tu pas envisager de te dire que peut-être, tu aurais pu envoyer un signal un poil négatif à ta clientèle restant fermée ou en ouvrant avec parcimonie, sur rendez-vous uniquement, ou les jours impairs de 14h30 à 16h. (dans ce cas, ne t’étonne pas si ta clientèle soit allée voir « ailleurs »)

2) as-tu communiqué auprès de ta clientèle sur les destinations « ouvertes », sur l’accompagnement que pouvait offrir ton équipe à des voyageurs déboussolés, perdus dans les QR codes et les fake news relayées par des blogueurs improvisés coachs en voyage ?

3) as-tu relancé tes clients pour les pousser à utiliser leurs à-valoir de l’été dernier ? (si tu ne l’as pas fait, tu imagines bien qu’au terme des 18 mois, ils vont se précipiter pour exiger leur dû sans délai), as-tu pris le « risque » de vendre, quitte à devoir à nouveau remettre patiemment ton ouvrage sur le métier, annuler, rembourser ?

4) as-tu réfléchi au monde d’après, essayé de diversifier ton offre ? Perso, je suis admirative sur les initiatives courageuses des agences qui se sont mises à vendre des objets du monde, des visites virtuelles par zoom, celles qui ont développé une offre de proximité (Europe voire France) alors qu’elles étaient positionnées sur le long-courrier... bref, celles qui se sont battues comme des lionnes pour continuer à exister dans la morosité ambiante.

Ces agences-là, personne ne les oubliera !

"La bave du loser n’atteint pas la fougue de l’agent de voyage blonde et dynamique que je suis."

Mes oreilles bourdonnent.

Je vais donc arrêter de faire la morale à ceux qui trouvent qu’on n’est jamais assez assisté, qui ne savent faire autre chose que se plaindre et qui attendent qu’un bon samaritain vienne les sauver de la fâcheuse situation dans laquelle ils se trouvent.

Je sens déjà que des petits doigts, partout en France, se précipitent sur leurs claviers pour m’insulter, me traiter de menteuse et/ou de prétentieuse. J’ai des petits sifflements dans les oreilles et je vais te dire un truc : la bave du loser n’atteint pas la fougue de l’agent de voyage blonde et dynamique que je suis.

Pour savoir qui va s’en sortir après cette longue parenthèse désenchantée, il y a une source fiable : la rubrique « welcome to the travel » de Valérie Dufour dans votre portail préféré. Valérie me confie que depuis juin, le nombre d’offres d’emploi est en forte augmentation.

Au plus fort de la crise sanitaire, de nombreuses agences de voyage ont laissé filer leurs collaborateurs et d’autres ont décidé (sans doute pas toutes de gaité de cœur) de procéder à des licenciements économiques.

Certaines ont aussi profité de la période d’inactivité pour réfléchir à leur organisation, pour remplacer les hommes (enfin… surtout les femmes) par des algorithmes, réorganiser finement leur entreprise pour supprimer des postes ciblés et donc licencier ceux qui n’étaient plus en odeur de sainteté (qui oserait aujourd’hui attaquer un employeur peu scrupuleux aux prud’hommes dans notre profession gravement sinistrée depuis mars 2020 ?).

Alors qui recrute ?

Les entreprises qui font appel à Valérie pour recruter sont souvent (quel hasard…) celles qui ont communiqué au plus fort de la crise sanitaire : Leclerc, toujours là pour ses clients dans les allées des supermarchés (et surtout au téléphone), Marietton qui tisse sa toile méticuleusement, Prêt à Partir (qui a un réseau très densifié), Kappa/Eldorador/NG (si le groupe recrute, c’est peut-être parce qu’il a vraiment fait cet été 70% de leur chiffre de 2019, non ?)

Bien sûr, recrutent aussi des agences qui segmentent leur personnel en « spécialistes destinations » mais celles-là, elles recrutent 365 jours par an tellement elles essorent rapidement leur staff qui ne résiste pas longtemps à la pression. Elles annoncent tout de même (en juillet 2021…) une « participation représentant 2 à 3 mois de salaire » (mon petit doigt me dit que verser une participation à ses salariés alors qu’il faudra amortir les pertes de 2020 et 2021 pendant plusieurs années ne va pas être complètement évident).

Selon Valérie, les profils les plus recherchés en ce moment sont ceux de techniciens capables de jongler sur des projets sur-mesure, de créatifs organisateurs d’événements, de personnel capable de « vendre la France » et de profils à l’aise avec les « nouvelles » technologies.

Mais si on regarde les offres d’emploi actuellement en ligne sur notre portail, on voit que le terme qui revient le plus souvent, c’est « expérimenté ».

Alors figure-toi, camarade qui cherche à recruter ces profils expérimentés aux compétences rares, qu’ils ne viendront chez toi que si ton entreprise, ta marque, ta renommée fait rêver… et dans notre petit milieu, tout se sait : la réputation de ton entreprise n’est sans doute plus à faire ! De plus, si tu proposes un salaire de 1800 € x 12 mois à un profil « expérimenté, créatif et bon technicien », on va te rire au nez.

C’est en tout cas ce que je recommande à ceux et celles qui m’annoncent aujourd’hui que côté salaire, la tendance serait à la baisse…

Lu 9271 fois

Tags : lea, léa
Notez

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Christian Jean le 31/07/2021 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

L'article à atteint son but, une multitude de commentaires, dont celui-ci.
Juste attention de ne pas trop abuser de la provoc, cela devient vite lassant.

Cordialement.

23.Posté par De Hanscutter Pierre le 30/07/2021 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excellent article !! Merci

22.Posté par micheline le 30/07/2021 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à Tous,

Revoilà LEA , notre Avatar et son Agence Virtuelle ! qui navigue dans le monde des Bisounours ! Normal quant on a ni agence , ni clients ......

Pas drôle du tout cette fois -ci ! Lea , par le biais de son chroniqueur est en mal d'Humour ! ou a été grassement payé pour écrire cet article qui frise la provoc' ?!?.....Le Covid a dû détruire ses quelques neurones restant !

D'habitude plutôt drôle ! mais là , on n'a pas envie de rire ! .....ni de pleurer du reste ! ...nous qui sommes de Vrais Agents de Voyage responsables et combatifs !

Allez ........encore quelques mois ? ...ou années ? avant la reprise ! .....

Bon courage à tous et tenez bon !

21.Posté par guy le 30/07/2021 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Léa
Il m'aura fallu 33 années de métier pour enfin comprendre grâce à votre post, pourquoi je n'étais finalement pas bon jusqu'à aujourd'hui et franchement mauvais depuis MARS 2020.
Je vais donc probablement me faire virer car mon employeur va pouvoir en conclure désormais rapidement que je suis un très mauvais élément.
Mais comment n'ai je pas pu penser qu'il fallait relancer et motiver mes clients ? Mais comment n'ai je pas penser qu'il fallait que je renouvelle mon offre ? Mais pourquoi n'ai je pas laisser mon portable ouvert H24 ?
Mais pourquoi n'ai je pas travailler en semaine malgré le chaumage partiel
Pffffffffffffffffffffff, je suis vraiment mauvais, vous avez raison !
.
Eeeeeh..........Juste une dernière toute petite chose....................... Je suis commercial groupe en province !
.
Au plaisir de vous lire à nouveau avec de nouvelles idées.

20.Posté par Laura le 30/07/2021 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De bonnes idées dans ce post, mais franchement...

Un peu de positivité ne fait pas de mal, surtout à notre époque, et là je n'ai rien lu de positif, alors qu'il y avait matière (style: Oui, c'est possible de faire revenir les clients en agence, voici comment faire).

Je n'ai lu cet article en entier QUE parce que je ne suis PAS agent de voyage.

A mon humble avis (ah oui, un peu d'humilité ne fait pas de mal non plus), la dernière chose que les gens ont besoin, c'est qu'on leur explique qu'ils sont nuls, et franchement, c'est l'impression que l'article donne.

19.Posté par TOK TOK le 30/07/2021 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Léa
Je cherche un emploi car l'agence TOK TOK Voyages va très certainement fermer ses portes .... et oui au mois de juin l'aide va être de 600 euros et même si je travaille bénévolement, ça ne va pas suffire ......et pourtant, je suis ouverte de lundi au samedi de 9 h à 19 h, j'ai la liste des pays où les clients peuvent se rendre réactualisée 3/4 fois par jour minimum, j'envoie des newsletter à mes clients 2 fois par semaine ; j'ai fait des travaux dans mon agence pour la rendre toute belle ...........
Puis-je t'envoyer mon CV ?? et puis-je donner tes coordonnées à d'autres amis qui sont dans le même cas !!!
Ou si, comme tu le dis, pour ton agence tout va bien, serai-tu d'accord pour investir ???
Ou mieux encore peut-on organiser une réunion via Zoom pour que tu nous expliques le métier ? c'est vrai que je baigne dans ce secteur depuis 1985, mais j'ai peut-être loupé quelque chose ???
J'espère que tu vas trouver des solutions.
A ta disposition
Mme TOK TOK

18.Posté par Nicolas le 30/07/2021 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve ce billet vraiment très médiocre.
Donner des leçons, pour conforter les paroles des grands patrons de TO qui se garagarisent d’une reprise bien supérieur à l’année 2019, alors que Madame n’est que salariée et n’as pas à se soucier de la bonne santé de sa société, profite pleinement du chômage partiel etc

17.Posté par Sylvain coucharriere le 30/07/2021 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de ne PAS enfoncer des portes ouvertes ! Bien sûr que dans mon service on a plus de 12 mois d'expérience, l'agence était déjà ouverte que je crois que Léa n'était qu'une étincelle dans les yeux de ses parents, mais bon passons. Chère consoeur, tu t'imagines qu'on t'a attendu pour "relancer" la clientèle? Ici, tous collaborateurs confondus, on cumule plusieurs siècles d'expérience, alors... Mais c'est pas pour autant qu'on a fait du gros C.A. ces derniers mois. Donc, une fois n'est pas coutume et pourtant j'adore te lire, ma blonde adorée, fais ta blonde et tais-toi plutôt que de donner des conseils qui n'en sont pas !

16.Posté par viredepse le 30/07/2021 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, oui, Léa, sans le dire, fait le portrait de l'agent de voyages idéal : surqualifié mais sous-rémunéré. C'est un espèce en voie de disparition faute, souvent de motivation et de reconnaissance. Et ça, c'est bien fait pour ceux qui ne l'ont pas compris. Mesdames, Messieurs, il est urgent de repenser votre fonctionnement sinon je ne donne pas cher de vous de vos points de vente.

15.Posté par Pat44 le 30/07/2021 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entre le besoin d’afficher sa réussite et l’arrogance pure la frontière est ténue

14.Posté par Seb le 30/07/2021 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUESTION DE POINT DE VUE ?
Alors Léa, certes, il y a eu reprise, ou dirais-je plutôt frémissement de fin mai à fin juin, essentiellement pour l'été et septembre 2021. Depuis début juillet les demandes de réservations sont en net recul. Quant à la saison automne/hiver 2021/2022, c'est comment dire, tout mou...
Après bientôt 18 mois de quasi inactivité, la trésorerie propre des petites agence (et pas que) a plutôt, comment dire, fondu. Certes le Gouvernement a ouvert les vannes des aides (en octobre 2020 pour le FDS), c'est à saluer et c'était indispensable à notre survie, mais toutes n'ont pas touché jusqu'à 200K€ par mois, en distribution. Si le FDS a permis de couvrir les charges, il est loin d'avoir couvert les pertes de 2020. Ce n'était pas son but, mais c'est bien de rappeler que l'on a vécu une année 2020, comment dire, difficile.
Alors un grand merci pour les conseils, mais je suppose que majoritairement les agents de voyages sont des professionnels, les appliquent déjà et, comment dire, se tirent les doigts du c... Mais notre problème est, outre les restrictions et changements incessants de mesures sanitaires, d'être à la merci de la moindre médiatisation de la crise sanitaire et d'en payer immédiatement aussitôt les pots cassés.
Reste enfin, que pour les semaines à venir, nous naviguons, comment dire, en DELTA-plane et que, si toutes les résas doivent être (à nouveau) défaites, c'est la confiance des clients, notre moral et nos CA qui vont en prendre un coup. Et avec un FDS à 20% du CA de 2019, ça va vite se gripper.
Faire de la prospective et alerter sur une situation dangereuse, ce n'est pas chialer sur son sort, mais gérer et anticiper, et cela n'empêche pas d'avoir une communication positive envers ses clients.

13.Posté par SebLC le 30/07/2021 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme l'écrit Olivier : SAV des épisodes précédents ; ou plutôt juste des derniers épisodes. Car j'ai souvenir de post de Léa qui étaient frais et pertinents. Désormais, manque d'inspiration peut-être, ses textes se contentent de souffler sur les braises de la polémique et de s'y frotter les mains. Et aujourd'hui, on peut rajouter une pointe de malveillance qui pourtant n'est pas son style. A quoi cela sert de stigmatiser ceux qui ont des difficultés avec en plus la suffisance de leur apprendre leur métier en citant les méthodes de base telle une maîtresse d'école ? A rien. Et pourquoi continuer de publier ces post qui n'apportent rien si ce n'est de la polémique ? Eh bien justement parce que ça marche : on clique et on commente. Moi le premier. Bravo. Good Game.

12.Posté par LAURENCE le 30/07/2021 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Citation qui convient parfaitement...

11.Posté par Olivier le 30/07/2021 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article sent à plein nez le service après-vente des épisodes précédents...
Par contre je crois enfin avoir mis fin à l'énigme et avoir découvert le nom de l'agence de Léa : "Grosboulard Voyages" !?
Je finirai par une citation : « Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur » François de La Rochefoucauld

10.Posté par Russier le 30/07/2021 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Coralie : relancer ses clients… comment vous dire que si vous êtes agent de voyages, donc commerçante, c’est le b a ba du métier. Peut être êtes vous débutante ?

9.Posté par Mr Idress le 30/07/2021 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


Ceux qui vendent l'asie sont dans la merde.......mais, elle ne le sait pas.

Idress


8.Posté par LAURENCE le 30/07/2021 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve ce post très agressif et suffisant...Léa ignore ou fait semblant d'ignorer que chaque territoire est différent et que ce qui marche à Paris ou Lyon ne fonctionne pas forcément à Marseille, Nice ou Bordeaux, parce que pas la même quantité de vols directs selon les aéroports, pas la même météo sur place, pas la même saisonnalité de prises de commandes.
Et je pense que la majorité d'entre nous préféreraient pouvoir vivre du fruit de leur travail plutôt que de mendier des aides tous les mois.

7.Posté par Coralie le 30/07/2021 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Perso j'y vois du positif dans ce post, des conseils qu'on devrait suivre !
L'idée de relancer les clients est excellente !
Je ne vais pas dire "si on veut on peut" mais un peu quand même ... Bien sur il y a la localisation de l'agence qui joue beaucoup.
Mais le personnel y est pour 90%. Si les agents sont prêts à tout, les clients aussi !

6.Posté par Lola le 30/07/2021 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Écœuré de lire ce post. Elle parle sans savoir...elle fait du mal aux gens qui souffrent déjà et qui sont entrain de tout perdre! Qui ne peuvent plus faire des pour nourrir sa famille normalement. Parce que elle travaille en agence elle croit connaitre tout le secteur...quelle méprise ma petite blonde!
Honte à toi.

5.Posté par Emma dugommier le 30/07/2021 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui, c'était à prévoir. Je m'étonne de ne pas avoir lu cela avant, tellement c'est gros et tentant.
Les agences qui se plaignent sont non seulement des rabat-joie mais également des glandeuses qui ont attendu dans un immobilisme total que tout redevienne comme avant tout en encaissant les aides de l'état.
C'est lamentable et nous sommes bien loin de l'écoute mais bien près d'une démarche qui n'apportera que de la division.
Bonne journée et bon week-end à tous. Emma

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias