TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo La Travel Tech  



Locations de courte durée : des retombées estimées à 43 M€ en France

Selon une étude de Deloitte


Les voyageurs séjournant dans des locations de courte durée ont généré une activité économique de plus de 43 millions d’euros et ont soutenu plus de 360 000 emplois.


Rédigé par le Lundi 29 Avril 2024

Airbnb : 43 millions d’euros générés par les locations de courte durée - Photo : Depositphotos.com
Airbnb : 43 millions d’euros générés par les locations de courte durée - Photo : Depositphotos.com
Une récente étude de Deloitte publiée aujourd'hui révèle que 44 millions de voyageurs ont opté pour des locations de courte durée l'année dernière, engendrant un impact économique de plus de 43 milliards d'euros dans les villes et villages de France en 2023.

Cette activité économique a pour effets de fournir de nouvelles sources de revenus aux hôtes, de stimuler les dépenses des voyageurs dans des milliers de municipalités françaises, de soutenir l'emploi dans divers secteurs, et de générer des recettes fiscales pour l’État et les autorités locales.

Une opportunité économique pour les Français

Les Français profitent de l'opportunité économique offerte par la location occasionnelle de leurs logements, ce qui a des répercussions significatives sur les économies locales.

Une étude antérieure montre que plus de 90 % des locations de courte durée en France sont effectuées de façon occasionnelle par les résidents pour augmenter leurs revenus, et 60 % des hôtes indiquent que ces revenus supplémentaires les aident à financer leur logement.

En 2023, chaque voyageur a dépensé en moyenne environ 99 euros par jour pendant son séjour. Ces dépenses ont engendré un total de 21,9 milliards d'euros de revenus en France, bénéficiant notamment aux magasins, restaurants, transports et autres commerces locaux.

Les établissements de restauration ont été les principaux bénéficiaires après l'hébergement, enregistrant plus de 4,5 milliards d'euros de dépenses. L'étude estime aussi que les voyages réalisés via des plateformes de location de courte durée ont contribué à près de 1 % du produit intérieur brut français.

Les voyageurs des plateformes de location de courte durée ont aidé à soutenir plus de 360 000 emplois en France.

Les entreprises de gestion locative, y compris les conciergeries et les sociétés de ménage, qui facilitent la location occasionnelle de logements par des familles locales pour augmenter leurs revenus, ont quant à elles contribué à soutenir plus de 10 % de ces emplois, représentant un total de 41 000 emplois en France.

Une nouvelle source de revenus pour l’État et les territoires

Les dépenses des voyageurs ont engendré plus de 4,9 milliards d'euros en taxes, comprenant environ 280 millions d'euros de taxe de séjour collectée par les plateformes et reversée aux municipalités et aux offices de tourisme pour le compte des propriétaires.

Les propriétaires d’hébergements ont également payé 590 millions d'euros d'impôts sur le revenu l'année dernière. De plus, plus de 4 milliards d'euros de recettes fiscales, directes et indirectes (TVA, CSG, CVAE, taxe sur les salaires, et autres), ont été générées par les dépenses des voyageurs dans les entreprises locales à travers la France.

"En permettant à des centaines de milliers de familles de louer leur maison de manière occasionnelle à des voyageurs, les plateformes de meublés de tourisme, comme Airbnb, ont contribué à l'un des plus beaux succès français de ces dernières années. De la campagne aux grandes villes, des destinations de montagne aux stations balnéaires, les utilisateurs des plateformes de location de courte durée ont soutenu le pouvoir d’achat de nombreuses familles et l’activité de milliers de petits commerces dans tout le pays- des restaurants et boulangeries aux épiceries et autres magasins au cœur des villes et villages, soutenant ainsi des centaines de milliers d'emplois non délocalisables au cœur des territoires.

Contribuant aujourd'hui à près de 1 % du PIB français, les locations de courte durée ne se contentent pas de stimuler et disperser le tourisme dans de nombreuses communautés, elles soutiennent également la résilience de l'économie française en période d'incertitude
" a déclaré Clément Eulry, Directeur France et Belgique d’Airbnb.


Lu 1888 fois

Tags : airbnb
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias