TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Norwegian Cruise Line creuse sa dette en 2020 et prend des mesures en attendant la reprise

Des tendances de réservations pour 2022 très positives



Alors que les croisières du Groupe sont suspendues jusqu'au 31 mai 2021, Norwegian Cruise Line dévoile ses résultats financiers pours l'année 2020. La Holding annonce une perte nette de 4 milliards de dollars, contre un bénéfice net de 930,2 millions de dollars en 2019. Malgré l'impact de la crise liée à la pandémie de Covid, le Groupe continue "à minimiser la consommation de trésorerie et à maximiser la flexibilité financière à court terme tout en équilibrant les préparatifs de la future reprise de la croisière".


Rédigé par La Rédaction le Lundi 1 Mars 2021

Selon Norwegian Cruise Line, les tendances de réservations pour 2022 sont très positives, portées par une forte demande "refoulée" - DR : NCL
Selon Norwegian Cruise Line, les tendances de réservations pour 2022 sont très positives, portées par une forte demande "refoulée" - DR : NCL
Norwegian Cruise Line Holdings Ltd. a publié, le 26 février dernier, ses résultats financiers pour le quatrième trimestre 2020 et l’année 2020.

Au 4e trimestre 2020, la perte nette est de 738,9 millions de dollars par rapport à un bénéfice net de 121,3 millions de dollars l'année précédente.

La Société a déclaré une perte nette ajustée de 683,8 millions USD en 2020. Cela se compare à un bénéfice net ajusté à 155,7 millions USD en 2019.

Les revenus ont diminué à 9,6 millions de dollars contre 1,5 milliard de dollars en 2019 en raison de la suspension complète des croisières au cours du trimestre.

Les dépenses d'exploitation totales des croisières ont diminué de 76,7% en 2020 par rapport à 2019. "En 2020, nos dépenses d'exploitation étaient principalement liées aux frais d'équipage, y compris les salaires, la nourriture et les autres frais de rapatriement, le carburant et d'autres frais courants tels que l'assurance et l'entretien des navires", explique le Groupe Norwegian Cruise Line dans un communiqué.

Une perte nette de 4 milliards de dollars en 2020

Sur l'ensemble de l'année 2020, la perte nette est de 4 milliards de dollars, contre un bénéfice net de 930,2 millions de dollars
l'année précédente.

La société a déclaré une perte nette ajustée de 2,2 milliards USD en 2020, comparé à un bénéfice net ajusté à 1,1 milliard USD en 2019.

Les revenus ont diminué de 80,2% à 1,3 milliard de dollars contre 6,5 milliards de dollars en 2019. L'impact négatif sur les revenus est dû à l'annulation de la grande majorité des croisières en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné une diminution de 78,6% des jours en mer.

Les frais d'exploitation des croisières ont diminué de 53,8% en 2020 par rapport à 2019 en raison de la suspension des croisières.

En 2020, les dépenses consécutives à la suspension comprenaient principalement le coût des commissions protégées, les frais d'équipage, y compris les salaires, la nourriture et les autres frais de rapatriement, le carburant et d'autres frais courants tels que l'assurance et l'entretien des navires.

Norwegian Cruise Line Holdings Ltd. "continue de prendre des mesures rapides et proactives pour atténuer les impacts financiers et opérationnels de la pandémie de COVID-19.

Ce plan d’action financier comprend des leviers de réduction des coûts et de maintien de la trésorerie qui comprennent la réduction des dépenses d’exploitation et d’investissement, l’amélioration du profil d’échéance de la dette de la Société et l’obtention de capitaux supplémentaires.

Au 31 décembre 2020, la dette totale de la Société s’établissait à 11,8 milliards de dollars et la trésorerie et équivalents de trésorerie à 3,3 milliards de dollars. La Société respectait toutes les clauses restrictives au 31 décembre 2020.
"

Des mesures supplémentaires pour améliorer les liquidités

Le Groupe a ainsi pris des mesures supplémentaires pour améliorer ses liquidités depuis le 30 septembre 2020 :

- Levée de 824 millions de dollars, nets des frais de souscription, avec une offre de 40 millions d'actions ordinaires en novembre 2020

- Émission de 850 millions de dollars de billets de premier rang non garantis à 5,875% à échéance 2026 dans le cadre d'un placement sursouscrit en décembre 2020

- Modification de tous les accords de crédit garantis par les agences de crédit à l'exportation pour reporter environ 680 millions de dollars de paiements d'amortissement jusqu'au 31 mars 2022 et obtention de dispenses de clauses restrictives jusqu'au 31 décembre 2022

- Report de certains paiements liés aux constructions neuves d'environ 220 millions d'euros au 31 mars 2022

- Apport d’une flexibilité financière supplémentaire à court terme en modifiant les facilités de crédit du Pride of America et du Norwegian Jewel afin de suspendre le test de certains engagements financiers

- La facilité de crédit garantie de premier rang modifiée pour reporter environ 70 millions de dollars de certains paiements d'amortissements dus avant le 30 juin 2022 et suspendre le test de certaines clauses restrictives financières jusqu'au 31 décembre 2022

- Réductions salariales prolongées et congés pour certains membres des équipes à terre

- Poursuite des réductions importantes ou des reports des dépenses marketing à court terme et des dépenses en immobilisations non essentielles.

"Nous continuons de prendre des mesures proactives pour renforcer nos efforts pour surmonter l'incertitude persistante de l'environnement en terme de santé publique, notamment deux transactions très réussies sur les marchés financiers exécutées au quatrième trimestre qui ont permis de lever près de 1,7 milliard de dollars et témoignent de la confiance continue des investisseurs dans notre entreprise, a déclaré Mark A. Kempa, vice-président exécutif and directeur financier de Norwegian Cruise Line Holdings Ltd.

Nous cherchons à minimiser la consommation de trésorerie et à maximiser la flexibilité financière à court terme tout en équilibrant les préparatifs de la future reprise de la croisière.

Malgré les défis auxquels nous sommes confrontés à court terme, nous restons concentrés sur nos priorités stratégiques à long terme et créons un chemin clair vers la reprise financière
".

Quelles perspectives pour 2021 ?

La suspension actuelle des croisières mondiales inclut tous les voyages des compagnies Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises jusqu'au 31 mai 2021.

Bien que les volumes globaux de réservation depuis l'émergence de la pandémie mondiale de COVID-19 restent inférieurs aux niveaux historiques, la demande pour de futures croisières est toujours là.

Malgré la réduction des investissements dans les ventes et le marketing, et un secteur de la distribution (agences de voyages) qui n'a pas été à pleine puissance depuis des mois, les réservations ont été fortes, avec un allongement de la fenêtre de réservations et sur le long terme.

Le niveau total cumulé des réservations de la Société pour le second semestre 2021 reste en-deçà des niveaux historiques, en raison de l'incertitude persistante quant au moment de la reprise des croisières, et du décalage des investissements marketing centrés sur les croisières 2022.

La tarification du second semestre 2021 est en ligne avec les niveaux pré-pandémiques, même après avoir inclus l'impact de dilution des futurs crédits de croisière (FCC).

Les tendances de réservations pour 2022 sont très positives, portées par une forte demande "refoulée".

La Société connaît une forte demande pour toutes ses marques : le niveau total des réservations pour le premier semestre 2022 étant nettement supérieur aux niveaux records de 2019, avec des prix conformes, en excluant l'impact de dilution des FCC.

Au 31 décembre 2020, la Société avait enregistré 1,2 milliard de dollars de ventes, incluant environ 0,85 milliard de dollars de crédits de croisière futurs.

Lu 1086 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.








































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance