TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Philippe Chérèque (Amex) : "la crise prouve l’importance des agences de voyages"

Entretien avec le président d’Amex GBT



Ancien membre fondateur d’Amadeus, à la tête du géant mondial du voyage d’affaires, Philippe Chérèque refuse de se laisser abattre par la crise sanitaire qui agite le monde du voyage depuis février et espère une forte reprise des marchés. Le Sras, la guerre en Irak, le 11 septembre, et même la crise financière de 2008 : pour l’optimiste président d’American Express, rien n’a jamais mis le monde du voyage à terre. Surtout, la crise prouve plus que jamais l’importance des agences de voyages. Entretien.


Rédigé par le Mercredi 11 Mars 2020

Philippe Chérèque : "je vois un grand point positif à tout ça : la crise renforce plus que jamais le fait que nous avons besoin d’agences de voyages !" -  © DR
Philippe Chérèque : "je vois un grand point positif à tout ça : la crise renforce plus que jamais le fait que nous avons besoin d’agences de voyages !" - © DR
TourMaG.com : La crise sanitaire engendrée par l’épidémie de coronavirus ébranle profondément le monde du voyage d’affaires et plus globalement du tourisme. Avez-vous déjà vécu une crise pareille depuis que vous êtes dans le métier ?

Philippe Chérèque : Il y a 30 ans que je suis dans le monde du voyage.

Quand je m’occupais d’Amadeus, j’ai vécu le 11 septembre, la guerre en Irak, le Sras, la crise économique de 2008… L’analyse que j’en fais c’est qu’à chaque fois, le voyage, qu’il soit d’affaires ou de loisir, a toujours rebondi à des niveaux supérieurs à ceux d’avant les crises.

Il faut faire une différence entre les phénomènes ponctuels, comme celui que nous traversons, avec des courbes en U, et les crises économiques longues et globales comme en 2008.

Dans la situation actuelle, il faut voir comment cela va s’inscrire dans la durée. Les signes sont de plus en plus positifs du côté de l’Asie, négatifs du côté de l’Europe.

TourMaG.com - Quelle est votre analyse sur la situation aujourd’hui ?

Philippe Chérèque :
Il y a un problème d’irrationalité. La crise est plus due à l’incertitude et à la peur qu’autre chose. Je suis actuellement à New-York, il n’y a pas grand monde dans les avions certes mais est-ce qu’on risque plus en voyageant ou en prenant le métro ?

Nous sommes à des niveaux de réservations très bas mais il y a des différences avec les précédentes crises comme le 11 septembre. Ici, la priorité est la protection des employés de toutes les entreprises dont nous nous occupons.

Je suis quelqu’un d’optimiste et je vois un grand point positif à tout ça : la crise renforce plus que jamais le fait que nous avons besoin d’agences de voyages !

Je plains les entreprises qui font leurs réservations uniquement en direct. On se rend compte de l’importance de nos services seulement quand on en a vraiment besoin…

"Licencier n'a pas de sens"

TourMaG.com - La situation est telle que l’on en vient à se demander si un géant comme Amex aura les reins assez solides pour surmonter la crise… Qu’en est-il ? Arrivez-vous déjà à chiffrer les dégâts ?

Philippe Chérèque :
Bien sur que nous surmonterons cette crise, nous sommes constamment en train de faire des estimations.

La société a été refinancée pour les 10 ans à venir, nos 15 000 salariés sont ultra-occupés en ce moment. Je suis complètement confiant dans la solidité d’Amex et sur sa capacité de résilience.

Concernant l’impact que le coronavirus va avoir pour le monde du voyage je le suis peut-être moins car je ne vois pas le bout du tunnel pour l’instant. Les gens hésitent à voyager pour l’instant, la question est combien de temps encore cela va durer ?

TourMaG.com - Quelles mesures prendrez-vous sur les mois à venir ? Doit-on s’attendre à des licenciements drastiques ?

Philippe Chérèque :
C’est encore difficile d’en parler. Nous avons été énormément impactés en Asie pourtant nous n’avons procédé à aucun licenciement. Encore une fois, il ne s’agit pas d’une crise économique, et dès que tout va repartir, nous devrons répondre présents.

Si nous suivons l’exemple de la crise du SRAS, les réservations repartiront à des niveaux supérieurs. Donc licencier ou restructurer n’a pour l’instant aucun sens. On ne peut pas casser notre propre machine !

Être global permet de mieux résister

TourMaG.com - Les grandes TMC étaient déjà bien malmenées avant cette crise. Est-ce le coup de grâce ? Imaginez-vous déjà des défaillances de concurrents, de partenaires ou d’autres acteurs du secteur ?

Philippe Chérèque :
Je ne peux pas parler pour nos concurrents. De notre côté, malgré les mois compliqués et les événements, nous continuons d’être en progression constante, de gagner des parts de marché en France. Nous devenons vraiment global et c’est ce qui nous permet de résister le mieux.

Pour le reste de l’industrie, cela dépendra de la longueur de l’évènement. Je me doute que pour les acteurs plus petits ou pour les agences de voyages en Italie cela doit être une véritable catastrophe.

TourMaG.com - Parlons de Certares. Est-ce que le fonds d’investissements engagé chez AmEx et chez Marietton va prendre des mesures spéciales ? Les investissements dans le voyage vont-ils être réduits ?

Philippe Chérèque :
Je ne peux pas vous répondre. Je suis encore Amex GBT, Certares a beaucoup d’investisseurs derrière lui, il faut leur poser la question.

TourMaG.com - Si une date de reprise paraît encore bien floue, comment imaginez-vous enfin la sortie de crise ?

Philippe Chérèque :
Cela va dépendre des conditions sanitaires. J’espère une reprise comme celle de la crise du Sras.

Je conseille à tous de regarder la courbe des voyages avant, pendant, et après le Sras pour s'en rendre compte. Nous sommes sur des crises en U, la longueur de la base du U étant le problème.

Pour le Sras, cette base avait duré 3 à 4 mois. Là, cela fait 1 mois seulement. Ce que j’espère, c’est que cela repartira de la même façon !

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 6169 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias