TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Yorick Charveriat (Amex GBT) : "Nous voulons préserver au maximum l’emploi pour la reprise..."

Entretien avec le nouveau patron d'Amex GBT France



Suite au départ de Julien Kauffmann, Yorick Charveriat vient d’être nommé au poste de Vice-président et Directeur général France du leader du voyage d’affaires : American Express Global Business Travel (Amex GBT). L’occasion de nous accorder un entretien et de revenir ensemble sur le chaos que traverse le secteur. Au programme : perspectives de reprises, fermetures de bureaux et vaccination pour aller au restaurant.


Rédigé par le Dimanche 28 Février 2021

"Nos bureaux restent fermés et nous allons en fermer définitivement un certain nombre.  Nous ne pouvons pas vivre au dessus de nos moyens", selon Yorick Charveriat © DR
"Nos bureaux restent fermés et nous allons en fermer définitivement un certain nombre. Nous ne pouvons pas vivre au dessus de nos moyens", selon Yorick Charveriat © DR
TourMaG.com - Revenons d’abord sur votre nomination. Quid de votre parcours chez Amex et le contexte de votre arrivée aux commandes ?

Yorick Charveriat :
Je suis arrivé en avril 2015 chez Amex. Je m’occupais auparavant des grands comptes chez Hertz. Le contexte à l’époque était de construire une entité 100% voyage d’affaires en France.

Je suis notamment passé à la direction commerciale sur les marchés publics, où encore au support client. Cette nomination a donc été tout à fait naturelle et c’est une vraie fierté.

Le contexte reste très spécial, je pense avant tout à protéger mes collaborateurs, malgré un business qui a chuté jusqu’à 95%.

TourMaG.com - Justement, quels sont les dossiers prioritaires sur votre bureau ?

Yorick Charveriat :
La priorité des priorités sont mes collaborateurs : préserver leur santé en gardant les bureaux fermés, accentuer le télétravail, leur offrir formations, soutien psychologique ou matériel. Ils sont notre première richesse.

Les clients viennent ensuite : il nous faut continuer d’offrir nos services 24h/24, malgré un business toujours au ras des pâquerettes, soit environ 20% de nos activités normales. Il nous faut gérer nos ressources en bon père de famille. Nous avons la chance d’avoir un actionnaire solide et d'être peu endettés mais cela ne doit pas dire que nous devons relâcher nos efforts et faire n’importe quoi.

Plan de départs volontaires et fermetures de bureaux

TourMaG.com - Mais un plan de départ volontaire portant sur 148 postes sur 900 est toujours en discussion ?

Yorick Charveriat :
Ce plan n’a pas encore été annoncé. L’accord avec le CSE a été trouvé, maintenant nous attendons le retour et l’accord du Gouvernement.

Dans les grandes lignes : nous voulons préserver au maximum l’emploi pour la reprise. Je n’ai aucun intérêt à licencier des gens pour réembaucher quand le secteur repartira.

Cela n’a aucun sens. Nous proposons donc des départs volontaires, sinon nous profiterons des mesures du gouvernement et ce sera l’APLD. (Activité partielle de longue durée, ndlr).

TourMaG.com - A quel point votre activité s’est-elle effondrée en 2020 ?

Yorick Charveriat :
2020 a vu nos transactions baisser de 62%. C’est une année à oublier. Bien entendu, il y aura un rebond, mais 2021 débute sur des tendances toujours aussi compliquées.

TourMaG.com - Faut-il dès lors s’attendre à une réorganisation plus ambitieuse : APLD généralisée, télétravail permanent, vente de bureaux … ?

Yorick Charveriat :
L’APLD et le télétravail sont au programme. Nos bureaux restent fermés et nous allons en fermer définitivement un certain nombre.

Nous ne pouvons pas vivre au dessus de nos moyens : les locaux coûtent cher et quand vous n’avez pas de revenus, c’est compliqué à assumer. Nous allons mettre en place la possibilités d’aller travailler dans des coworkings ou des bureaux plus petits.

Se faire vacciner pour retourner au restaurant ? "Je le ferai tout de suite !"

TourMaG.com - Passons aux considérations plus générales. Comment le secteur doit-il appréhender la reprise ?

Yorick Charveriat :
Je suis persuadé que si nous utilisons les mêmes vieilles recettes pour préparer la reprise, nous allons nous planter. Il faut faire preuve d’audace et réfléchir à quoi va ressembler le voyage d’affaires de demain.

TourMaG.com - Et comment l’imaginez-vous, ce voyage d’affaires dans le « monde d’après » ?

Yorick Charveriat :
Plus vert, plus responsable, plus orienté vers la RSE. Des nouveaux voyageurs d’affaires vont arriver, des étudiants qui ont déjà fait le tour du monde et imaginent le voyage différemment. C’est à eux qu’il faut nous adapter dès à présent.

TourMaG.com - La visioconférence ne va-t-elle pas remplacer le voyage ?

Yorick Charveriat :
Non. Nous avons besoin de nous voir, c’est comme cela que l’on fait des affaires. Vous ne pouvez pas aller superviser un chantier en visio, cela n’a aucun sens.

D’un autre côté, il faut être réaliste : les clients et entreprises se sont rendus compte qu’il y avait des outils magiques pouvant éviter des aller-retours inutiles à la journée. Nous allons donc vers un meilleur équilibre, bénéfique pour tous.

TourMaG.com - Quelle est votre vision sur l’année qui s’ouvre ? Vous croyez à une sortie rapide de l’impasse pour le secteur ?

Yorick Charveriat :
Elle sera plus longue que prévu. 2022, 2023 ? Je n’en sais rien, aucun plan ne tient. Les nouveaux variants ont brisé les perspectives de reprise. Le voyage ne reprendra pas sans confiance. J’espère une reprise avant l’été, au moins sur le domestique. Seule certitude : le business va revenir. Reste à savoir quand.

TourMaG.com - Les débats sur les passeports vaccinaux agitent la planète, certains Etats les mettent en place, Iata prépare son passeport numérique maison… Quelle est enfin votre vision sur la question ?

Yorick Charveriat :
Alors que l’Etat français garde une position prudente sur le sujet, je pense surtout qu’il faut que tous les acteurs du voyage en France se mettent d’accord sur les modalités d’un passeport. Très personnellement mon avis est le suivant : j’adore aller au restaurant. Si on me dit d’être vacciné pour pouvoir y retourner, je le ferai tout de suite !

Lu 2592 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias