TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Royal Caribbean débute la construction de l'Icon of the Seas, son premier navire propulsé au GNL

Cérémonie de découpe de la première tôle d’acier



L'Icon of the Seas, premier navire propulsé au GNL de Royal Caribbean International fera des vagues dès l'automne 2023. La compagnie a procédé à la découpe de la première tôle d’acier le 14 juin dernier, sur le chantier naval finlandais Meyer Turku.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 17 Juin 2021

L'Icon of the Seas fera ses débuts à l'automne 2023 en tant que premier des trois navires de la compagnie de croisière à être alimenté au GNL - DR : RCL
L'Icon of the Seas fera ses débuts à l'automne 2023 en tant que premier des trois navires de la compagnie de croisière à être alimenté au GNL - DR : RCL
Le 14 juin 2021, Royal Caribbean International a marqué le début de la construction du premier navire de la classe Icon, lors d'une cérémonie de découpe de l'acier au chantier naval finlandais Meyer Turku, où le nom du navire a été révélé.

L'Icon of the Seas, qui sera lancé à l'automne 2023, sera le premier des trois navires de la compagnie de croisière à être propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié).

Le navire comprendra d'autres innovations écologiques telles que la connexion à l'alimentation à quai, qui augmenteront l'efficacité énergétique et réduiront l'empreinte carbone.

Royal Caribbean travaille déjà depuis des années sur les questions d'efficacité énergétique et de réduction des émissions "grâce à des technologies telles que la lubrification à l'air, qui envoie des milliards de bulles microscopiques le long de la coque d'un navire pour réduire la friction, et des systèmes avancés de récupération de chaleur résiduelle qui tournent gaspiller la chaleur en énergie supplémentaire, jusqu'à 3 mégawatts, pour aider à alimenter les opérations du navire, précise le Groupe dans un communiqué.

L'utilisation de ces technologies, y compris le GNL, entraînera une réduction supplémentaire des émissions globales, pratiquement zéro dioxyde de soufre et particules, et une réduction significative de la production d'oxydes d'azote".


Lu 1020 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias