TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






SalonsCE : c’est toujours le prix qui fait le marché pour les voyages

Une première visite de la ministre du Travail Myriam El Khomri



La semaine dernière, Porte de Versailles, à quelques encablures de IFTM, SalonsCE Paris réunissait 400 exposants. Ce fut un rendez-vous structurée, attractif avec une belle circulation, une signalétique claire et de l’espace. Ce salon réservé aux élus de comités d’entreprises et des représentants du personnel a accueilli pour la première fois de son histoire, étonnant, la ministre du Travail Myriam El Khomri - mais vrai -. Un autre invité atypique celui-là a fait parler de lui, le bikini, tout ça parce que ce petit bout de tissus né en 1946 la même année que les comités d’entreprises est directement lié aux congés payés.


Rédigé par le Mercredi 28 Septembre 2016

Des visiteurs élus, responsables et engagés. Photo MS.
Des visiteurs élus, responsables et engagés. Photo MS.
Comexposium organise chaque année 55 salons dédiés aux élus des comités d’entreprises et des représentants du personnel et ce, dans 36 villes de France.

Leur contenu et leur rôle sont toujours aussi larges. Ils répondent à l’ensemble des problématiques et des attentes des élus à ce détail près : les éditions parisiennes organisées deux fois par an (février et septembre) ont une portée nationale.

Son offre très éclectique - qui va des services aux salariés au voyages et sorties et passant par les coffrets cadeaux -, sa trentaine de conférences échelonnées sur 3 jours, et ses animation n’ont en effet aucune mesure avec les manifestions régionales.

En lui dédiant un pavillon le salon parisien a donné une importance nouvelle à l’économie sociale et solidaire une thématique qui sensibilise les élus des CE.

« C’est la première fois qu’un ministre du travail en exercice nous rend visite ! »

Le balnéaire en 1936 avec les congés payés, avant le bikini. Photo MS.
Le balnéaire en 1936 avec les congés payés, avant le bikini. Photo MS.
« Je suis très fier de l’édition parisienne qui vient de fermer ses portes. C’était la première fois que nous avions un salon aussi beau avec autant d’animations » a déclaré Eyal Bompuis directeur des SalonsCE.

Autres satisfactions : l’inauguration par la ministre du travail « C’est la première fois qu’un ministre du travail en exercice nous rend visite ! ». Hors, Jean Auroux, ministre du Travail en 1982 – qui par les lois qui portent son nom a donné plus de pouvoir aux CE et amélioré les conditions de travail et de prévention des risques, aucun ministre n’avait jusqu’à ce jour fait le détour à SalonsCE.

Et puis il y a eu la formidable 2e Nuit des CE.

Créée par SalonsCE et Comexposium en partenariat avec l’Officiel des Spectacles, elle s’est déroulée dans le cadre mythique du Grand Rex. Dans une salle comble, les élus ont ainsi assisté en avant-première à quelques-uns des spectacles les plus attendus de la saison parisienne 2017.

Rappelons ici que grâce à leurs actions sociales et culturelles, les CE permettent à un salarié sur deux d’accéder à la culture. En comptant les proches cela concerne 25 millions de personnes.

Petit bémol : la fréquentation des visiteurs de province s’est tassée par rapport à septembre 2015 « pour des raisons liées à la conjoncture et à la disponibilité des élus en cette période difficile ».

Les congés payés dans le prisme du bikini

SalonsCE 2016 continue à commémorer les 80 ans des congés payés (1936) et les 70 ans des comités d’entreprises (1946) par le prisme du…. bikini.

Ils sont nés en 1936, ces congés payés mais il faudra attendre 1946 pour qu’ils deviennent la grande fête de la mer et du balnéaire. Les difficultés financières de la France et la guerre auront raison de l’enthousiasme vacancier.

Le goût des vacances renaîtra en France avec l’ère du balnéaire en 1946. Cette même année Louis Réard présentait à la piscine Molitor le premier bikini du monde.

SalonsCE présente une rétrospective des différents styles de maillots de bain de 1936 au début des années 70. « Après 1968 les mentalités ont changé et le bikini a aussi fait sa révolution. Il a perdu son côté glamour, le soutien-gorge balconnet s’est transformé en soutien –gorge triangle qui correspondait plus aux critères de la femme libérée » explique Ghislaine Rayer auteure d’un ouvrage sur le Bikini et sa légende. (Michel Lafon Edition).

« Ils ne veulent plus aller à la plage entre collègues »

Installés sur des espaces dédiés - associations et groupistes, montagne, thalasso – la vingtaine d’opérateurs tourisme participant à ce salon en gardent un point de vue globalement positif.

Voici quelques échos relevés au fil des allées.
« SalonsCE est une belle vitrine ».

« La tendance va vers l’individualisme. Ils ne veulent plus aller à la plage entre collègues »

« C’est toujours le prix qui fait le marché »,

« Les clients issus des CE sont des grands voyageurs. Ils sont attentifs aux campagnes de promotion touristique développées par les pays ».
« Rien n’est jamais acquis
»,

« Les CE ont besoin d’un contact physique de proximité. Le rôle des commerciaux est primordial »,

« Internet en dépit de quelques essais n’est pas près de prendre le marché »

« Paris est différent des salons des régions. Les visiteurs recherchent les bonnes occasions, les opportunités. Ils n’hésitent pas à interroger de nouveaux prestataires. Ils sont plus enclin à ouvrir leur porte ». Comme quoi !

A propos de Comexposium.

Le groupe Comexposium est l’un des leaders mondiaux de l’organisation d’événements.

Présent dans une trentaine de pays, il est impliqué dans plus de 170 manifestations B2C et B2B. Il couvre 11 secteurs d’activité et accueille bon an mal an près de 45 000 exposants et plus de 3 millions de visiteurs dans 26 pays à travers le monde.

Lu 1356 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Février 2018 - 12:04 Loi Macron et le CSE en discussion au salon Eluceo



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75






Dernière heure












TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips