TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Stéphanie Bégert : "Air Austral se bat pour sa survie et travaille pour la sortie de crise"

L’aérien face à la crise



En plein cœur de la crise engendrée par la pandémie de Covid-19, les compagnies aériennes de l’Hexagone clouent leurs avions au sol et mettent en place des mesures de chômage partiel pour leurs salariés. Dans ce contexte sans précédent pour un pavillon français déjà fragile, TourMaG.com donne cette semaine la parole à Stéphanie Bégert, qui gère la communication d’Air Austral pendant la crise. Elle nous raconte les combats quotidiens de la grande compagnie de l’Océan indien.


Rédigé par le Mardi 31 Mars 2020

Stéphanie Bégert : "Même s’il est un peu tôt pour répondre, nous avons déjà commencé à travailler sur des projections de reprise" -  © Air Austral
Stéphanie Bégert : "Même s’il est un peu tôt pour répondre, nous avons déjà commencé à travailler sur des projections de reprise" - © Air Austral
TourMaG.com - En ces temps troublés, commençons par faire un point sur l’opérationnel : comment Air Austral continue-t-elle de voler ?

Stéphanie Bégert : Le contexte évolue de jour en jour et nous amène à nous adapter en temps réel. Notre activité fonctionne au gré des restrictions et des préconisations des gouvernements.

Nous avons décidé de maintenir nos opérations de façon extrêmement réduite et concentrée. Nous avons interrompu nos liaisons vers l’Océan Indien, après un dernier vol de rapatriement depuis Bangkok vendredi 26 mars 2020.

Les liaisons régionales sont suspendues. Nous maintenons les vols entre La Réunion et Paris. Nous en ajustons les fréquences tous les mercredis et faisons face aux difficultés logistiques et opérationnelles.

La semaine dernière, nous étions à trois vols par semaine, nous sommes passés à deux depuis le 30 mars.

Notre activité de cœur est donc maintenue. Il est absolument nécessaire de maintenir le lien pour les déplacements fondamentaux : fret, rapprochements familiaux, déplacements médicaux.

TourMaG.com - Au niveau des mesures commerciales et du rapport avec la distribution, où en est la situation ?

Stéphanie Bégert : La situation est claire et nette : les voyages entre les DOM et la Métropole sont strictement limités aux déplacements familiaux impériaux, certains voyages professionnels et aux motifs médicaux. Au moins, le cadre est maintenant clair.

Nous avons extrêmement assoupli nos mesures commerciales. Les passagers en possession d’un billet émis avant le 31 mai 2020 pour des vols allant jusqu’au 30 septembre bénéficient des reports et modifications sans frais, sans pénalité et sans réajustement tarifaire.

Mais nous allons plus loin : pour les vols annulés ou sur demande du passager, nous mettons en place un système inédit de mise en avoir systématique valable un an. Si au bout d’un an l’avoir n’est pas utilisé, nous procéderons au remboursement intégral du billet d’avion.

Le contexte économique est insoutenable, il sera très difficile de procéder au remboursement immédiat des clients, nous nous engageons donc à le faire dans un an.

La question de la position de la Commission européenne sur les remboursements reste cruciale. Nous nous sommes rapprochés d’autres compagnies pour faire valoir notre position à l’Etat, nous espérons obtenir la même chose que la distribution.

Sortie d'Air Madagascar et survie

TourMaG.com - Avant que la crise n’éclate, le gros dossier d’Air Austral se jouait du côté de la renégociation du partenariat stratégique avec Air Madagascar. Le coronavirus va-t-il entériner le divorce entre les deux compagnies ?

Stéphanie Bégert : Ce qui est sûr, c’est que la crise a remis en suspens les discussions en cours avec les gouvernements. Très clairement, il était question d’une réduction de la participation d’Air Austral au capital d’Air Madagascar, voire d’une sortie totale.

L’idée est de garder un partenariat commercial rapproché, conserver les partages de codes, les synergies déjà acquises, notre filiale domestique, la fusion de nos programmes de fidélité… Tout cela reste acquis et effectif au moment où je vous parle. C’est la gouvernance qu’il faut faire évoluer.

TourMaG.com - Air Austral est-elle plus menacée de disparition que les autres compagnies du pavillon français ?

Stéphanie Bégert : Je pense pas qu’on puisse répondre aussi clairement à cette question. Les situations sont différentes mais compliquées pour tout le monde.

Ce qui est certain, c’est que nous avons une position particulière, distinctive, que nous entretenons. Nous avons une vraie responsabilité en matière de liaisons avec la métropole, de transport affinitaire et d’affaires.

Nous avons aussi fait le maximum pour anticiper les risques : réductions des coûts, de la masse salariale, temps partiels, congés sans solde, mesure phare de chômage partiel. Air Austral se bat aujourd’hui pour sa survie et travaille pour la sortie de crise.

TourMaG.com - Justement, comment et quand envisagez-vous cette bien improbable sortie de crise ?

Stéphanie Bégert : Même s’il est un peu tôt pour répondre, nous avons déjà commencé à travailler sur des projections de reprise.

On peut supposer que la demande de voyages va se remettre en route de manière progressive, étape par étape.

On a des besoins immédiats qui perdureront. Mais à côté, on peut s’attendre à une reprise très lente. Mais tout reste à confirmer…

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 9407 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance