TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Thomas Cook France : "plutôt vendre que redresser" indique le président du groupe

Frank Meysman veut céder les activités françaises



Frank Meysman qui a pris la présidence du groupe britannique Thomas Cook l’année dernière, affirme dans une interview au quotidien britannique Daily Telegraph que le Groupe est sur la voie de la guérison et qu'il cherchera à vendre les activités en France plutôt que de devoir les redresser... à condition de trouver un repreneur.


le Lundi 28 Mai 2012

Interrogé sur l’avenir des deux activités en difficulté, la France et le Canada, la réponse de Frank Meysman est claire : « sell it or fix it », traduisez « vendez ou redressez l‘entreprise.» /photo DR
Interrogé sur l’avenir des deux activités en difficulté, la France et le Canada, la réponse de Frank Meysman est claire : « sell it or fix it », traduisez « vendez ou redressez l‘entreprise.» /photo DR
Le Belge Frank Meysman qui a pris la présidence du groupe britannique Thomas Cook l’année dernière a dressé un premier bilan du travail accompli.

Dans une interview au quotidien Daily Telegraph à la veille de la publication des résultats semestriels, il verrait bien les activités françaises vendues plutôt que de devoir les redresser.

Si l'on en croit le Pdg, le groupe Thomas Cook est sur le chemin de la guérison.

A mi-chemin plus exactement, avec les différentes actions déjà réalisées : renégociation des lignes de crédit avec les banques, ventes de différents actifs en Inde, recrutement dernièrement d’un directeur général, restructuration de l’activité en Grande-Bretagne.

Par ailleurs, la vente des 17 appareils Condor sera soumise cette semaine à l'approbation des actionnaires.

Franck Meysman rappelle son credo : toute entreprise doit être rentable

Interrogé sur l’avenir des deux activités en difficulté, la France et le Canada, la réponse de Frank Meysman est claire : « sell it or fix it », traduisez « vendez ou redressez l‘entreprise. »

Et il précise bien l‘ordre de la recommandation: « l’option n’est pas redressez ou vendez, mais plutôt vendez ou redressez ».

Autrement dit, Thomas Cook va d’abord chercher à vendre ses activités françaises et si aucun acheteur ne se présente, il faudra alors tenter de redresser l’entreprise.

Car Franck Meysman rappelle son credo : toute entreprise doit être rentable.

Mais le président du groupe indique aussi qu’il n’est pas question de vendre dans la précipitation. Autrement dit, Yves Martin, recruté récemment pour une « mission », a un peu de temps devant lui pour la réaliser…

Lu 5906 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par dom31 le 30/05/2012 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une question : A-t-on les pires dirigeants, les pires marketeurs, les pires directeurs commerciaux du monde pour que beaucoup de groupes implantés en France soient en pareille situation ??
La liste est longue et pourtant aucun de ceux qui dirigent ces dits groupes ne sont mis en cause. Certains même paradent dans les magazines professionnels, se montrent en photo pendant les séminaires, donnent des interviews qui ne trompent personne ! Mais quel média aborde les vrais problèmes. Décidément ils sont trop gentils (ces médias) ou alors la pub leur fait fermer les yeux et les oreilles ?
Il serait intéressant que TourMag puisse se poser la question et essaie d'y répondre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias