TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Top 5 : les animateurs de Thomas Cook, Plus Belle l'Europe, ADP, Air France... et Léa !

Le Top 5 de la semaine du 10 au 14 février 2019



Ils ont fait l'actualité dans les médias, mais aussi dans TourMaG.com. Nous vous proposons comme chaque vendredi, notre Top 5 de la semaine. Au programme : Thomas Cook, Plus Belle l'Europe, Léa, privatisation ADP et la grève Hop! Air France.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 14 Février 2020

Au programme : Thomas Cook, Plus Belle l'Europe, Léa, privatisation ADP et la grève Hop! Air France.  - DR : Depositphotos.com enterlinedesign
Au programme : Thomas Cook, Plus Belle l'Europe, Léa, privatisation ADP et la grève Hop! Air France. - DR : Depositphotos.com enterlinedesign
Alors que Nicolas Delord a décidé de s'exprimer dans la presse suite à la chute de Thomas Cook d'autres, comme les animateurs des clubs Thomas Cook n'avaient pas encore eu droit au chapitre.

Ces collaborateurs ne faisaient pas partie des statistiques officielles. Sous contrat suisse, ils sont les oubliés de la faillite. Eux qui se sont retrouvés du jour au lendemain à faire face aux inquiétudes et questions des clients et aux mécontentements des hôteliers plantés.

Professionnels, ils ont tenté comme ils ont pu de maîtriser l'incendie, y allant parfois de leurs poches... Résultat : des milliers d'euros avancés par des responsables de secteurs sans nouvelle de la direction.

Aujourd'hui ils sortent du silence et tentent de faire valoir leur droit. "Il n'y a aucune considération, j'ai le sentiment que la France nous a abandonnés.", nous explique Pierre un ancien animateur dont vous pourrez retrouver le témoignage intégral en cliquant sur le lien ci-dessous.

Lire : Animateurs de Thomas Cook : "la France nous a abandonnés"

Si Thomas Cook a fait face à un cyclone dévastateur, Plus Belle l'Europe, fait face de son côté à une tempête.

Encore debout, le tour opérateur créé par Frédéric De Fournoux a été placé en redressement judiciaire le 11 février 2020 par le tribunal de commerce de Nanterre.

En état de cessation des paiements depuis le 31 janvier 2020, le voyagiste est désormais placé en période d'observation jusqu'au 11 août 2020.

L'activité tourne toujours et son garant Groupama n'a pas dénoncé la garantie financière qui est toujours en vigueur. Les candidats à la reprise ont donc un mois et demi pour se déclarer.

Affaire à suivre.

Lire : Plus Belle l'Europe placé en redressement judiciaire

Autre sujet celui de la privatisation d'ADP qui revient sur le devant de la scène.

Le projet de référendum d’initiative partagée (RIP), lancé en mai 2019 par les opposants à a privatisation prévue du groupe Aéroports de Paris (ADP) compte un peu plus d'un million de signatures.

Pour être approuvée, cette procédure doit être approuvé par un dixième des électeurs français, soit 4,7 millions de personnes.

Pour autant, la privatisation du géant aéroportuaire mondial ira-t-elle à son terme ? Rien n’est désormais certain tant le gouvernement semble hésiter à aller au bout de son projet.

Pour tout savoir du sujet rendez-vous sur le lien suivant.

Lire : Privatisation ADP : l’adieu au référendum, faute de votes suffisants ?


Transport encore avec Air France et le préavis de grève qui a été levé in extremis par les pilotes de Hop la semaine dernière. Pour autant ce préavis court toujours.

La filiale domestique du groupe Air France-KLM fait figure de dernière épine dans le pied de Benjamin Smith, arrivé à la tête du groupe à l’été 2018.

Le syndicat a prévu des arrêts de travail de 144 heures concernant tous les vendredis jusqu'au 30 avril 2020.

En jeu, alors que les pilotes se sentent laissés pour compte par le groupe Air France-KLM : l’amélioration des conditions de travail, afin de se rapprocher de celles des pilotes d’Air France.

Le patron de la compagnie arrivera-t-il à manœuvrer pour limiter le conflit ? Réponse dans quelques jours.

Lire : Air France : (dernière minute) levée du préavis de grève chez Hop! ce vendredi


Enfin pour finir la semaine retour sur le post de Léa, notre agent de voyages pas si blonde qui a décidé de clasher Martin Weil, l'ancien journaliste de Quotidien.

"Faut-il interdire le tourisme"... telle était le titre de son émission qui a été comme l'explique Léa un bel "enfonçage de portes ouvertes".

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Lire : Léa : "faut-il interdire le tourisme ?"... Un grand festival d’enfonçage de portes ouvertes !

Toute l'équipe de TourMaG.com vous souhaite un très bon week-end !



Lu 1388 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips

Crise climatique