TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Tourisme : après un bon hiver, quelles perspectives pour l’été ?

Forum du SETO 2024 à Rabat au Maroc


A l'occasion de son Forum annuel, qui se tient actuellement à Rabat au Maroc, le Syndicat des Entreprises du Tour-Operating (SETO) a présenté son traditionnel baromètre.


Rédigé par le Jeudi 25 Avril 2024

René-Marc Chikli, président du SETO, a dévoilé les résultats de l'hiver 2023-2024 et les perspectives pour l'été 2024 - Photo CE
René-Marc Chikli, président du SETO, a dévoilé les résultats de l'hiver 2023-2024 et les perspectives pour l'été 2024 - Photo CE
Crises géopolitiques, contexte économique tendu, problématique climatique... L'horizon est chargé de nuages, mais les tour-opérateurs ont réalisé un bel hiver, selon le baromètre dévoilé lors du Forum du SETO.

Cette étude, qui s'appuie sur les résultats de 42 tour-opérateurs, fait état d'une croissance pour l'hiver 2023-2024 (départs du 1er novembre 2023 au 30 avril 2024) après une année "exceptionnelle" en 2023.

Sur la période, les tour-opérateurs membres du SETO ont fait voyager 921 524 clients (+15% vs 2023) dans le cadre des voyages à forfait avec une recette unitaire moyenne de 1 754 €, en augmentation de +5,3% et un panier moyen de 4 486 € en hausse de 7%.

Notons que ces voyagistes ont enregistré un chiffre d'affaires de 1 617 M€ (+21%) pour les voyages à forfait.

Moyen-courrier : Canaries, Maroc et Tunisie sur le podium

Cet hiver, le moyen-courrier porte 56% de l'activité en trafic, correspondant à 33% du chiffre d'affaires.

Le nombre de clients progresse de 11% pour une recette unitaire à +2,1% (1 034 €) et un panier moyen à +6,3% (2 783 €).

Côté destinations, les Canaries continuent de caracoler en tête du classement aussi bien en trafic (+14,4%), qu'en CA (+23,4%).

Quant au Maroc (+5,2% en trafic), grâce à la rapide reprise après le tremblement de terre, il garde haut la main sa deuxième place du classement devant la Tunisie (+14,9%) et l'Egypte (+8,7%).


Ile Maurice, République Dominicaine, Mexique sur le long-courrier

Le segment du long-courrier porte 37% de l'activité en trafic et génère 59% du CA de la période.

Il connaît une augmentation de trafic de +23% se traduisant par une augmentation en CA de +27% et voit sa recette unitaire progresser légèrement à 2 824€ (+3,3%) pour un panier moyen de 6 654€ (+ 2,3%).

Après ses excellentes performances lors de l'exercice précédent, l'île Maurice passe en tête du classement aussi bien en trafic (+9,7%), qu'en CA (+10,6%), dépassant la République dominicaine, longtemps destination leader.

Cette dernière, après avoir été sérieusement handicapée par l'arrêt des vols Air France et Corsair, avait subi une baisse importante en 2023, baisse qui s'atténue de façon significative (-3,3% en trafic), lui permettant de prendre la deuxième place du classement, devant le Mexique (+27,1% en trafic).

Quant à l'Asie, la Thaïlande qui fut la première destination à connaître une reprise fulgurante lors du redémarrage des voyages poursuit sa croissance avec une belle dynamique (+62,2%), en 4ème position du classement.

"L'Asie revient en force" ajoute René-Marc Chikli, "et c'est important de voir réapparaître la Thaïlande dans le classement".

Pour autant, tempère Guillaume Linton, le PDG d'ASIA, "en 2023, nous étions encore très loin des niveaux de 2019 sur la Thaïlande, une destination marquée par une très forte inflation".

Signalons également le Vietnam, de retour dans le TOP 10 (+79,9%) en 8e position.

Voyages à forfait : quel été en perspective ?

René-Marc Chikli : "Le fait d'entendre en permanence que les déplacements dans le cadre des Jeux olympiques de Paris seront compliqués joue sur les prises de commandes. L'incertitude est le pire ennemi du voyage" - Photo CE
René-Marc Chikli : "Le fait d'entendre en permanence que les déplacements dans le cadre des Jeux olympiques de Paris seront compliqués joue sur les prises de commandes. L'incertitude est le pire ennemi du voyage" - Photo CE
Sur la saison été 2024 (départs du 1er mai au 31 octobre 2024) à fin mars, le nombre de clients progresse de 10,9% pour un chiffre d'affaires en hausse de 15,4%, avec une recette unitaire en augmentation de +4,1% et un panier moyen en hausse de +2,6%.

A lire aussi : Les vacances d'été se joueront-elles en dernière minute ? 🔑


"Globalement, les réservations à fin mars selon le mois de départ, sont à l'identique de la situation à fin mars 2023 ; seule la part du mois de juillet est en légère baisse" explique Hervé Tilmont, le directeur général du SETO.

"Le fait d'entendre en permanence que les déplacements dans le cadre des Jeux olympiques de Paris seront compliqués, qu'il y a une incertitude pour se déplacer, cela joue sur les prises de commandes. L'incertitude est le pire ennemi du voyage. Et le grand gagnant quand les Français ne veulent pas se déplacer, c'est le non marchand", poursuit René-Marc Chikli.

Eté 2024 : l'Europe du Sud en tête sur le moyen-courrier

Sans surprise, pour l'été 2024, l'Europe du Sud tire son épingle du jeu :

- Les îles grecques (dont la Crète) : +4,8%
- Les Baléares : +12,6%
- La Grèce continentale : +6,4%
- Les Canaries : +5,7%.

L’Afrique du Nord figure en bonne place avec deux destinations phare : la Tunisie : +0,6% et le Maroc : +10,7%.

Long-courrier : Ile Maurice, Etats-Unis et Indonésie pour l'été 2024

Sur le long-courrier, la région Afrique/Océan indien reste la première zone en volumes, soutenue par l'île Maurice (+26,6%). L'Asie a toujours le vent en poupe soutenue par la poussée de l'Indonésie (+29,2%) et le retour du Japon (+50,3%).

L'Amérique du Nord stagne malgré la performance très correcte des Etats-Unis (+12,8%), mais qui ne rattrape pas la forte baisse du Canada (-22,4%).

Côté Caraïbes, la République dominicaine poursuit son redressement (+17,7%), tandis que les Antilles françaises accusent une baisse (-6,6%).

Lu 3486 fois

Tags : seto
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias