TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




Vacances de Printemps des Français, jusqu’ici tout va bien !

Malgré un contexte qui se dégrade, les prochaines vacances ne sont pas remises en cause


Jusqu’ici tout va bien disait le personnage de La Haine en s’imaginant tomber du 50e étage. Le sol se rapproche mais le vol se passe bien. Le désir des Français de partir en vacances et celui des étrangers de venir en France semble résister à toute crise. Combien de temps ? Alors profitons-en !


Rédigé par le Vendredi 7 Avril 2023

Le marché de Beaune en Bourgogne (©DP)
Le marché de Beaune en Bourgogne (©DP)
« De bonnes perspectives pour le tourisme français ce printemps, marqué notamment par le retour des clientèles long-courrier », insiste le communiqué conjoint d’ADN Tourisme, de 11 Comités régionaux de tourisme et d’Atout France qui dressent un état des lieux des intentions de séjours en France pour les clientèles françaises et internationales.

La moitié des Français (49%) a l’intention de partir en week-end et/ou en vacances d’ici fin juin, soit une proportion légèrement supérieure à la période prépandémie (43% d’intentions de départ en avril 2019 par exemple).

Lire aussi : Le 16e Rendez-Vous en France pour entretenir la relance !

Les intentions de voyage totales apparaissent cependant en retrait par rapport à l’an dernier, période marquée par une forte volonté de voyager en sortie de période de restrictions. La France est toujours la destination privilégiée (par 87% des clientèles domestiques), en léger retrait par rapport à l’an dernier (89%).

Les intentions sont concentrées sur le week-end de Pâques et les vacances de Printemps et, comme l’an dernier, 90% des répondants souhaitant partir à cette période ont ciblé la France comme destination


Peu de modifications dans les destinations et modes choisis

Port de Cassis (©DP)
Port de Cassis (©DP)
Comme en 2022, les prévisions de séjour sont plutôt orientées vers le littoral et la campagne (respectivement 33% et 31%) et dans des hébergements marchands (y compris locatif) pour 64% des répondants.

Les comportements en termes de mobilité restent stables par rapport à l’an dernier : la voiture reste de loin le moyen de transport privilégié pour se rendre à destination (63% en 2023, même proportion qu’en 2022), avec une légère augmentation de la part du train (15% contre 14%).

Malgré le contexte économique, les répondants ne déclarent pas de réduction de la durée prévisionnelle de séjour (toujours 5 jours). 70% des répondants envisagent des réductions de leur budget vacances, avec notamment des arbitrages sur la gamme des hébergements.

Bon niveau des intentions de départs des clientèles internationales

Les touristes internationaux de plus en plus nombreux (©DP)
Les touristes internationaux de plus en plus nombreux (©DP)
Pour les 6 mois à venir, les intentions de départs des clientèles internationales affichent une grande stabilité par rapport à celles observées en mars 2022, selon l’étude Atout France et TCI Research. Cette étude se focalise sur les populations actives en termes de voyage lors des dernières années.

Ainsi, ces intentions de voyage s’élèvent à 91% pour les Britanniques, à 87% pour les Allemands, à 80% pour les Néerlandais, à 93% pour les Italiens, à 95% pour les Espagnols et à 87% pour les Américains.

Point notable : les concrétisations de ces intentions, donc les réservations, sont à la hausse (+ 5 points) pour la majorité des marchés, montrant la confiance en l’avenir et également l’envie de réserver à l’avance pour profiter des meilleurs prix.

Les intentions de départs vers la France toujours fortes

Les intentions de séjour vers la France sont stables en comparaison avec mars 2022 sur les marchés britannique (9% des voyageurs actifs déclarent souhaiter se rendre en France), allemand (8%) ou suisse (14%). Les Etats-Unis confirment la belle tendance observée l’an dernier, en France (6%).

Les intentions progressent par ailleurs sur les marchés asiatiques, notamment chinois et japonais. 31% des clientèles chinoises ayant l’intention de voyager à l’international souhaitent se rendre en France, intention attisée par la fin des restrictions. La France est de loin la première destination européenne privilégiée.

Lire aussi : ADN Tourisme retrouve son rendez-vous "Destination Groupes" au Panthéon

En termes de destinations pour leur prochain séjour en France, le littoral est le plus fréquemment envisagé et les destinations urbaines confirment leur retour en force, notamment pour les touristes sud-européens (47%, contre 48% pour le littoral), ainsi que les marchés lointains (48% pour les destinations urbaines, en particulier Paris, porté par les intentions du marché chinois, et littorales).

Les clientèles internationales confirment leur rôle fortement contributeur en termes de dépenses, avec un budget moyen journalier par personne de 212 €/jour pour les clientèles lointaines (244€/jour pour les Etats-Unis notamment), 166€/jour pour l’Europe du Sud et 161€/jour pour l’Europe de l’Ouest.

Les représentants officiels du tourisme se frottent les mains

Caroline Leboucher et François de Canson, lors du récent Rendez-Vous en France (©BC)
Caroline Leboucher et François de Canson, lors du récent Rendez-Vous en France (©BC)
Caroline Leboucher, directrice générale d’Atout France, commente : « Les clientèles internationales notamment des marchés long-courriers, confirment leurs fortes envies de voyages, ce qui est une excellente nouvelle pour la destination France. On peut particulièrement se réjouir du potentiel retrouvé du marché chinois. Les actions de promotion, notamment dans le cadre de la nouvelle campagne Explore France, vont mettre en avant l’art de vivre à la française, la culture et le patrimoine, la nature et le slow tourisme, des atouts confortés par les répondants de l’étude pour garantir que la France reste la première destination mondiale en 2023. »

Pour sa part, François de Canson, président d’ADN Tourisme insiste : « Comme le démontre une étude que nous avons menée avec l’UNAT et les Comités régionaux de tourisme auprès de 5000 Français, ces derniers recherchent des offres « vraies » propices aux 3R (rupture, retrouvailles, ressourcement) alliant repos, confort et responsabilité, avec un budget contraint : par leur diversité, les destinations françaises, notamment celles de proximité, peuvent complètement répondre à leurs attentes. Par ailleurs, les professionnels du tourisme sur tous les territoires, dans les régions, les départements et les offices de tourisme, sont là pour informer et conseiller les touristes afin de leur permettre de préparer des vacances qui répondent au mieux à leurs attentes et qui s’inscrivent dans leur histoire de vie. »

Méthodologies :
Pour les intentions de départ des Français :
Interviews réalisés par OpinionWay du 27 au 30 mars 2023 sur un échantillon de 3013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu 2064 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias