TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Virgin Galactic, un pied en Bourse, la tête dans l’espace

Le Tourisme Spatial reconnu comme une économie à part entière



« Aujourd'hui, lundi 28 octobre, nous marquons une autre première : tout le monde peut désormais investir dans l'avenir de l'espace, » a déclaré Richard Branson.


Rédigé par Michel Messager le Dimanche 17 Novembre 2019

La firme fondée par Richard Branson est renommée Virgin Galactic Holdings et a été introduite en Bourse le lundi 28 octobre à New York - DR Virgin Atlantic
La firme fondée par Richard Branson est renommée Virgin Galactic Holdings et a été introduite en Bourse le lundi 28 octobre à New York - DR Virgin Atlantic
Virgin Galactic, qui a récemment accueilli un nouvel investisseur de choix, en la personne de Boeing, a franchi de nouveau le 26 octobre un cap important dans son évolution en fusionnant avec Social Capital Hedosophia, une holding habituée des processus de fusion et d'acquisition.

Par cette opération, la firme fondée par Richard Branson est renommée Virgin Galactic Holdings et a été introduite en Bourse le lundi 28 octobre à New York, ce qui en fait la première société de Tourisme Spatial cotée en bourse.

Le Tourisme Spatial est reconnu comme une économie à part entière, dans laquelle tout le monde peut désormais investir dans l'avenir de l'espace.

Au cours de la cérémonie qui a suivi cette introduction en bourse, le directeur général de Virgin Galactic, George Whitesides, a déclaré à Morgan Brennan, de la chaîne "CNW Squawk « En fin de compte, nous pensons que le marché sera limité par la capacité – plus de personnes voudront aller dans l’espace que nous ne pourrons en offrir en termes de service.

À l'échelle mondiale, nous pensons qu'environ 2 millions de personnes peuvent en faire l'expérience dans les années à venir à ce niveau de prix. Avec le temps, nous pourrons réduire ce prix. À ce stade, le marché explose, il est 10 fois plus important, soit 40 millions de personnes
».

UBS, dans un rapport de mars, estime que le tourisme potentiel dans l’espace représente un marché potentiel de 3 milliards de dollars dans dix ans, même s’il "en est encore à ses balbutiements".

Virgin Galactic vise à être rentable d’ici 2021

« Je considère que Virgin Galactic est idéalement placée pour capitaliser sur le marché spatial commercial à croissance rapide de plusieurs milliards de dollars et, au final, ouvrir l'espace à des milliers de nouveaux astronautes.

Aujourd'hui, nous avons accompli une mission, et, en ouvrant l'espace à un nombre toujours croissant de futurs astronautes, nous tournons nos regards vers l'avenir
», a déclaré au cours de cette même cérémonie le fondateur de Virgin Galactic, Richard Branson.

Rappelons que Virgin Galactic en est aux dernières étapes de l’essai de son engin spatial réutilisable, qui peut transporter six passagers en 90 minutes de trajet.

Les billets coûtent 250 000 $ par personne, 603 personnes ayant déjà versé des acomptes pour les premiers vols de Virgin Galactic. La société prévoit de commencer ses activités commerciales l’année prochaine et vise à être rentable d’ici 2021.

Pour ceux qui seraient intéressés à souscrire quelques actions ; soulignons que Virgin Galactic dispose actuellement d'installations d'essais dans le désert de Mojave en Californie et bénéficie d'un accord avec Spaceport America au Nouveau-Mexique pour les premiers vols commerciaux.
L’entreprise devrait aussi utiliser les fonds levés en bourse pour financer une expansion internationale. Branson a notamment évoqué l'intérêt d'Abu Dhabi, de l'Italie, de la Grande-Bretagne et de l'Australie pour accueillir un de ses ports spatiaux.

En conclusion, reprenons les propos de Leïla Marchand dans les Echos: « Cette entrée en Bourse atypique visait notamment à gagner la confiance des investisseurs, alors que le projet de tourisme spatial, en développement depuis quinze ans, n'a pas encore abouti à un lancement commercial et a failli prendre fin lors d'un crash mortel de son appareil, le Space Ship Two, en 2014.

Virgin Galactic devrait être rassurée après cette première journée à Wall Street.

Alors que la capitalisation boursière de SCH était de 972 millions de dollars à la clôture de la Bourse, après la finalisation de la fusion avec Virgin Galactic, la valeur boursière de la nouvelle société atteint 2,3 milliards de dollars. Bien au-delà de la valeur estimée de 1,5 milliard de dollars annoncée par ses fondateurs en juillet dernier
».

Il est certain que si Virgin Galactic tient ses promesses et envoie ses premiers touristes spatiaux en 2020, l’action va s’envoler. N’oublions pas entre 2004 et 2019, le dividende trimestriel de Microsoft est passé de 0,08$ à 0,46$, affichant une croissance de 475% en 15 ans.

Virgin Galactic, un pied en Bourse, la tête dans l’espace
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Après avoir occupé les postes de Secrétaire Général du Tourisme Français, puis de Directeur Commercial de Touropa et Directeur du pôle tourisme du Groupe Verney , il rejoint en 1997 l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) en qualité de Secrétaire Général jusqu’à fin 2007, période à laquelle, encore jeune retraité, il décide de réactiver sa société de Conseils créée au début des années 90.

Nommé par le Ministre chargé du tourisme en 2005, puis en 2012, il siège au Conseil National du Tourisme en qualité de Président Délégué de la section économie touristique et fonde avec plusieurs personnalités du tourisme l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme) dont il assure la Présidence.

Il est l’auteur d’un livre sur le Tourisme Spatial publié à la documentation française et de plusieurs articles sur le sujet.

Il est considéré actuellement comme un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Lu 1164 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 17:53 TAP Air Portugal retire son dernier Airbus A330-200




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips