TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


XL Airways, lâchée par ses actionnaires, est officiellement à vendre !

Assemblée Générale de l'actionnaire de XL Airways. On vend...



Ce sera, souhaitons-le, un nouvel épisode dans la vie de XL Airways. On le savait, la compagnie aérienne, soumise à une concurrence féroce et à un dédain total des autorités de tutelle pour le pavillon français, battait de l'aile depuis un petit moment. Elle est désormais lâchée par ses actionnaires…


Rédigé par le Mercredi 21 Août 2019

Il faudrait remettre au pot plus de 20 millions d’euros pour redresser la situation /crédit photo XL
Il faudrait remettre au pot plus de 20 millions d’euros pour redresser la situation /crédit photo XL
Nous l’avions annoncé, l’été serait chaud...

Pour XL Airways, ce pourraient être des sueurs froides, car sa santé financière était déjà très affectée par un hiver déprimant, une concurrence féroce, un manque total de soutien, (comme ses homologues d’ailleurs), des autorités de tutelles françaises.

Face à tous ces éléments, les actionnaires ont jugé que « trop, c’est trop » et qu’il suffisait !

Selon nos informations, ils devraient encore remettre au pot plus de 20 millions d’euros pour redresser la situation, ce qu’apparemment DreamJet Participations, le « conglomérat d’actionnaires » de XL Airways et de La Compagnie, ne semble pas décidé à faire.

Et, du coup, une lettre est parvenue aux actionnaires en début de semaine dernière : « Au nom du Conseil d’administration, je vous informe que compte tenu de la situation dans laquelle se trouvent les deux filiales de DreamJet Participations, le Conseil d’Administration a souhaité informer sans tarder les actionnaires sans attendre la fin de la période estivale.

Vous trouverez donc ci-joint l’avis de convocation à l’Assemblée Générale de DreamJet Participation SA qui se tiendra le 21 août prochain à 11 heures. » !


La Compagnie hors de la corbeille… pour le moment !

Ambiance tendue donc durant cette Assemblée générale, au cours de laquelle il semble bien que La Compagnie, la filiale « affaire » sur la route Paris-New York ait été, du moins pour le moment, épargnée.

Il est vrai qu’après beaucoup d’errements, cette dernière serait en passe de trouver un équilibre…

En revanche, pour XL, la situation est beaucoup plus compliquée, malgré les efforts considérables effectués et la volonté farouche de résister à une concurrence sauvage.

Seulement, on ne peut pas forcer à boire un âne qui n'a pas soif. Et les actionnaires de DreamJet Participations ne veulent plus cracher à nouveau au bassinet, même pour permettre à XL Airways d’assurer la période hivernale qui se profile.

Officiellement donc, XL Airways est en position de « cession », après avoir failli de justesse, être reprise par le groupe Air France. Le départ surprise et inopiné de Jean-Marc Janaillac, aura fait capoter l’affaire.

Reste à savoir qui et à quel prix va-t-on reprendre XL. Une compagnie européenne est citée… Mais laquelle ?

L'emploi de plus de 800 personnes est en jeu

Laurent Magnin, joint plusieurs fois durant cette période, ne cache pas son amertume tout en restant très combatif.

« Nous allons maintenant devoir négocier au plus près. Il y va de l’emploi de plus de 800 personnes et il n’est pas question d’abandonner. Après tout, ce ne sera que le 14ème actionnaire qu’aura connu notre compagnie » !

En revanche, pas de problèmes, du moins pour l’instant, en ce qui concerne les passagers déjà partis ou en partance dans les prochains jours.

D'ailleurs, tout le monde chez XL Airways s'est mobilisé afin d'établir un état précis des passagers partis, à revenir et les réservations également effectuées...

Et, sans vouloir être trop pessimiste, un communiqué annonçant l’annulation de la soirée « anniversaire » de la liaison Paris-New York, prévue pour le 12 septembre prochain est paru ce matin…

Il parait que Madame Borne et Monsieur Bercy suivent l’évolution de l’affaire avec « la plus extrême attention ».

Rassurant, n’est-il pas ?

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 14190 fois

Notez



1.Posté par Bertrand Billerey le 21/08/2019 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien tristes nouvelles pour cette compagnie qui me tient particulièrement à cœur depuis ses débuts avec le 737-400 sous le nom de STAR... Courage aux équipes.

2.Posté par François Filloux le 21/08/2019 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste pour le staff et solidaire

3.Posté par westar le 22/08/2019 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour


Une compagnie aerienne nationale , d'un pays hautement liberal, remet en cause la politique d'open-sky, source de ses ennuis :


https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1729615/thai-calls-for-official-review-of-open-skies



il n y a qu'en France, qu'on ne sait pas remettre en cause des decisions politiques

4.Posté par Lecalot le 22/08/2019 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'etait sur ! A part eventuellement Air Caraïbes/Frenchbee ou blue du Groupe Dubreuil, seul Le Groupe Air France KLM a les reins financiers suffisement solides pour defendre le pavillon français si le gouvernement français arrête de charger la mule de taxes et impôts de toutes sortes dont le dernier en date l'ecotaxe qui detruit la compétitivité du Groupe face a tous ses concurrents agressifs sur les couts. ML

5.Posté par westar le 26/08/2019 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bertrand Billerey @ Francois Filloux


Bonjour


arretez d'etre triste, posez vous des questions politiques ( celles que Dominique Gobert ne souhaite pas vous poser)


bonne journée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips