TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Voyages Responsables  



5 façons de pratiquer du tourisme responsable


Suite à notre article Tourisme durable : sous quelles formes le pratiquer , voici 5 façons.


Rédigé par le Mercredi 13 Avril 2022

1 - Écotourisme

5 façons de pratiquer du tourisme responsable
5 façons de pratiquer du tourisme responsable
Vous rêvez d’un circuit en harmonie avec la nature ? L’écotourisme comblera vos désirs. Ce mode de voyage sensibilise les voyageurs à l’écosystème autour des habitats, au respect de l’environnement et du patrimoine culturel.

L’écotourisme met à contribution les populations locales. Accompagnées d’un guide, homme ou femme de terrain, les visites ont une valeur éducative. La transmission de connaissances crée de l’impact auprès des visiteurs. Ils deviennent acteurs de leur séjour :

● découvrir une réserve naturelle ;
● fouler le sol d’un parc naturel protégé ;
● étudier la faune et la flore d’une région ;
● observer les espèces vivant en liberté.

Les milieux naturels regorgent d’activités pour tous les âges. Randonnées familiales en montagne, promenade à cheval en bord de mer, snorkelling dans des récifs paradisiaques, trek dans le désert, vous avez l’embarras du choix.

2 - Agrotourisme

Dans la même veine que l’écotourisme, l’agrotourisme met le vert à l’honneur. Loger au cœur des exploitations agricoles est une option touristique en vogue. Si vous recherchez du calme, loin du tumulte urbain, une excursion en terre rurale vous enchantera.

Il suffit parfois de parcourir quelques kilomètres pour se retrouver dans un écrin de verdure au calme. Imaginez, une maison d’hôte au milieu des vignes ou d’un champ d’oliviers, le chant des oiseaux ou des cigales en fond sonore, l’horizon à perte de vue qui s’offre à vous… Le dépaysement est garanti !

Ce type d’excursion est parfait pour découvrir :

● le savoir-faire ancestral des producteurs d’une région ;
● visiter une ferme pour connaître les procédés de fabrication des produits que vous consommez ;
● déguster les produits du terroir et faire quelques emplettes.

Tout comme l’écotourisme, l’agrotourisme se pratique près de chez vous ou à plus grande échelle. En fonction de votre localisation, vous pouvez aller à la rencontre des apiculteurs des Pyrénées ariégeoises ou profiter d’un séjour en Italie pour découvrir les vignobles de Toscane.

3 - Tourisme solidaire

Vivre en immersion chez l’habitant le temps d’un séjour, vous voulez tenter l’expérience ? Voyager pour contribuer au développement des territoires, telle est la vocation du tourisme solidaire. Sa force réside dans l’alliance vertueuse entre les populations locales, les voyageurs et les professionnels du tourisme.

Les voyageurs en quête d’expériences intimistes apprécient ce format. Cette connexion permet de vivre des aventures uniques au sein de villages typiques.

Les activités proposées s’orientent autour des traditions et coutumes de la communauté, la gastronomie locale, la découverte de l’environnement. Une partie du coût du voyage sert à financer des projets socio-économiques. Vous contribuez ainsi à la création d’emplois pérennes et à l’amélioration des conditions de vie. En parallèle avec le tourisme équitable, la rémunération des acteurs locaux se veut la plus juste possible.

Des labels certifient la transparence et la cohérence des projets sur place. C’est le cas du label Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour prétendre à la reconnaissance de ce titre, il faut respecter un ensemble de 16 engagements.

4 - Tourisme humanitaire

La transmission de connaissances et l’aide au développement local sont au cœur du tourisme humanitaire. Il offre la possibilité de s’impliquer personnellement auprès des populations sur place.

Bien que des agences de voyages se spécialisent dans le domaine, les ONG et les associations restent les interlocuteurs privilégiés pour ce type de mission. De nombreuses zones du monde sont couvertes. La majorité concerne les pays du Sud (Amérique latine, Afrique, Asie du Sud-Est).

Axées sur l’humain, les missions de volontourisme permettent de s’engager au profit d’associations locales. Les actions visent :

● l’accès à l’éducation (construction d’école, cours de langues) ;
● l’amélioration des conditions de vie (construction de puits, restauration d’habitat, soins médicaux).

Le tourisme humanitaire donne du sens à votre voyage. Comme vous le feriez pour une association près de chez vous, votre temps sert des projets altruistes. Si la cause est noble, il faut néanmoins vérifier le sérieux de l’organisme intermédiaire. Les dérives existent.

Il convient de vérifier la viabilité et l’éthique du projet en amont :

● Quelle est la mission proposée ?
● Quelles compétences sont requises ? Êtes-vous en mesure d’assurer ce type de mission ?
● Qui sont les interlocuteurs sur place ? Quel est leur degré d’implication ?
● Devez-vous vous acquitter d’une contribution financière, à hauteur de combien ?
● Serez-vous informé de l’avancée du projet après votre départ ?

La réussite d’un projet d’envergure humanitaire nécessite la participation de toutes les parties prenantes. Les acteurs locaux occupent une place centrale.

L’accès à l’information est primordial. Une communication transparente vous évitera des désillusions à l’arrivée.

5 - Slow tourisme

Enchaîner les visites ou les destinations, ce n’est pas votre truc ? Rien ne sert de courir, vous préférez vous imprégner des lieux, prendre votre temps… Le slow tourisme est pour vous !

Cette réduction de contrainte temporelle comporte de nombreux bénéfices :

● Explorer les terres hors des sentiers battus à la découverte d’un lieu insolite, d’un village reculé ;
● Sillonner les routes à l’aide de moyens de transport écologiques : à pied, sur un vélo ou en train ;
● Nouer des relations durables avec les habitants pour mieux cerner leur mode de vie.

Cette façon de parcourir les lieux invite à la flânerie et au lâcher-prise. Pas de programme serré ni d’avion à prendre, le slow tourisme correspond au voyageur en recherche d’authenticité. C’est une philosophie de vie qui s’inscrit parfaitement dans le tourisme durable.

Retrouvez tous nos articles sur la thématique des Voyages Responsables

Rappelons que TourMaG et le Petit Futé organisent "Les Césars du Voyage Responsable".

Forts d'une audience mensuelle de plusieurs millions d'internautes, les deux titres assureront la promotion BtoBtoC des projets candidats.

Cet événement débutera en septembre 2022 avec la phase des votes qui durera jusqu'en février 2023.
La cérémonie des Césars du Voyage Responsable quant à elle aura lieu en mars 2023.

VOUS AUREZ BIENTOT LA POSSIBILITE DE DEPOSER DIRECTEMENT VOTRE DOSSIER EN LIGNE.

En attendant, si vous souhaitez davantage de renseignements sur les modalités de l'opération, prenez rendez-vous ci-dessous avec Fabien da Luz, DG associé.



Lu 2129 fois
Notez

Commentaires

1.Posté par Jean-Pierre Lamic le 13/04/2022 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Permettez moi quelques remarques : L’écotourisme , contrairement à une idée largement répandue ne se cantonne pas aux espaces naturels ou protégés. La racine éco provient du Grec et signifie "maison". Si notre maison à tous est notre planète, le propre d'une maison est d'abriter des habitants. L'écotourisme est par conséquent un tourisme respectueux de la planète et de ses habitants...
Second point, il est fort curieux d'associer le "label" ATR au tourisme solidaire, quand on sait que cette association (ATR) regroupe - comme l'indique leur site - des opérateurs de voyages, généralement de taille importante.
Or le tourisme solidaire est le plus fréquemment porté par des Associations et structures de taille modeste.
Concernant le tourisme humanitaire, ou volontourisme, de nombreux amalgames existent, et effectivement il est important de bien se renseigner avant le départ.
On trouve un très grand nombre de structures spécialisées, parmi lesquelles certaines qui commercialisent des séjours ne pouvant s'apparenter à du tourisme responsable, et d'autres qui respectent des principes éthiques..
Pour en savoir plus à ce sujet : http://levoyagedurable.media/articles/volontourisme-comment-savoir-differencier-les-amalgames-les-projets-ethiques-et-les
Enfin, le Slow tourisme n'a pas vocation à aller hors des sentiers battus dans des lieux reculés, auquel cas, il ne tarderait pas à générer lui aussi diverses sur fréquentations.
S'intéresser aux habitants, vivre selon leurs habitudes et leurs coutumes, prendre le temps d'échanger, voire apprendre leur dialecte ou leur langue fait effectivement partie des principes du slow-tourisme, quant à nouer des relations durables avec les personnes rencontrées...
Pour information, l'Association Nationale de l’Écotourisme et du Slow-Tourisme (ANEST) a été créée récemment par des pionniers de ces secteurs d'activité et des scientifiques engagés.
https://compensationterrit.wixsite.com/my-site-1
Cordialement
Jean-Pierre Lamic, Président - fondateur de l'ANEST.

2.Posté par Voyage durable au Costa Rica le 22/04/2022 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Afin de compléter cet article qui se veut condensé, nosu pouvons ajouter la compensation carbone. Elle devient un process essentiel dans l'obtention d'un tourisme durable. Celle-ci peut être développée sous plusieurs aspects: reforestation, la réduction des émissions de CO2, la favorisation des cycles courts entre autres.
Je rejoins le commentaire de Jean-Pierre sur le Slow tourisme. Les voyages durables sont développés majoritairement par des passionnés, scientifiques ou non, qui proposent des solutions àpetites échelles et au niveau local. Merci en tout cas de promouvoir ce type de tourisme.

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias