TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Accor, TUI... Depuis l'Ukraine, une pro du tourisme lance un appel !

Mariana Oleskiv est la présidente de l'agence du développement du tourisme de l'Ukraine



Après nous avoir parlé de son rôle et de la place du tourisme en Ukraine, Mariana Oleskiv entend lancer un appel à l'industrie touristique du monde entier. Pendant que cette dernière se montre timide dans son engagement, pour la présidente de l'agence du développement du tourisme de l'Ukraine, il est tant qu'elle réagisse et face front contre la tyrannie de la Russie. Demain les acteurs du tourisme sont-ils prêts à boycotter le pays de Poutine ? Alors que des sites classés par l'UNESCO sont menacés et des bâtiments touristiques ont été rasés. C'est en tout cas, ce qu'espère Mariana Oleskiv.


Rédigé par le Jeudi 24 Mars 2022

Mariana Oleskiv est la présidente de l'agence du développement du tourisme de l'Ukraine - Depositphotos @YuriiKochubey
Mariana Oleskiv est la présidente de l'agence du développement du tourisme de l'Ukraine - Depositphotos @YuriiKochubey
TourMaG.com - Dans une 1ère partie, nous sommes revenus sur votre quotidien et la place du tourisme en Ukraine. Alors que certains acteurs du tourisme ont mis en place des drapeaux ukrainiens, les Russes peuvent partir en vacances en Europe via Dubaï ou la Serbie. Quel message souhaitez-vous faire passer à l'industrie du tourisme française et mondiale ?

Mariana Oleskiv :
Je lance un appel à l'ensemble de l'industrie mondiale du voyage pour qu'elle agisse - qu'elle cesse tout voyage vers la Russie.

Je suis reconnaissant à ceux d'entre vous qui ont déjà cessé toute coopération avec la Russie. Mais dans de nombreux cas, il n'y a que des demi-actions ou pas d'actions du tout. Néanmoins, juste une moitié de sanctions ne fonctionne pas et ne suffit pas à arrêter la Russie.

Tout le monde doit comprendre que lorsqu'ils amènent des voyageurs en Russie, lorsqu'ils coopèrent avec la Russie, ils leur apportent aussi des dollars - des dollars qui soutiendraient l'agression de Poutine.

C'est un terrible crime contre l'humanité et aujourd'hui, la Russie a décidé de menacer le monde entier avec des armes nucléaires. Coopérer avec la Russie, c'est se rendre complice des crimes de la Russie.

Le monde ne doit pas commettre d'erreur maintenant, alors que les Ukrainiens paient le prix fort pour votre liberté.

Et une chose simple que vous pouvez faire est d'arrêter tous les voyages vers et depuis la Russie !

"Arrêtez l'exploitation des hôtels sous votre marque ! "

TourMaG.com - Accor n'a pas fermé ses hôtels en Russie, d'autres acteurs poursuivent leurs collaborations. Le numéro 1 mondial du tourisme a vu son principal actionnaire user d'un tour de passe-passe, pour éviter les sanctions...

Mariana Oleskiv :
Nous voyons comment de nombreuses entreprises appartenant à des oligarques russes sanctionnés essaient de changer rapidement de propriétaire et de "couper" leurs collants avec la Russie, comme c'est le cas pour TUI.

Il est important de boycotter toute coopération avec de telles entreprises également.

Vous perdrez peut-être de l'argent, mais cela aidera les Russes à comprendre que quelque chose ne va pas avec leur gouvernement et les fera se révolter et le changer.

Il est difficile de perdre de l'argent, mais ce n'est rien comparé à la perte de la vie de vos proches.

Arrêtez l'exploitation des hôtels sous votre marque ! Coupez toute coopération avec le pays agresseur. Nous sommes convaincus qu'une telle interdiction stricte contribuera à mettre fin à l'agression militaire honteuse.


Arrêtez la Russie ! Arrêtez la guerre en Ukraine !

"Il s'agit d'un véritable profit de guerre ! Il s'agit de profiter de la mort de civils"

"ils doivent comprendre que le prix de cet argent est bien plus important qu'il n'y paraît.   Il s'agit d'un véritable profit de guerre ! Il s'agit de profiter de la mort de civils, de femmes et d'enfants" selon Mariana Oleskiv - DR
"ils doivent comprendre que le prix de cet argent est bien plus important qu'il n'y paraît. Il s'agit d'un véritable profit de guerre ! Il s'agit de profiter de la mort de civils, de femmes et d'enfants" selon Mariana Oleskiv - DR
TourMaG.com - Pensez-vous que le tourisme manque de solidarité et de courage ?

Mariana Oleskiv :
L'industrie du voyage doit jouer un rôle important dans la lutte contre l'agression de la Russie en Ukraine, mais son pouvoir doit être déployé immédiatement et de manière unifiée pour punir la Russie.

La plupart des gens comprennent que la guerre en Ukraine est une tragédie d'un niveau sans précédent. Il s'agit d'un génocide de notre nation entière.

Cependant, malgré l'introduction de sanctions par les plus grandes entreprises du monde, il y a ceux qui ont vu les avantages et un moyen de faire de l'argent !

Par exemple... Avec de nombreuses routes vers et depuis la Russie effectivement fermées, en raison de l'imposition de sanctions suite à l'invasion de l'Ukraine, les voyages aériens via la Serbie, la Turquie et les Emirats Arabes Unis ont bondi de plus de 200% par rapport aux niveaux pré-pandémiques.

Néanmoins, ils doivent comprendre que le prix de cet argent est bien plus important qu'il n'y paraît.

Il s'agit d'un véritable profit de guerre ! Il s'agit de profiter de la mort de civils, de femmes et d'enfants !

"Nous avons constaté la destruction complète ou partielle de sites du patrimoine culturel"

TourMaG.com - Le voyage consiste à découvrir les autres et à transmettre un message de paix. A-t-il échoué dans sa tâche ?

Mariana Oleskiv :
Je ne saurais dire, mais l'Ukraine veut la paix, nous l'avons toujours voulue et n'avons jamais déclenché de guerre.

Ce que nous voulons le plus, c'est la liberté de choix.

Nous disons souvent que la liberté est notre religion. Ce pour quoi nous nous battons, ce sont les valeurs européennes. Et nous ne pouvons pas abandonner, car si nous perdons, c'est toute l'Europe qui perd.

Nous savions en 2014, lorsque la Russie a annexé la Crimée et une partie de la région de Donetsk et Lugansk, que Poutine n'allait pas s'arrêter là. Mais le monde l'a laissé faire.

Et maintenant, c'est la seule chance pour vous de sauver vos pays de la guerre - nous avons besoin de tous ensemble pour arrêter la Russie ici en Ukraine !

TourMaG.com - J'ai lu récemment que certains sites classés par l'UNESCO étaient menacés. Êtes-vous en mesure de surveiller ces sites ? Craignez-vous qu'une fois le conflit terminé, le destin ait perdu de nombreux atouts à cause des bombes russes ?

Mariana Oleskiv :
Notre ministère de la culture et de la politique d'information est chargé de surveiller la destruction du patrimoine culturel.

Jusqu'à présent, aucun site du patrimoine culturel de l'UNESCO n'a été détruit, mais nous avons constaté la destruction complète ou partielle des sites suivants du patrimoine culturel ukrainien : le théâtre de Mariupol, le musée d'Okhtyrka, le musée de Tchernihiv, le cinéma de Tchernihiv, le château de la région de Zaporizhya, le monastère de la Laure de Sviatohirsk et d'autres églises, l'université de Kharkiv.

Malheureusement, si cette guerre ne s'arrête pas bientôt, je suis sûr qu'il y aura une grande perte du patrimoine de l'Ukraine et du monde entier.

Dans ce domaine, personne ne devrait être considéré comme

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1939 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias