TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Accord UE - Qatar : vers une libéralisation du ciel pour Qatar Airways ?

Vers un accord historique



Les négociations entre l’État du Qatar et l'Union Européenne ont abouti sur la mise en oeuvre d'une accord "historique" sur le transport aérien. Ce dernier doit être encore ratifié. Il permettra à terme de libéraliser le ciel entre les deux territoires sur des bases de concurrences équilibrées.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 6 Février 2019

Le Qatar et l'Union européenne concluent des négociations concernant un accord global historique sur le transport aérien - DR Qatar Airways
Le Qatar et l'Union européenne concluent des négociations concernant un accord global historique sur le transport aérien - DR Qatar Airways
L’État du Qatar et l'Union Européenne ont conclu des négociations en vue d'un "accord historique sur le transport aérien" avec l'Union Européenne a annoncé Qatar Airways le 5 février 2019.

Les termes de l'accord prévoit selon un communiqué de la compagnie que tous les transporteurs aériens des 28 États membres de l'Union européenne et du Qatar ont désormais un accès illimité et sans restriction à leurs territoires respectifs.

"Cet accord historique sera le premier du genre entre l'UE et un État membre du Conseil de coopération du Golfe (CCG), apportant un avantage concurrentiel important aux transporteurs aériens des deux côtés et un cadre durable pour leurs opérations futures" poursuit le document.

Il prévoit également des articles sur la concurrence loyale, l’environnement, la protection des consommateurs, les aspects sociaux et la transparence...

Objectif de ces clauses : permettre aux compagnies aériennes européennes de se battre avec les mêmes armes que Qatar Airways accusée de bénéficier d'aides publiques.

M. Henrik Hololei, directeur général de la Commission européenne pour la mobilité et les transports, a déclaré : "Nous sommes très heureux d'avoir conclu nos négociations avec l'État du Qatar à Doha aujourd'hui.

Grâce au ferme engagement de toutes les parties, nous avons réussi à réconcilier nos différences et à trouver un terrain d'entente grâce à un engagement honnête et à un dialogue ouvert.
"

Selon la Tribune, l'accord qui n'est pas encore signé doit être au préalable examiné par le Conseil européen.

Lu 1253 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance