TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Agence saccagée à Bordeaux : des assureurs pas vraiment rassurants...

Emmanuelle de Globe Travel attend un geste des assurances



Il y a un mois, nous vous relations la tragique mésaventure de l'agence Globe Travel de Bordeaux. Cette dernière avait été totalement dévastée lors de l'acte IX des Gilets Jaunes. A l'époque, Emmanuelle, la directrice confiait son sentiment d'injustice face à ces manifestations violentes. Quelques semaines plus tard, le sentiment demeure, mais il s'est déplacé sur les assureurs... Interview.


Rédigé par le Vendredi 15 Février 2019

Agence saccagée : après le passage des Gilets Jaunes... la bataille des assurances - Crédit photo : Globe Travel
Agence saccagée : après le passage des Gilets Jaunes... la bataille des assurances - Crédit photo : Globe Travel
TourMaG.com - Il y a un mois, nous vous laissions avec une agence de voyages totalement dévastée. Quelle est la situation, à la mi-février ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Malheureusement nous en sommes au même point.

Au niveau des assurances, tout le monde se renvoie la balle. A part les gens du métier, personne ne nous aide réellement. Il n'y a aucune avancée concrète.

Nous avons dû louer des locaux avec nos fonds propres pour mener à bien nos activités.

Tout le matériel que nous avons provient de prêts de clients, d'autres agences de voyages ou du réseau TourCom. Nous avons eu des rendez-vous avec des instances comme l'URSSAF, les assureurs, la chambre de commerce, etc.

Ces entrevues se sont déroulées dans le cadre des fameux fonds annoncés qui doivent être débloqués par le gouvernement. Il y a des annonces, seulement des annonces.

TourMaG.com - Depuis, un mur de parpaings bloque l'accès à votre agence...

Emmanuelle de Globe Travel :
Nous avons monté cela quelques heures après le saccage. Depuis, l'agence est murée (voir photo au début de l'article).

C'est la seule protection encore assez efficace contre les manifestations que nous connaissons chaque samedi.

TourMaG.com - Avez-vous un message à faire passer au gouvernement ?

Emmanuelle de Globe Travel :
La situation est complexe, car les commerçants se trouvent tous dans des cas différents. Certains n'ont pas de dégâts matériels, mais un impact important sur leurs activités, puis d'autres ont eu des pertes matérielles.

Nous concernant, il nous faut un lieu et des outils pour pouvoir travailler, nous avons besoin d'argent pour financer la remise en état, et enfin pouvoir reprendre une vie normale.

Les dommages ont été chiffrés à 60 000 euros, nous ne sommes pas intégralement couverts, même pas la moitié.

TourMaG.com - L'activité a-t-elle pu reprendre ?

Emmanuelle de Globe Travel :
L'activité a repris, nous faisons face heureusement. Après, ce ne sont que des solutions temporaires et de la débrouille.

Nous ne sommes plus dans nos locaux, nous ne voulions pas reprendre un local en rez-de-chaussée par peur. Nous n'avons donc plus de vitrine, car nous sommes en étage.

L'impact est pour le moment limité, mais nous perdons la clientèle de passage. Il ne faut pas que la situation se prolonge pendant 6 mois.

TourMaG.com - Malheureusement, cela peut durer encore quelques temps. Que vous disent les assurances ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Elles nous répondent que notre dossier est à l'étude. Les garanties ne seraient pas suffisantes pour garantir les dégâts.

Nous demandons que les aides soient débloquées par l'Etat ou la Région. Il faut une véritable aide pour les commerçants et pas dans six mois.

Ils sont gentils, avec le report ou le décalage des échéances fiscales, mais quand il n'y a pas de trésorerie, nous ne pouvons pas l'inventer.

Des commerçants seront dans l'incapacité de payer l'URSSAF, sauf si par miracle le chiffre d'affaires décolle. Nous avons besoin d'une reconstruction rapide de l'agence et de l'argent pour mener à bien ce projet.

A lire : Gilets Jaunes : l'énorme coup de gueule de la directrice "d'une agence dévastée" à Bordeaux !

TourMaG.com - Remettre sur pied votre agence est une nécessité, mais tant que le mouvement se poursuit, cette réouverture a-t-elle un sens ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Tous les samedis, nous revoyons les mêmes images de violence, ça ne s'arrête pas. En même temps, nous avons un problème avec notre bailleur, nous ne sommes que locataires.

Nous lui demandons de remettre en état la vitrine et la pose d'un volet roulant de protection, mais quand il s'agit de payer, le discours et les actions ne sont pas aussi rapides.

Tant que nous n'avons pas ça, nous ne pouvons pas avancer. A partir du moment où il y a des protections devant les commerces, les destructions se font plus rares.

TourMaG.com - Quel est l'état d'esprit des autres commerçants bordelais ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Nous en avons tous ras le bol, nous n'en pouvons plus. La crise de nerfs est proche.

De nombreux commerces ont des pertes de chiffre d'affaires énormes, et pourraient prochainement mettre la clé sous la porte. Le recours au chômage technique est courant, les licenciements ne vont pas tarder aussi.

Au niveau du centre-ville, il y a un sentiment d'insécurité. Tout le monde est dépassé par la situation, qui est devenue incontrôlable. Moralement, ça devient très difficile.

Si les nouveaux locaux offrent une sécurité, ils privent l'agence de la clientèle de passage - Crédit photo : Globe Travel
Si les nouveaux locaux offrent une sécurité, ils privent l'agence de la clientèle de passage - Crédit photo : Globe Travel
TourMaG.com - Edouard Philippe est passé vous voir, que vous a-t-il dit ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Ce n'est pas rien de le voir à l'agence, sa venue montre bien l'importance de la situation. Tout le monde nous promet que, mais il ne se passe rien, nous n'avons rien.

Après, il nous a dit qu'il y aurait un déblocage d'aides, ils sont un peu dépassés. Encore une fois, nous ne savons pas combien, comment ou sous quels critères les aides seront débloquées.

TourMaG.com - Avez-vous des nouvelles de l'agence Promovacances de Bordeaux ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Oui, bien sûr. Vous savez, avec l'ensemble des commerçants de Bordeaux, nous sommes tous unis et solidaires. Nous faisons beaucoup de réunions, nous échangeons constamment.

Laurent (Menanteau, ndlr) est à bout, nous le sommes tous. Et nous ne savons toujours pas combien de temps nous allons devoir supporter ça.

Après, au niveau des ventes, cela n'a pas de conséquences, si ce n'est la perte de la clientèle de passage qui n'est pas encore quantifiable.

Nous avons besoin de soutiens, nous n'allons pas pouvoir taper dans la trésorerie pendant un an, en attendant que les assurances agissent. Toutefois, nous avons le moral et nous n'allons pas lâcher.

TourMaG.com - Avez-vous un message à faire passer à la profession ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Nous n'avons pas encore eu le temps d'adresser un message, mais nous souhaitons adresser un énorme remerciement à tout le monde.

Du tour-opérateur aux commerciaux, en passant par les agents de voyages de toute la France, nous avons bénéficié d'un soutien incroyable. L'APST comme les EdV nous ont offert les cotisations annuelles et apporté leur soutien. Sans oublier le réseau Tourcom, qui a été d'une aide précieuse, je peux vous dire que je sais d'autant plus pourquoi je suis adhérente à un réseau.

C'est cette aide qui nous a permis de tenir, sans ça, je pense que nous aurions baissé les bras. Il y a une belle et vraie solidarité dans ce secteur, ça me tient à cœur que le message soit passé.

TourMaG.com - Suite à l'article, quels ont été les retours ?

Emmanuelle de Globe Travel :
Cela a suscité un élan de solidarité énorme, j'ai reçu un nombre incalculable de mails, de messages et d'appels.

Puis des confrères ont participé à la cagnotte ouverte sur leetchi, il faut toujours garder le positif dans tout événement.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3027 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips