TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Air Austral et Corsair : l'Etat pousse-t-il à un mariage forcé ?

"Une telle approche est inacceptable et signerait la disparition d'Air Austral" selon Huguette Bello



Depuis l'annonce de la création d'une holding entre Corsair et Air Ausral de l'encre à couler, pour dévoiler les dessous du projet, mais dorénavant la politique s'empare du sujet. Huguette Bello, la présidente de la région Réunion a adressé une lettre au président de la République pour l'alerter des conséquences de ce projet. Pour cette dernière "il apparaît aujourd'hui que les services de l'Etat (…) conditionnent la mobilisation des aides à une restructuration capitalistique d'Air Austral, qui se traduirait sous la forme d'une holding avec la compagnie Corsair."


Rédigé par le Mardi 24 Août 2021

En cas de mariage forcé par l'Etat avec Corsair "Une telle approche est inacceptable et signerait la disparition d'Air Austral" selon Huguette Bello - DR
En cas de mariage forcé par l'Etat avec Corsair "Une telle approche est inacceptable et signerait la disparition d'Air Austral" selon Huguette Bello - DR
Quelques jours après l'annonce du partenariat commercial entre Corsair et Air Austral, le projet vient de renter dans le domaine politique et l'ambiance se tend quelque peu.

Jeudi 19 août 2021, les deux compagnies annonçaient alors une coopération commerciale sur les routes entre la métropole et l’océan Indien, par la création d'une joint-venture.

Pour la présidente de la région Réunion, le rapprochement est contre nature.

Cette dernière a adressé une lettre à Emmanuel Macron, pour l'alerte sur le dossier. Une missive que nos confrères du site Imaz Press ont pu se procurer.

"Il apparaît aujourd'hui que les services de l'Etat (…) conditionnent la mobilisation des aides à une restructuration capitalistique d'Air Austral, qui se traduirait sous la forme d'une holding avec la compagnie Corsair," affirme Huguette Bello.

Le rapprochement Air Austral et Corsair, vers un mariage forcé ?

La Sematra, principale actionnaire d'Air Austra, réunit au capital le conseil régional de La Réunion et le conseil général de La Réunion.

"Il apparaît ainsi que les difficultés conjoncturelles auxquelles la compagnie Air Austral est confrontée (…) sont exploitées pour la contraindre à un mariage avec Corsair.

Une telle approche est inacceptable et signerait la disparition d'Air Austral, sous sa forme de compagnie aérienne réunionnaise,
" explique la présidente de la région Réunion.

Cette déclaration virulente est sans doute à lire avec du recule, d'une région qui doit éponger les dettes d'Air Australe en difficulté avec le coronavirus. Chacun avance ses pions, dans cette bataille pour sa propre survie politique ou économique.

La missive permettrait d'aborder le sujet désengagement qui ne porte publiquement pas ce nom et de surtout reposer la faute du mariage sur un autre... l'Etat.


L'Etat n'est pas opposé au rapprochement entre Corsair et Air Austral

Pour en revenir au parteniariat, la création d'une joint-venture n'implique pas nécessairement la création d'une filiale.

Cet anglicisme n'a pas d'équivalence dans le droit français. "La coentreprise consiste en un contrat de collaboration entre deux ou plusieurs entreprises dans le but de mettre en commun une stratégie" selon le site de BPIfrance.

Il existe différentes formes de matérialiser la coopération, soit uniquement contractuelle (contrat de collaboration, ce qui est le cas dans l'affaire qui nous intéresse), soit à la fois contractuelle et sociétaire, avec la création d'une filiale commune.

Dans le cas présent et d'après nos informations, il ne s’agit pas d’une opération capitalistique.

Toutefois, l'Etat ne se montrerait pas opposé à l'idée d'un rapprochement entre les deux compagnies, mais ne ferait pas nécessairement le forcing pour arriver à un mariage forcé.

Malgré tout, Corsair souhaite devenir "la compagnie de référence sur ces territoires (DOM-TOM)" d'après Pascal de Izaguirre.

Donc si l'Etat ne pousse pas de façon directe à ce rapprochement, il pourrait s'inscrire dans le plan de développement de Corsair... Dirigeons-nous vers la création d'une grande compagnie spécialiste des DOM-TOM ? Le chemin est pris, mais la route est longue.

Lu 5111 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Marcel le 25/08/2021 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait temps qu Air Austral arrête d etre subventionnée depuis des années par la région et le département dela Réunion. Cet argent pourrait être utilisé à d autres fins plus utiles pour les réunionnais plutôt que d éponger des millions de perte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 23:45 Ryanair revient en force à Paris Beauvais








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias