TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Air France : le trafic s'envole, mais les négociations avec le SNPL piétinent...

Début des négociations catégorielles



Les négociations catégorielles ont débuté chez Air France, quelques semaines après la signature d'un accord salarial entre la direction et les syndicats. Principal point de crispation : le salaire des pilotes. Pour ces derniers, les discutions sont déjà au point mort. Dans le même temps, la compagnie annonce de nouveaux bons résultats de trafic.


Rédigé par le Dimanche 11 Novembre 2018

La compagnie tricolore a vu son trafic passager gagner encore 3% en octobre 2018 © AF
La compagnie tricolore a vu son trafic passager gagner encore 3% en octobre 2018 © AF
Quelques semaines après la signature dans l’entreprise d’un accord de hausses générales des salaires, mettant fin à de longs mois de conflit social acharné, les négociations catégorielles entre la direction d'Air France et les syndicats ont commencé.

Si ces dernières ont débuté dans le calme la semaine dernière pour le personnel navigant commercial ou le personnel au sol, celles des pilotes s’annoncent d’emblée plus ardues.

Pour Philippe Evain, président du SNPL Air France, syndicat majoritaire chez les pilotes de la compagnie tricolore qui n’a pas ratifié l’accord salarial du 19 octobre, les « discussions sont totalement bloquées » avec la direction après une deuxième réunion de négociations sur les salaires qui s’est tenue jeudi 8 novembre 2018.

« Il n’y a aucune volonté de la direction de trouver des solutions, et pas beaucoup de changements par rapport au passé », regrette-t-il.

Aux côtés du Spaf, autre syndicat représentatif de pilotes, le SNPL mène depuis le 5 novembre des négociations sur les conditions de travail des PNT mais aussi sur leurs rémunérations.

Malgré une double augmentation générale de 2% des salaires déjà obtenue, le SNPL demande en plus une revalorisation de 4,7% des salaires des pilotes Air France.

Mais pour Philippe Evain, qui se confie à l’AFP, « la Direction souhaite que les pilotes achètent leurs augmentations des salaires », en mettant en place toute une série « de mesures de productivité sans fondement ».

Des résultats au beau fixe

Pourtant, la compagnie poursuit une certaine embellie économique.

D’après les derniers chiffres transmis par Air France vendredi 9 novembre 2018, l’activité passagers a encore gagné 3,3% en octobre, avec un trafic en progression de 4,7% et un coefficient d’occupation en hausse de 0,5 point.

En tout, les compagnies du Groupe ont transporté 9,2 millions de passagers en octobre.

De bonnes performances qui se répercutent sur l’ensemble du groupe. Le mois dernier, le trafic combiné d’Air France, KLM et de Hop! a crû de 3,8%. Mieux, si l’on observe le seul trafic de Transavia, la hausse se chiffre à 12%.

Dans le détail, le trafic long-courrier a aussi augmenté de 4,7%, principalement tiré par les liaisons avec l’Amérique latine (près de +7%), mais même l’Afrique, qui a connu plusieurs baisses sensibles de fréquentation dernièrement, repart à la hausse (+0,3%).

Ces bons résultats arrivent à la suite d’un excellent troisième trimestre 2018 pour Air France-KLM, qui avait enregistré une hausse de plus de 22,6% de son bénéfice net, ainsi qu’une progression de 4% de son chiffre d’affaires.

Et la ratification de l’accord salarial du 19 octobre permet en outre à la direction de la compagnie d’aborder l’avenir avec sérénité.

« L’accord salarial conclu chez Air France apporte de la stabilité et de nouvelles perspectives pour nos activités et nos salariés », fait savoir le nouveau patron d’Air France, Benjamin Smith, dans un récent communiqué.

« Je suis convaincu que, dans les prochains mois, nous serons capables de nous appuyer sur les forces et atout du groupe pour construire une stratégie ambitieuse et innovante, afin d’assurer le succès de nos compagnies et de repositionner Air France-KLM en leader de l’industrie », poursuit-il.

Ne reste plus pour cela qu’à trouver un terrain d’entente avec le SNPL.

Une « Digital factory » chez Air France

La compagnie vient aussi d’inaugurer, devant son siège, sa Digital Factory, un lieu qui aura pour but d’accompagner les salariés du groupe dans sa transformation digitale.

Mais l’espace servira également d’incubateur pour des projets innovants en cours de déploiement.

Une quinzaine de personnes en constituent l’équipe permanente.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2512 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips