TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

American Airlines/US Airways : le scenario d'une fusion se dessine enfin



Cela fait plusieurs mois que l'éventualité d'une fusion entre American Airlines et US Airways est envisagée. Elle est même souhaitée par les personnels des deux compagnies. Sa réalisation placerait le groupe ainsi formé sur un pied d'égalité avec Delta/Northwest fusionné en 2007, ce qui a déjà provoqué le rapprochement de United Airlines avec Continental Airlines.


le Lundi 3 Septembre 2012

Tom Horton, le patron d'AA souhaiterait  réaliser la restructuration et sortir du chapter 11 avant de se lancer dans un processus de rapprochement avec une autre compagnie. Photo DR American Airlines
Tom Horton, le patron d'AA souhaiterait réaliser la restructuration et sortir du chapter 11 avant de se lancer dans un processus de rapprochement avec une autre compagnie. Photo DR American Airlines
AMR, le groupe contrôlant American Airlines, placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites - le fameux Chapter 11 - depuis novembre dernier a examiné le scenario d'une fusion avec plusieurs compagnies américaines mais, ce que souhaite Tom Horton, le patron de la compagnie c'est de réaliser la restructuration et sortir du chapter 11 avant de se lancer dans un processus de rapprochement avec une autre compagnie.

A l'inverse, Douglas Parker, le patron de US Airways insiste sur le fait que la fusion peut entrer dans le processus de restructuration d'American Airlines.

Le rejet récent par le syndicat des pilotes d'American Airlines des nouvelles conditions de travail a-t-il poussé le management d'AMR à se résoudre à faire un pas supplémentaire vers le scénario de la fusion avec US Airways?

Les pilotes, comme les autres catégories de personnel ont d'ailleurs travaillé depuis plusieurs mois avec ceux de US Airways pour définir les règles nécessaires à une bonne intégration.

Une fusion créerait un groupe de 97 000 employés

Toujours est-il que vendredi dernier, US Airways a annoncé qu'un accord de confidentialité avait été signé sur l'échange d'informations entre les deux compagnies.

Parallèlement, British Airways a laissé entendre que le groupe IAG envisage de prendre une participation minoritaire dans le capital d'AMR, histoire de s'assurer qu'American Airlines resterait le partenaire transatlantique stratégique.

Dans l'éventualité d'une fusion, il est d'ailleurs probable que US Airways, actuellement membre plutôt effacé de la Star Alliance face à United/Continental, passerait avec American chez Oneworld.

Une fusion créerait un groupe de 97 000 employés avec American Airlines assurant 3400 vols quotidiens sur un réseau de 250 escales à partir des hubs principaux de New York, Dallas, Chicago, Miami et Los Angeles, et avec US Airways assurant 3200 vols quotidiens sur un réseau de 250 escales à partir des hubs de Philadelphie, Charlotte, Washington.

Même s'il est probable que les autorités de tutelle retirent quelques dessertes pour des raisons de concurrence, les réseaux des deux compagnies sont plutôt complémentaires avec US Airways très présente dans la zone Est du territoire américain et American Airlines plus développée sur l'international.

Le groupe AMR dispose de la protection du Chapter 11 jusqu'au 28 décembre. On devrait donc savoir assez vite si un terrain d'entente se dégage vraiment.

Lu 953 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance