TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Attribution des slots : comment la DGAC et Air France protègent leur pré carré

un moyen subtile de contrôler les grands aeroports



Hussein Dabbas, président de Royal Jordanian Airlines, est un homme très heureux et très frustré. Très heureux parce que son pays a signé un accord d’ "Open Sky" avec l’Europe. Très frustré car il ne peut obtenir à Londres Heathrow, les slots dont il a besoin pour développer son activité...


Rédigé par Jean-Louis Baroux le Mercredi 3 Novembre 2010

EasyJet, avec des Airbus 319 de la dernière génération serait la première bénéficiaire du changement de gestion d’Orly et pourrait enfin faire une vraie concurrence européenne à Air France
EasyJet, avec des Airbus 319 de la dernière génération serait la première bénéficiaire du changement de gestion d’Orly et pourrait enfin faire une vraie concurrence européenne à Air France
En d’autres termes les compagnies européennes peuvent aisément entrer sur le territoire jordanien car l’aéroport d’Amman n’est pas saturé.

En revanche, les Jordaniens ne peuvent pas faire de même en Europe.

Voilà un exemple parmi tant d’autres qui montre clairement les limites de la libéralisation du transport aérien, particulièrement en Europe.

Nous avons en France une situation encore plus étrange, c’est la gestion de l’aéroport d’Orly.

Cette plateforme est, de loin, la plus pratique pour desservir le marché parisien.

Située à 12 km de Paris contre 27 km pour Charles de Gaulle elle bénéficie d’une autoroute à deux branches pour sa liaison terrestre avec Paris contre une seule branche systématiquement saturée aux heures de pointe pour Charles de Gaulle.

De plus les pistes sont idéalement placées par rapport aux aérogares de sorte que les avions ont des trajets au sol infiniment plus courts qu’à Roissy.

Londres-Gatwick traite autant de passagers qu’Orly

Rajoutez à cela que 60% de la clientèle du transport aérien parisien se situe au sud de la Seine et qu’elle a par conséquent un accès plus aisé à Orly qu’à Charles de Gaulle et vous comprendrez pourquoi cet aéroport est si convoité.

Or les résultats sont sans appel : il y a deux fois moins de passagers à Orly qu’à Charles de Gaulle.

Vous me direz que Roissy bénéficie de 4 pistes alors qu’Orly n’en a que deux en service, mais cet argument ne tient pas lorsque l’on sait qu’avec une seule piste, Gatwick, le deuxième aéroport londonien, traite autant de passagers qu’Orly.

Il y a donc une autre explication. Elle est administrative.

Sur la demande particulièrement insistante de Christian Blanc, alors Président d’Air France, aux prises avec le nécessaire redressement de la compagnie alors exsangue, Bernard Bosson, le Ministre des Transports de l’époque a pris, le 6 octobre 1994, un arrêté limitant à 250 000 le nombre de mouvements autorisé à Orly.

Cette mesure était à ce moment destinée à empêcher British Airways qui avait des visées sérieuses sur le marché français, de s’installer à Orly. Et cela a marché.

Nous sommes maintenant en 2010, soit 16 ans après la signature de ce décret, présenté à l’époque comme la défense des riverains.

L’espace aérien saturé à Orly et pas à Roissy ?

Depuis ce temps les appareils ont considérablement évolué et les Airbus et B 737 actuels qui représentent la très grande majorité du trafic ont un cône de bruit 5 fois inférieur à celui des avions de la génération précédente : 737/200 et 727 par exemple et ce, pour un même emport de passagers.

Cela pourrait tout naturellement conduire à libérer cet aéroport et à le traiter, comme on le fait d’ailleurs pour Charles de Gaulle à partir des quotas de bruit ; en clair il faut chaque année faire moins de décibels que l’année précédente.

Voilà qui est de bon sens, y compris pour les riverains. Voilà de plus qui n’empêche pas le développement des aéroports si ceux-ci accueillent des appareils de moins en moins bruyants.

Pourquoi alors, ce qui est bon pour Roissy est-il mauvais pour Orly ? Les populations riveraines auraient-elles des comportements si différents ?

L’espace aérien serait-il saturé à Orly et pas à Roissy ? Rien de tout cela !

Les régulateurs de nos plateformes au premier rang desquels il faut mettre la DGAC, largement influencée par Air France, ont une peur viscérale des dégâts que pourrait faire la gestion d’Orly avec des quotas de bruit sur la concurrence que subit la compagnie tricolore.

Une vraie concurrence européenne à Air France

En effet, celle qui opère la flotte la moins bruyante est EasyJet, entièrement équipée d’Airbus 319 de la dernière génération.

En conséquence elle serait la première bénéficiaire du changement de gestion d’Orly et pourrait enfin obtenir les slots suffisants pour faire une vraie concurrence européenne à Air France.

Donc, pas de ça ! Et le client dans tout cela ?

Mais qui est-il ? Qui s’en soucie ? Les responsables du transport aérien français s’en fichent complètement.

Ce qu’il ne trouve pas dans un aéroport, il n’a qu’à aller le chercher dans un autre et tant pis si pour cela il doit aligner des dizaines de kilomètres inutiles.

A ma connaissance, nous sommes le seul pays en Europe à subir une telle discrimination entre les aéroports.

Je veux bien me tromper mais, dans ce cas, je suis certain qu’il se trouvera bien un responsable de la DGAC pour me démentir.

Et j’en serai plutôt content...

Attribution des slots : comment la DGAC et Air France protègent leur pré carré
Jean-Louis Baroux, est l'ancien président d'APG (Air Promotion Group) et le créateur du CAF (Cannes Airlines Forum) devenu le World Air Forum.

Grand spécialiste de l'aérien, vient de signer aux éditions L'Archipel ''Compagnies Aériennes : la faillite du modèle'', un ouvrage que tous les professionnels du tourisme devraient avoir lu.

Les droits d'auteur de l'ouvrage seront reversés à une association caritative. On peut l'acquérir à cette adresse : www.editionsarchipel.com

Lu 12729 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par kitaro le 04/11/2010 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les riverains d'Orly disent merci à C Blanc alors!

2.Posté par redbar le 04/11/2010 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En ajout à l’article de J.L BAROUX il n’y a pas qu’une seule discrimination entre ORY et CDG. En ce qui concerne ORY, il faut également se poser la question de la surconcentration de compagnies au terminal sud, qui font de ce terminal un enfer pour les passagers, et ce malgré les rénovations récentes, alors que le terminal ouest pratiquement dédié à AF reste fluide. Ajoutons à cela les loueurs de voitures, qui ont été recentrés vers le terminal ouest, ce qui oblige les usagers du T sud à un transfert, ainsi que la dépose minute du T sud résultant le plus souvent à des bouchons interminables. Merci ADP.

3.Posté par serge971 le 04/11/2010 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dire qu'en augmentant le nombre de vols on réduira les nuisances sonores, n'est-ce pas prendre les gens pour des imbéciles ?
Autre question idiote: ADP est un monopole. Comment peut-on justifier la privatisation d'un monopole ?

4.Posté par Goubard le 04/11/2010 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans doute les taxes ne sont pas les mêmes et voilà tout.
easyjet paie moins et profite moins des avantages ADP, c'est normal. On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre. Il suffit alors de voyager sur Air France, la solution aux problèmes !

5.Posté par THE YIELDER le 04/11/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans l'aérien depuis 30 ans.
On retrouve des grands "pontes" d'AF aux commissions d'attribution des slots. Impartialité = 0
Les charters ont été dégagés d'ORY pour CDG T3 par élimination "naturelle". En effet, quand vous n'avez comme slot que du 06H30-07H au décollage et du 21H/22H à l'atterissage, ce n'est pas très pratique pour les TO.
Combien de vols provenant d'Istanbul et ayant pris 30 mn de retard ont été déroutés sur CDG car la piste d'ORY fermait. Vous imaginez un avion avec 148 pax on board, tourner encore 30 mn au dessus de CDG pour attraper un slot, se retrouver au large, car non attendu, et attendre les équipes d'astreintes de passerelles, bagages...
Délai entre atterrissage et sortie aérogare pour les passagers : 1H30. Et le plaisir de se retrouver à CDG, parfois après la fermeture du RER...la rareté des taxis à CDG la nuit, et pour ceux qui avaient laissé leur voiture au parking longue durée d'ORY, la joie de devoir aller la récupérer. Je ne vous parle pas des conducteurs d'autocar attendant les groupes à ORY, prévenu tard du déroutement des vols vers Roissy....Afin d'éviter tous ces tracas réguliers, les cies ont préféré partir sur Roissy, même si peu pratique pour la clientèle, notamment celle arrivant de province par les vols intérieurs AF. Mais AF s'en fout si on ne continue pas sur ses propres vols.


En Allemagne et en Angleterre les cies charters n'ont aucun problème avec leur aviation civile, leurs aéroports. Les clients des compagnies sont des clients heureux.
Et pour en rajouter une couche, à l'arrivée dans un aéroport allemand, même au petit matin, vous avez assez de douanier pour passer la frontière. Quid des arrivées sur les aéroports parisiens des A340 et 747 et maintenant A380 en provenance d'amérique du Nord et Sud ????

Nous avons une aviation civile et une administration aéroportuaire à l'image de notre compagnie nationale...Je vous laisse deviner

6.Posté par Goubard le 04/11/2010 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"A l'image...je vous laisse deviner" ?
On dirait qu' Air France est la pire compagnie du monde !
Et en plus vous parlez comme si c'était une évidence.
A chacun son avis, mais je ne partage pas le vôtre.
Vous savez, il y a des mécontents partout. Il y a des allemands pour critiquer Luft, des anglais pour critiquer BA etc... et chacun dira "je vous laisse deviner".
Revenez voyager sur Air France, ça vous changera peut-être !

7.Posté par THE YIELDER le 05/11/2010 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Goubard
Je voyage chaque semaine sur AF....mais aussi sur Easyjet.. et d'autres cie dans le monde entier. Je remarque la différence d'humeur entre les pnc AF et ceux des cies concurrentes...Je me demande toujours quels sont ceux qui ont les meilleures conditions de travail, les meilleures salaires...le plus gros CE (au bord du dépôt de bilan)....
AF a un comportement "hautain" vis à vis des agences de voyages, TO et clients, et ce n'est pas moi qui le dis. C'est un avis très partagé dans la profession.
Vous parlez de LH. Les allemands ont le choix entre de nombreuses compagnies
idem en GB, il n"y a qu'à prendre VIRGIN lorsqu'on aime pas BA.
En France, AF a fait en sorte de ne pas avoir de concurrence...scandaleux
Je râle chaque semaine de voler avec AF, avec des prestations lowcost et du personnel la plupart du temps (je mets un bémol) irrévérencieux.
Beaucoup de TO, d'agences ou de clients prennent AF parcequ'il n'y a pas toujours le choix. Mais si on pouvait !!!!

8.Posté par Goubard le 05/11/2010 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OK c'est votre avis mais beaucoup de gens sont satisfaits d'Air France. Je pense que l'humeur des PNC dépend aussi de l'humeur des passagers. Sur les quelques milliers de PNC, il y a des gens moins conviviaux. Statistiquement c'est inévitable...
Quant au prix, c'est assez souvent moins cher que Easyjet, voire Ryanair (simulation déjà faite sur un Paris-Barcelone).

9.Posté par Mathieu le 06/11/2010 01:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite correction : "EasyJet, entièrement équipée d’Airbus 319 de la dernière génération". easyJet possède une flotte composée principalement A319 mais également A320. Afin de gagner un peu sur la limitation imposée à Orly par le système de slots, tous les appareils easyJet basés à Orly sont des A320 (+ 24 passagers par rapport à un A319).

Et je ne suis pas DGAC ou autre, mais la "discrimination" entre aéroports n'existe-t-elle pas également à Londres comme dit dès l'introduction ?

10.Posté par charlotte le 06/11/2010 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En matière de personnel irrévérencieux, la low cost d'AF Transavia est pas mal non plus ! Bien pire en réalité. Je ne travaille pas dans le tourisme comme vous tous, je suis juste une cliente (faisant partie des 60% rive gauche) et qui ne voyage pas avec les TO - désolée. Ce papier m'a intéressée. J'adore Orly, c'est super pratique, accès rapide et aisé, je ne trouve pas du tout que terminal sud soit un enfer et je préfère changer mon horaire de vol, et même reculer d'un jour quand j'en ai la possibilité, pour pouvoir partir d'Orly et non de Roissy que je déteste.

Ce que je déplore, c'est les changements intervenus dans l'organisation des cars AF par exemple ! Big money, always ! Ca aussi, c'était génial mais comme toujours quand il y a qq chose de bien, arrive au moment où il faut que ce soit moins bien, forcément. Donc moins de personnel ou des horaires plus concentrés, je n'en sais rien, et au final des cars toutes les 30 ou 45 mn, ne sais plus, au lieu des 20 mn précédemment. Hélas, comme toujours !

En conclusion, ce "petit" aéroport d'Orly me convient et j'aimerais qu'il reste en l'état.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:37 GNV prolonge le black friday avec la Cyber Week









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias