TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Chômage partiel Guadeloupe : il doit être maintenu à son niveau actuel, jusqu'à la fin de l'année 2021

Le courrier de Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, à Bruno Le Maire



De plus en plus inquiets pour la situation de l'économie ultramarine et des entreprises touristiques, le Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, vient de se fendre d'un courrier à Bruno Le Maire, ministre de l'économie, où il met l'accent sur l'importance de la poursuite du chômage partiel qui doit être maintenu à son niveau actuel jusqu'à la fin de l'année 2021.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 14 Avril 2021

Max Mathiasin, dans le jardin des Quatre colonnes du palais Bourbon. /crédit Jean-Luc Hauser
Max Mathiasin, dans le jardin des Quatre colonnes du palais Bourbon. /crédit Jean-Luc Hauser
Objet : maintien des mesures de chômage partiel dans le secteur du tourisme HCR Outre-mer

Monsieur le Ministre,

Depuis le début de la crise sanitaire, vous avez fait preuve d’une grande compréhension et de beaucoup d’agilité pour adapter les différents dispositifs d’aides aux entreprises ultramarines, et je vous en suis très reconnaissant.

Aujourd'hui, je souhaite vous alerter sur nos entreprises du tourisme particulièrement affectées par les restrictions de déplacement et les mesures de quarantaine qui les privent de tous les touristes, qu’ils viennent de l’Hexagone, du bassin géographique ou de l’étranger.

Contrairement à l’Hexagone, la haute saison touristique ne reprendra en Guadeloupe, comme dans bien des territoires ultramarins, que vers le 15 décembre 2021, si tout va bien, et sous toute réserve, car nous savons déjà que le secteur aérien ne prévoit pas un retour à la normale avant 2024.

Pour préserver le secteur touristique et toutes les TPE-PME qui en dépendent, il est nécessaire de continuer à soutenir les entrepreneurs et les salariés.

C’est pourquoi, il est capital que le dispositif de chômage partiel puisse être maintenu à son niveau actuel dans les Outre-mer jusqu’à la fin de cette année 2021.

En espérant que vous voudrez bien accueillir favorablement cette demande, je vous prie d’agréer,
Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.


Max Mathiasin

Lu 1067 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Yves BROSSARD le 23/04/2021 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ainsi que le rappelle opportunément Tourmag, la situation des industries touristiques de la Guadeloupe est gravement affectée : le trafic passagers vers la Guadeloupe a baissé depuis le début de l'année 2021 de 64% par rapport à 2019, et en mars 2021, le trafic passagers à chuté de 85% à l'aéroport de Pointe-à-Pitre.

Les chiffres se passent de commentaire. Mais en revanche l'action de M. Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, à travers son courrier à M. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, est la manifestation d'une tentative de prise en mains d'une situation dangereuse pour l'emploi et le pouvoir d'achat de la population.

Quand certaines communes comme Marseille redoutent l'afflux excessif de visiteurs à l'été 2021 (comme cela a été le cas lors de l'été 2020), la Guadeloupe fait pâle mine et redoute le pire, tant que la desserte aérienne ne sera pas revenue à une situation normale, c'est à dire pas avant 2024 (au mieux).

La levée de l'interdiction des voyages d'agrément vers la Guadeloupe et les Caraïbes françaises tarde à être annoncée, en lien probable avec la politique publique de vaccination qui accuse des retards considérables en Guadeloupe par rapport à la métropole.

Le soutien du député Max Mathiasin, membre de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, ne fera pas sans doute pas la différence, quand 577 députés se préparent au redémarrage de la métropole. Mais il apporte un îlot de réconfort dans un océan d'indifférence. Qu'il en soit remercié publiquement.

Pour être complet, il convient de noter que la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, sous la présidence de M. Olivier Serva, député de le Guadeloupe, n’a pas manqué de se préoccuper des problèmes du transport aérien vers les Outre-mer, notamment lors de réunion du 22 octobre 2020. Video visible via le lien http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9713489_5f912bca18173.delegation-aux-outre-mer--audition-des-representants-des-compagnies-aeriennes-et-des-aeroports-22-octobre-2020

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus











































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance