TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Club Lookéa-Exploréa, TUI Expériences : les nouveautés de la saison hiver 2020 de TUI

Présentation de la production hiver 2019-2020



Le numéro 1 mondial du voyage veut faire valoir, dans sa production hiver 2019-2020, sa capacité à s'adapter à un environnement touristique en pleine évolution et à répondre au besoin de personnalisation des voyageurs.


Rédigé par le Jeudi 26 Septembre 2019

Le Lookéa Trinidad del Mar à Cuba, où sera lancé dès cet hiver le concept Lookéa-Exploréa © TUI France
Le Lookéa Trinidad del Mar à Cuba, où sera lancé dès cet hiver le concept Lookéa-Exploréa © TUI France
« Faire évoluer notre modèle vers plus de flexibilité, d’agilité et de personnalisation ». Voilà comment Serge Laurens, directeur général adjoint de TUI France, résume l’évolution stratégique du n°1 mondial du voyage.

« L’environnement dans lequel on opère change, et on essaie d’anticiper cela. Nos activités ne sont plus les mêmes qu’il y a 5 ans ! », précise-t-il à l'occasion d’une conférence de presse donnée au nouveau siège de TUI France à Levallois-Perret, jeudi 26 septembre 2019.

Si aucun résultat financier concernant l’été qui se termine n’a pour l’instant fuité (hormis un taux de remplissage de 95% dans les clubs Lookéa et Marmara), quelques innovations sur la production de l’hiver à venir ont été annoncées.

« Découverte » et « expériences »

Le lancement, d’abord, d’un premier club « Lookéa-Exploréa », un nouveau concept de club de vacances hybride basé sur la découverte.

Deux sorties par séjour sont ainsi incluses dans le forfait, permettant de partir à la découverte de la destination. Le concept sera testé dès cet hiver sur le club Lookéa Trinidad del Mar à Cuba, avant d’être mis en place dans d’autres établissements dès l’été prochain.

Autre nouveauté : les TUI Expériences, un système de pré-package d’excursions avant le départ en vacances, pour « une expérience plus riche à destination », à la manière des « expériences » proposées aussi par Airbnb.

Sur un site dédié, les activités s’articulent autour de plusieurs thématiques : vin et gastronomie, concerts et vie nocturne, bien-être, sports et aventures… En accord avec la distribution, ces offres seront aussi proposées en agence de voyages.

« Cela va dans le sens de la désintermédiation, et c’est une solution pour pouvoir être crédible aux yeux des clients. Ce sont des projets dans lesquels le groupe TUI investit de manière massive maintenant, ce n’était pas le cas il y a encore 5 ou 10 ans », décrypte Serge Laurens.

Gigantisme et flexibilité

L’hiver à venir sera ainsi l’occasion de tester ces nouveautés sur une production toujours aussi imposante : 100 hôtels et clubs TUI France (dont 24 club Lookéa et Marmara), 76 hôtels internationaux (avec notamment un retour en Egypte) et 101 hôtels classiques en catalogue.

A noter que les mises en machine ont cette année débuté 10 semaines plus tôt que d’habitude, dès avril dernier. « Cela se traduit de manière très concrète dans nos ventes : les réservations pour les circuits hiver enregistrent, par exemple, une croissance à deux chiffres », annonce Serge Laurens.

Côté circuits justement, TUI rempile cette année avec 300 offres (210 Nouvelles Frontières et 91 TUI) sur 100 destinations.

Parmi ces dernières, 7 nouveautés : l’Algérie, la Côte d’Ivoire, l’Angleterre, le Groenland, la Turquie, les Açores et Madère
.

Deux nouveaux grands voyages font aussi leur apparition en catalogue : au Levant (Israël, Cisjordanie, Jordanie, Liban) et en Terre Maya (Guatemala, Honduras, Belize).

Signalons aussi les 450 séjours de rêve proposés au catalogue Passion des îles (28 destinations et 50 nouveautés) ainsi que le catalogue « Merveilles d’hiver » avec ses 2 clubs Marmara, 8 villages clubs du soleil, 4 hôtels en France, 1 club Lookéa au Canada, 6 circuits accompagnés dans le nord de l’Europe et aux Etats-Unis, 5 autotours et 13 séjours.

Gigantisme et positionnement trop généraliste : les deux notions reviennent beaucoup ces derniers jours dans les débats entourant la faillite de Thomas Cook.

« Nous nous voyons plus comme un multi-spécialiste », répond Serge Laurens. « Nous sommes certes dans un monde du tourisme en pleine évolution. Mais est-ce que le gigantisme est-il vraiment opposé à la flexibilité et à l’agilité ? La route que prend TUI montre que non », conclut-il.

Serge Laurens : « personne ne peut se réjouir de ce qu’il se passe »

« La chute de Thomas Cook n’est une bonne nouvelle pour personne car elle touche à l’image de tout le secteur.

Nous voulons rester très humbles par rapport à ce qu’il se passe et il est beaucoup trop tôt pour parler d’opportunité et pour savoir si cela va avoir un impact structurel sur nos activités ».

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email




Retrouvez tous les catalogues TUI sur Brochuresenligne.com

Lu 5797 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Novembre 2019 - 08:13 Héliades lance ses Mythic Days




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips