TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Comment la France veut devenir la première destination durable au monde

Renforcer les outils dès 2022



Cette année, plus que jamais et notamment dès le mois de mai, Atout France et l’hôtellerie-restauration, le groupe Logis hôtel en tête mettent leurs efforts au service du tourisme durable.


Rédigé par le Dimanche 15 Mai 2022

Dans le Cotentin, le Logis hôtel Les Fuchsias bénéficie de l'écolabel européen afnor - crédit : Logis Hôtel Les Fuchsias
Dans le Cotentin, le Logis hôtel Les Fuchsias bénéficie de l'écolabel européen afnor - crédit : Logis Hôtel Les Fuchsias
Expérience. Patrimoine. Échanges culturels. Authenticité. Calme, nature.

Ces mots sont devenus prioritaires dans l’industrie du tourisme. Et si les clients les réclamaient avant la crise sanitaire, la pandémie n’a fait que renforcer ces attentes.

Une récente étude Expedia indique que 90 % des voyageurs recherchent des options plus durables, et 65 % d’entre eux optent pour des solutions de transport et d’hébergement durables.

C’est dans ce contexte que le Fonds Tourisme Durable, coordonné par l’ADEME, accompagne les hébergeurs et restaurateurs qui souhaitent accélérer leur transition.

Lancé en 2021 dans le cadre de France Relance, il est porté les ministères de l'Environnement, de l’Économie et du Tourisme, qui ont ouvert une enveloppe de 50 millions d’euros d’aides.

Dédié aux TPE-PME dans l’espace rural et les petites communes, il est coordonné par l’ADEME, qui s’est choisi Logis Hôtels comme partenaire pour accompagner et soutenir les professionnels sur le terrain.

Logis Hotel, partenaire du Fonds Tourisme Durable

Le groupe diagnostique chaque établissement qui souhaite mettre en œuvre une transition vers un modèle plus durable.

Il l’aide à évaluer les investissements, les éventuelles formations, et les accompagne dans la demande de dossiers de subventions, qui prendront en charge entre 70 et 80 % des actions envisagées.

Pour Karim Soleilhavoup, directeur général du Groupe Logis Hôtels, ce partenariat n’est pas un hasard : « Nous pesons pour 15 % de l’hôtellerie en France et 70 % de nos établissements correspondent à la cible du Fonds Tourisme Durable.

Nous avons une vraie expertise terrain : nous connaissons bien ces acteurs et nous avons une politique d’ultra proximité, avec 20 responsables régionaux mobilisés »
.

Et le bilan est positif : sur 100 établissements accompagnés, 70 ont pu déposer un dossier, et tous ont bénéficié du fonds en 2021.

« Ceux qui n’ont pas pu aller jusqu’au bout ont surtout été bloqués par l’impossibilité de faire établir les devis nécessaires au dossier » indique Karim Soleilhavoup. En cause : la désertification des territoires ruraux et le manque d’artisans disponibles.

L’ambition cette année : passer la barre des 100 établissements soutenus, pour aller vers les 200 établissements accompagnés sur deux ans ; et continuer d’accélérer, en travaillant davantage sur l’efficacité énergétique.

L’année dernière, le gros des projets reposait sur la sensibilisation, la réduction des déchets et des projets simples avec une efficacité immédiate.

Pour 2022, l’idée est d’aller plus loin. Travailler sur le digital, automatiser pour créer des économies d’énergie, mais aussi, toucher au bâti et à la logistique. Cette fois, ce sont les systèmes de gestion technique des bâtiments qui sont visés, pour améliorer à la fois le coût économique et environnemental, le bien-être au travail et le confort pour les clients.

Témoignage d'une bénéficiaire

Une bastide gasconne arborée, un petit point d'eau accueillant, un pigeonnier du 13° siècle... Vous êtes bien au Logis Hôtel Le Prince Noir. En janvier 2022, l'établissement a bénéficié du Fonds Tourisme Durable. Sa gérante Béatrice Guin témoigne :

« Nous avions déjà dans l'idée de changer un certain nombre de choses. Pour des raisons écologique, mais aussi pour faire des économies d'énergie et parce que les clients sont sensibles à la démarche. Le Fonds Tourisme Durable c'est une manière de le faire plus vite que prévu puisque 80 % de la somme est prise en charge.

Je ne vous cache pas que c'est un peu galère, l'accompagnement était nécessaire. Il y a beaucoup de détails, des devis, on perd un temps fou, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Mon seul regret : impossible de compléter le budget a posteriori. On aurait aimé faire d'autres choses mais une fois le dossier déposé, c'est trop tard.

Depuis janvier, nous avons déjà changé beaucoup de choses dans le restaurant : remplacer les réfrigérateurs, remplacer les nappes et sets de tables en papier par du tissu, le plastique par du carton solide... La suite, c'est la création d'un potager et la végétalisation du parc. On va installer des plantations qui se complètent pour éviter le phytosanitaire et qu'elles fassent le boulot tout seul ! ».
Le Logis Hôtel Le Prince Noir a bénéficié en janvier dernier du fond tourisme durable et de l'accompagnement du groupe Logis hôtels - crédits : Le Prince Noir
Le Logis Hôtel Le Prince Noir a bénéficié en janvier dernier du fond tourisme durable et de l'accompagnement du groupe Logis hôtels - crédits : Le Prince Noir

Internaliser la blanchisserie pour gagner sur tous les tableaux

L’un des projets que Logis souhaite valoriser dans le cadre du Fonds Tourisme Durable, c’est l’internalisation de la blanchisserie. Un détail ? Loin de là. C’est même un exemple très parlant et précis du levier que peut être la RSE.

« Chaque matin, des camions viennent chercher dans les hôtels des ballots de 35 à 40 kg de linge, les emmènent à la blanchisserie qui les nettoie à température élevée, les repasse avant de les renvoyer au point de départ, explique Karim Soleilhavoup.

Nous sommes en train de quantifier précisément, mais chaque jour, c'est en moyenne une centaine de kilomètres parcourus, sans compter le coût transport des fournisseurs en draps, éponges, serviettes et autres ».

Le projet est de permettre aux établissements de se doter de lave-linge et sèche-linge à pompe à chaleur. Le linge n’étant pas bouillie au lavage, il dure plus longtemps ce qui évite d’en changer. Le groupe propose aussi d’opter pour une marque européenne qui propose un linge ne nécessitant pas de repassage.

Enfin, l’internalisation permet aussi de réduire la pénibilité au travail pour les femmes de chambre qui n’auront plus à transporter les ballots de linge et l’utilisation de produits écolabellisés réduit les risques d’accidentologie.

Un argument important pour un secteur qui peine à recruter. Gain énergétique, écologique, économique et une image renforcée et rassurante pour le client. Quand on vous dit que la RSE est un levier puissant.

Atout France et l’Adème : cap sur les Outre-mer et la montagne

Signature de la Convention en présence de Caroline Leboucher - DG d'Atout France et Arnaud Leroy - président de l'Adème
Signature de la Convention en présence de Caroline Leboucher - DG d'Atout France et Arnaud Leroy - président de l'Adème
Et c’est toute l’industrie du tourisme qui se tourne vers le durable en 2022. Le projet de valorisation du tourisme responsable est intégré plan Destination France, porté par les institutions et partenaires engagés de France Tourisme Observation, et vise à faire de la France « la référence mondiale en tourisme durable ».

En avril dernier, L’Adème et Atout France signaient ensemble une convention destinée notamment à consolider, accélérer et faciliter la faisabilité des projets retenus par le Fonds Tourisme Durable.

En priorité, ceux des territoires d’Outre-mer et la montagne, particulièrement impactés par la pandémie. Selon Atout France, « l’hébergement est une composante clé pour toutes les destinations touristiques ; c’est encore plus vrai pour ces espaces, confrontés à des enjeux de rénovation afin d’éviter l’artificialisation des sols et de préserver leurs espaces naturels très sensibles et la qualité de leurs paysages ».

Un tableau de bord du tourisme durable français

Pour Atout France, « tous les acteurs de la chaîne touristique doivent se mettre en mouvement pour respecter la trajectoire ambitieuse fixée. Les destinations devront également accroître leurs exigences qualitatives afin de mieux prendre en compte les attentes environnementales et sociales inhérentes à une activité touristique ».

Afin de les y aider, la convention signée avec l’Adème prévoit d’offrir aux professionnels du secteur un tableau de bord du tourisme durable, qui se veut un cadre méthodologique pour que chaque entreprise soit autonome dans sa transition.

« Le tableau de bord sera de fait global et intégrera tous les pans de l’activité touristique. La transformation durable du tourisme s’appuiera sur différents leviers : le numérique, des comportements davantage responsables, des mobilités mieux raisonnées et des hébergements plus performants sur le plan énergétique constituent des leviers clés pour agir. Et le facteur humain sera certainement le levier principal. » explique l'institution.

Le Plan destination France prévoit aussi de valoriser les acteurs qui s’engagent pour en faire une source d’inspiration, et de faire du site d’Atout France un centre de ressources et d’information où piocher les bonnes pratiques pour simplifier les démarches.



Les Césars du Voyage Responsable

Rappelons que TourMaG et le Petit Futé organisent "Les Césars du Voyage Responsable".

Forts d’une audience mensuelle de plusieurs millions d’internautes, les deux titres assureront la promotion BtoBtoC des projets candidats.

Cet événement débutera en septembre 2022 avec la phase des votes qui durera jusqu'en février 2023.
La cérémonie des Césars du Voyage Responsable quant à elle aura lieu en mars 2023.

Si vous souhaitez candidater, prenez rendez-vous ci-dessous avec Fabien da Luz, DG associé.

A lire aussi : Césars du Voyage Responsable : “Il y a une urgence à agir dans notre métier…”



Lu 3513 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Juin 2022 - 14:15 Le New Explorer Challenge en route pour le Gabon







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias