TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Comores : quel protocole pour y voyager ?

Pour voyager aux Comores, deux tests sont exigés



Bien que le covid soit totalement inexistant aux Comores, le gouvernement a décidé de maintenir les mesures de restriction sur l'ensemble de son territoire. Pour les voyageurs souhaitant se rendre sur place, ce n'est pas un mais deux tests qu'il sera nécessaire d'effectuer. Pour en savoir plus sur le protocole en vue d'un voyage aux Comores, c'est ici.


Rédigé par le Lundi 11 Avril 2022

Pour voyager aux Comores, deux tests sont exigés - Depositphotos @Furian
Pour voyager aux Comores, deux tests sont exigés - Depositphotos @Furian
Bien que l'actualité relègue l'épidémie de covid, très loin dans les journaux, cette dernière continue à sévir.

Aux Comores, après une importante vague en début d'année 2022, la pandémie est devenue quasiment inexistante, avec quelques rares cas détectés.

Malgré ce fléchissement, le gouvernement a décidé de ne pas revoir ses mesures de restriction, afin de garantie un contrôle du système médical sur la maladie.

Ainsi, pour les voyageurs souhaitant se rendre aux Comores, le port du masque est toujours obligatoire, comme le respect strict de la distanciation physique dans tous les lieux publics, y compris dans les véhicules, les taxis, les magasins, les établissements publics et privés.

Ce n'est pas tout, car un couvre-feu est toujours en vigueur de 1 heure à 4 heures du matin. Les plages sont toujours fermées.


"Ces mesures sont susceptibles d’être assouplies en fonction de l’évolution positive de la situation sanitaire," rappelle France Diplomatie.

Voyage Comores : quel protocole pour s'y rendre ?

Pour les personnes souhaitant se rendre aux Comores, il sera indispensable de se conformer au protocole sanitaire. Pour information, le pays est classé par la France comme vert, donc il n'y a aucune contrainte pour s'y rendre et revenir.

A lire : Tourisme : où peut-on voyager dans le monde ?

Tout d'abord, il est conseillé de se renseigner auprès de la compagnie aérienne, afin de connaitre le statut du vol et les modalités de départ.

De plus, les employés du transporteur vérifieront que la personne possède bien le résultat négatif d'un PCR de moins de 48 heures précédant le départ quel que soit le statut vaccinal.

Une fois arrivé à destination, un contrôle de température est effectué par les autorités sanitaires sur tous les passagers . Ils doivent se soumettre à un test PCR en cas de température supérieure à 38°C.

Ce n'est pas tout, car avant de repartir, le voyageur devra présenter un test PCR de moins de 72 heures précédant le départ, quelle que soit la destination.

A noter aussi que le "certificat de vaccination est exigé à l’entrée de la plupart des administrations publiques ainsi que pour l’accès aux aéroports. Par ailleurs, un test antigénique ainsi qu’un test rapide paludisme sont effectués systématiquement à l’arrivée sur l’île de Mohéli."

Lu 1447 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias